Log In

Editôt ou éditard… (96)

Editôt ou éditard... (96)

Bon, le compte à rebours a commencé, nous sommes dans la dernière semaine avant la prochaine raclée qui sera infligée, je l'espère, à nos sociaux-libéraux-capitalo-marxistes. Ce matin je suis allé au marché dans ma ville de la ceinture parisienne et j'ai été arrêté à maintes reprises par les distributeurs de tracts de tous les partis. Enfin tous les partis pas tout à fait, l'UMP n'était pas là, il faut dire aussi que je vis dans une cité qui contient trop d 'émigrés pour ces gens-là. Ce ne sont pas leurs clients préférés je pense…

En revanche, j'ai vu tous les partis de gauche, y compris des gens dont je n'avais jamais entendu parlé. Il faut qu'avec 31 listes différentes on ne peut connaître tout le monde. La paye accordée à nos fainéants de Bruxelles et de Strasbourg doit être vraiment motivante pour tous ces va-nus pieds en-cravatés, raison majeure de l'intérêt de tous ces élus qui se sont retrouvés sur le trottoir après les municipales… Mais le parti qui m'a le plus étonné était justement ces personnes qui ne se présentaient pas mais qui nous demandaient de ne pas aller voter. On peut tout leur reprocher à ceux-là sauf l'intérêt financier. Qui étaient-ils ? J'ai fait mon micro-trottoir mais sans micro, heureusement il y avait tout de même le trottoir. Juste pour vous planter la scène je vous dirai qu'ils terminaient leur tract par : « Alors dites-leur dans leur langue favorite : FUCK THE EU ! Abstention citoyenne le 25 mai. » C'était suffisant pour que j'entame la conversation, moi qui ne vote plus depuis la présidentielle de 2002 par choix politique. Eh bien, vous me croirez ou pas mais il s'agissait de dissidents du PC, des anciens communistes qui rejettent toute association avec les sociaux-démocrates qui défendent les multinationales au lieu de leur peuple. Par ailleurs ils ne peuvent pas sentir non plus le Front de Gauche avec ce tartuffe de Mélenchon. Leur groupement s'appelle le PRCF, Pôle de Renaissance Communiste en France. Ils ont même un site internet, si ça vous amuse le voilà, www.initiative-communiste.fr . A vous de voir.

Pour ma part, je leur ai dit que je n'étais pas de leur bord, ça a cassé l'ambiance mais je me suis repris en leur disant que j'étais contre leurs anciens alliés comme contre leurs ennemis habituels… Trouble dans les rangs de ces travailleurs sans travail… Comment peut-on être contre la droite et la gauche ? Ils m'ont demandé si je votais FN, je leur répondis avant même qu'ils ne reprennent leur souffle que je préférerais mourir que de voter pour une quelconque extrême mais que néanmoins tout le monde avait le droit de s'exprimer. Ils en ont convenu mais me regardaient tout de même de travers. Quand je leur ai dit qu'il y avait d'autres solutions, que la politique ne se limite pas, que tous les Dieux de droite et de gauche nous en préservent, aux échanges qui nous ont ruiné depuis la fin des trente glorieuses entre les pourris de droite et ceux de gauche. Ah ? Bon ? Vous croyez me dirent-ils en chœur ? Bien sûr, ce n'était pas des intellectuels ou des Ferry ou des BHL, non et tant mieux pour eux, mais ils n'avaient jamais pensé qu'ils pouvaient inventer autre chose. C'est tout le problème. Dans le film « Pretty Woman », la prostituée dit à son client à un moment de calme dans leur rapport que « à force d'être traitée comme de la merde, on le devient »… C'est exactement ce qui se passe chez nous comme ailleurs. Dans nos pseudo-démocraties, les efforts que les gouvernements font le plus sont ceux justement où ils veulent faire de nous ce triste résultat. Ils nous lobotomisent, d'abord avec leur école, ensuite avec leurs universités et pour finir dans leurs émissions de télévision au rabais ainsi qu'avec leurs matchs de foot et autres fadaises olympiques. Ils nous ont stérilisés, ils nous ont endormis et cela leur permet de nous mettre pour finir sur le trottoir… Finalement nous nous sommes quittés bons amis car ils avaient, à entendre mes arguments pour l'abstention, compris que je serai des leurs même si je ne pensais pas comme eux. Le désespoir est grand pour le peu de gens qui s'intéresse à la politique. Aucun moyen de faire savoir son opinion ou sa position sur tel ou tel sujet si nous ne faisons pas partie du jeu bien en place que nos dirigeants ont organisé. Cependant je ne vois toujours pas de manifestations monstres ou de récriminations importantes… C'est donc que cela n'est pas encore assez grave.

Eh bien, je commence cette semaine en vous conseillant moi-aussi de ne pas aller voter. Cela donnera plus de voix aux extrêmes paraît-il ? Et alors, pour des élections européennes, nos risques sont réduits à leur plus simple expression et cela permettra peut-être de défaire une Europe qui a été ficelée pour les hommes d'affaires et pas pour des gens comme nous. Je n'irai pas jusqu'à dire les mots que mes nouveaux amis disent parce que rassembler des hommes et des femmes est une mission d'exception grandiose, l'Europe aurait pu être un rassemblement de peuples avec une même vision d'un avenir commun. Au leiu de cela nous avons… Vous le savez comme moi ce que nous avons, je n'ai pas besoin d'être plus insultant à l'encontre des euro-technocrates non élus qui se sont vendus corps et âme au Dieu argent.

Alors votez utile… Ne votez pas ! Si par malheur, vous alliez voter, je vous suggère de vous interroger sur un nouveau parti qui semble moins crétin que les autres ; « Nouvelle Donne ». Là votre vote ne sera peut-être pas perdu complètement.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

2 Comments

  1. Pangloss Répondre

    Abstentionniste militant, cette fois-ci je m’interroge. Pour un scrutin où le taux d’abstention bat des records à chaque élection sans que ça dérange en aucune manière les partis au pouvoir (ils s’en foutent, ce sont les suffrages exprimés qui les intéressent en leur donnant un ersatz de légitimité), ne vaut-il pas mieux donner un coup de pied dans la fourmilière et voter -pour une fois et sans illusion aucune- pour un parti qui affiche son hostilité à "cette Europe-là"?
    Bonne journée.

  2. Haroun Répondre

    Bonsoir,
    Oui, tu as certainement un peu raison mais l’avantage quand tu pousses les gens à s’abstenir, et surtout pour les européennes, tu es sûr d’être suivi et tu pourras sans doute dire que tous les abstentionnistes sont là grâce à toi… C’est peut-être ça que recherchent ces braves gens… Enfin majoritaires…
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com