Log In

Fukushima, mon amour…

Fukushima, mon amour...

Je me pose une question simple, l'atome est bien utilisé pour fabriquer une arme de destruction massive, non ? Il a d'ailleurs été démontré que ces armes-là sont d'une efficacité extraordinaire lors de deux essais grandeur nature, à Hiroshima et Nagasaki, me semble-t-il aussi ? Les centaines de milliers de morts qui sont devenus des millions dans le secret des bureaux des ministres japonais, devenus complices de leurs assassins, sont-ils vraiment morts pour rien ? Pour finir, ne croyant absolument pas au hasard, je trouve étrange que ce soit le Japon qui ait été le plus cruellement frappé, pour la troisième fois, par l'atome et ses dérivés énergétiques civils…

Alors mes frères humains, un conseil gratuit et sans engagement, si vous avez des enfants, prenez-les dans vos bras, quel que soit leur âge, quelle que soit leur taille, prenez-les tour à tour dans vos bras, serrez-les forts et couvrez-les de baisers tendres et affectueux comme seuls des parents savent les donner à leur progéniture. Profitez de ce moment magique qui fait que l'amour de vos cœurs se transcende pour devenir de la vie, pour devenir de l'avenir, de la foi en un futur incertain et plein des risques que nous créons sans savoir les maîtriser. Pourquoi vous dis-je cela aujourd'hui ? Oh, ce n'est pas compliqué, j'ai reçu hier un message d'un de mes amis, Matthieu, Belge de son état, je dis cela parce que je connais vos astuces et autres plaisanteries douteuses sur ce plat pays qui font rire nos voisins belges encore plus que nous, parce qu'ils nous connaissent et savent que nous sommes aussi stupides que possible. Ce message parle des 180 000 enfants malades depuis la catastrophe de Fukushima, et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Cet article met en évidence la trahison permanente de toutes les autorités de tous les pays ayant développé ces techniques nauséabondes, pour générer une énergie qui leur permettait de continuer à surproduire des produits dont nous n'avions aucun besoin. Les Japonais sacrifient des gens à leur économie, cela tombe plutôt bien, leur philosophie le permet, ils en sont presque fiers, enfin certains… pas tous… car la colère gronde et les arbitrages seront, je l'espère, nécessaires de la part des corrompus qui gouvernent cet archipel contaminé et qui empoisonne le Pacifique et les USA grâce à des vents vengeurs qui répandent le jus radioactif des restes en déliquescence de cette centrale maudite. Alors serrez vos enfants contre vos cœurs car des parents, dans beaucoup d'endroits du monde, ne peuvent plus le faire sans pleurer sur l'absence de devenir de leurs descendants, faites-le tant que vous pouvez le faire car nul ne sait de quoi demain sera fait. Il suffirait d'une très faible secousse sismique, d'un incident inattendu, d'un petit grain de sable dans une machine bien huilée pour que nous aussi, nous ayons à pleurer nos enfants, nos parents, nos amis, nos voisins… juste pour du papier, celui des profits réalisés par des faiseurs de mort, des menteurs, des vulgaires voyous indignes de la confiance dont nous les gratifions.

Comment supportons-nous tout cela, il nous faut ou une dose de patience divine, ou une inconscience parfaite, nous sommes d'une naïveté qui frôle l'indécence. Le pire dans tout cela est que les gouvernements des pays producteurs de cette électricité, la plus sale et la plus chère de toutes compte tenu de tous les « vrais » coûts, mentent éhontément pour continuer de produire cette fameuse électricité qui fait tourner leur machine à détruire. Et nous faisons comme si de rien n'était, nous continuons d'acheter force matériel dévoreur d'énergie, sèche-linge, micro-onde et autres appareils ménagers dont nous pourrions nous passer sans remettre en question nos habitudes de vie. C'est à qui branchera son chargeur de téléphone en premier car toutes les prises sont occupées dans les maisons… Et maintenant, nous allons avoir des domiciles contrôlables à distance, avec des réfrigérateurs qui réclament des yaourts quand il n'en reste que trop peu, des aspirateurs qui souhaitent être vidés de leur poussière, des lave-linges qui vous disent qu'il faut plus de lessive et des volets qui se ferment automatiquement dès la tombée du jour… Nous devenons complices de ce crime contre l'humanité que représente les mensonges d’État qui couvrent les méfaits de ces aliénés en liberté. Nous devenons complices des criminels qui tuèrent directement et indirectement plus d'un million d'Ukrainiens autour de Tchernobyl, et des deux ou trois millions qui vont être décimés dans les années qui viennent à cause de Fukushima et de l'inconsistance des peuples et leur crainte instinctive d'un pouvoir, qu'ils ont donné à des faquins alors qu'il est leur, et qu'ils devraient en garder le contrôle au lieu de se livrer pieds et poings liés aux mécréants qui les dirigent avec leur assentiment.

Oui, je pleure ces enfants qui ne sont pas les miens, comme s'ils l'étaient, car demain… je ne sais même pas si je pourrais encore pleurer… pour les miens.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

3 Commentaires

    1. Haroun Répondre

      Bonjour,
      Je suis gêné, merci infiniment à vous deux comme à tous ceux qui me supportent.
      Mais qu’est-ce que ça fait du bien quand même 😉
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com