Log In

Editôt ou éditard… (97)

Editôt ou éditard... (97)

PANPAN CUCUL POUR CULBUTO ET LES VIEUX PARTIS

Le crime ne paie pas serait une conclusion bien facile de la dernière déculottée de notre roi des joufflus, Culbuto 1er. Mais ce serait trop facile, ne dit-on pas qu’il ne faut pas tirer sur les ambulances ? Au contraire, c’est le sentiment que j’exècre le plus que je leur réserve, le sentiment qui humilie celui qui le porte plus que celui qui en est le bénéficiaire, j’ai pitié d’eux. Ce ramassis de politiciens véreux qui ne pensent qu’à se goberger aux frais des gens qu’ils rejettent sauf en période électorale où ils leur trouvent toutes les qualités.

Comme d’habitude, tout le monde a gagné, pour les uns c’est la colère, pour les autres la crise, pour les suivants ce sont les promesses non tenues et les trahisons, enfin, ce n’est jamais de la faute de personne car tout se noie dans un flou général qui fait que personne n’est responsable de rien. Mais, moi, Haroun, je vais vous le dire pourquoi vous vous êtes pris une fessée magistrale, tous autant que vous êtes et que seule la Marine peut se sentir pousser des ailes quoique ce ne soit pas vraiment mérité, vous lui avez tous servi la France sur un plateau. Alors je vous le dis, ce ne sont pas toutes ces excuses bidon qui ont fait que les gens ne se sont pas précipités dans leurs bureaux de vote, ce ne sont pas toutes ces fuites en avant qui ont poussé les électeurs à voter FN, non, ils sont dégoûtés de vous, de vous tous. Ils ne veulent plus voir vos faces de lâches et de traîtres, plus écouter vos sempiternels mensonges, plus sentir votre horrible poids sur leurs épaules de fiscalisés. Ce n’est pas un rejet mais un dégoût. Chers hommes et femmes politiques, vous nous avez fatigués, nous sommes exténués de vous voir, depuis si longtemps, vous moquer de nous, nous raconter des contes de fée pour ensuite nous dire que la fin n’est pas aussi agréable que nous aurions pu l’espérer. Comme moi vous avez certainement relativisé la victoire de la blonde car avec 56.5 % d’abstention avoir un quart des voix revient à dire qu’elle n’a reçu en fait qu’entre 10 % et 12 % des voix réelles sur la totalité des Français inscrits. Ceci la ramène aux scores habituels du FN même du temps de son père. Ce qui est choquant c’est qu’elle est la seule bénéficiaire de cette belle envolée et que même les petits partis n’en profitent pas sauf Nouvelle Donne et DLR (Debout la République). Mais j’y reviendrai plus tard. Donc le FN a donné une gifle à tous ces beaux parleurs qui garnissent nos écrans de télévision depuis trop longtemps. C’est l’humiliation d’arriver derrière une blonde qui doit les vexer, ces fiers-à-bras, ces gens qui ne vous regardent que de haut tellement vous ne comprenez rien à leur fantastique politique. Eh bien voilà, mesdames et messieurs de la politique qui agissent contre leur peuple ce qu’on obtient après tant de malversations, de filouteries, de luttes intestines, de compromissions, de corruptions et de prébendes. Mais sommes-nous certains que cela n’est pas finalement ce que souhaitaient justement ces vieux briscards. Donner de l’aisance à l’extrême droite pour qu’elle fasse ce qu’ils répugnent à faire mais qu’ils souhaitent tous de leurs vœux ? Je ne sais pas, dans tous les cas, si cela est le cas, ils jouaient drôlement bien la comédie hier soir à voir leurs têtes de dépités et de vaincus, j’en pleurais de rire…

Hier soir je suis allé voir la réunion qu’avait organisée Nouvelle Donne pour fêter la fin de la campagne et espérer de bons résultats. L’ambiance était bonne et ces chaleurs militantes me rappelèrent ma jeunesse. Bien évidemment pour un parti vieux de 6 mois seulement, atteindre 3 % des suffrages était une aubaine et la clameur qui fit vibrer les murs à l’annonce de ce score en disait long sur la joie des participants. Partir de rien, si ce n’est d’une charte positive et claire, et arriver à un tel résultat était aussi le signe du harassement des Français à l’égard de la vieille politique qu’on leur sert en permanence. Juste un reproche au dirigeant de nouveau parti, lorsqu’on arrive sur les lieux de rassemblement de ses troupes après le combat, surtout si les troupes en question ne sont pas nombreuses, hier quand Pierre Larrouturou arriva nous étions peut-être une trentaine ; un conseil monsieur, on ne commence pas à travailler dans son coin avec son petit comité sans avoir serrer chaleureusement les mains de ceux qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour vous mener à la victoire. C’est d’abord de la politesse, c’est ensuite du respect, et c’est enfin du partage car cette victoire ne serait pas arrivée sans eux. Quand on devient un grand parti et que les supporteurs viennent pas centaines ou milliers, il est difficile de faire ces gestes de courtoisie et d’amitié, mais lorsque nous sommes encore une poignée, fidélisez-la, chérissez-la, faites-en votre garde rapprochée, ce sont les premiers à vous soutenir qui sont les plus désintéressés, ceux qui se raccrochent au train alors qu’il est en route ne viendront que pour prendre leur part du butin. Puis, je me suis rendu compte que vous aussi, après avoir esquissé des propos décroissants à plusieurs reprises, reveniez sur vos propos en espérant un retour à meilleure fortune de notre économie et de notre croissance et là, je ne peux le supporter. Je ne peux admettre de changer de cap à ce niveau-là sans que vous deveniez comme les autres partis à brève échéance. D’autant plus que vous allez être courtisé par ces vieux escrocs de la politique qui vont se rapprocher de vous pour mieux vous occire ou vous coopter.

Alors, je vais continuer mon chemin, tout seul avec mes décroissants favoris, en espérant que vous restiez dans la première ligne que vous aviez tracée mais en en doutant fort, donc je n’ai pas voté hier mais je crois que je ne voterai plus jamais. Ce ne sera qu’une déception de plus…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com