Log In

Je ne peux pas vous laisser 5 minutes…

Je ne peux pas vous laisser 5 minutes...

Les bagages sont dans la soute, je suis assis dans la carlingue bruyante de cet avion qui me ramène de Rhodes à Paris. Une semaine de vacances, cela fait du bien et cela fait du mal. Le bien c'est quand on y part et le mal quand on en revient. Pendant cette semaine de congé le petit monde qui est le nôtre a continué de tourner, de guingois souvent, à l'envers parfois, dans le bon sens rarement. Comment faisons-nous pour toujours choisir la plus mauvaise solution ? Pourquoi nous entêtons-nous à ne pas penser ensemble, à toujours croire que seuls nous sommes les plus forts ?

C'est ainsi que le nouveau président d'Israël, Reouven Rivlin, encore plus à droite que Netanyaou, est opposé à un État palestinien et prône la colonisation dans les territoires occupés illégalement par ce pays belliqueux et guerrier. L'opposition entre ces deux hommes, que l'on peut classer d'extrême droite tous les deux sans être vexant ni pour l'un ni pour l'autre, est tout sauf réelle. Ils pensent pareil, ils agissent pareil, ils me font penser à l'opposition entre le père Le Pen et sa fille, autrement dit, je n'y crois pas. Aucun d'entre eux ne souhaite une paix concrète et durable entre les Palestiniens dépossédés de leur terre et l’État le plus expansionniste et injuste de notre planète. Allié des impérialistes américains, les petits impérialistes israéliens tirent de cette alliance une arrogance sans limite qui nous projettera dans la prochaine conflagration internationale qui ne devrait pas se faire attendre si nous continuons sur cette voie absurde et irrationnelle. Fort de leur machiavélisme infantile la famille Bush a emmené l'Europe dans une croisade qu'elle a perdue et qui la rend certainement le patchwork le plus stupide et le moins efficace de tout le monde industrialisé. Nous ne sommes que l'ombre d'une réunion de pays, nos seules compétences ne sont que commerciales ou administratives, et encore, nos combats les plus féroces sont ceux qui opposent les membres de cette association entre eux, piteuse Europe, triste futur. Pour aider Israël, les Bush ont voulu fondre le Proche et le Moyen Orient pour en faire une zone Afro-Orientale Islamique allant du Maroc au Pakistan. En mettant ensemble tous les pays de cette zone, ils décrivaient par le menu les endroits d'où venaient les ennemis de l'occident judéo-chrétien. Cette description précise du diable permettra le moment venu de mener la dernière croisade, celle qui devra purger le monde des infidèles. Le seul problème que je vois poindre est que les manigances des services secrets israélo-américains connaissent quelques soucis de temps à autre. Leur entreprise de déstabilisation du monde musulman est certes en pleine vigueur et en plein essor cela ne va pas toujours dans le sens et dans l'intensité souhaités.

L’Irak va vers une désintégration, en cours depuis déjà longtemps, mais sa décomposition vient de prendre un tour qui a surpris jusqu'aux espions et corrupteurs qui pourrissent la région. L'EIIL est maître de près du tiers de l'Irak et détient des champs pétroliers qui ont cessé d'approvisionner les ténors étasuniens du domaine d'activité concerné. Le régime de Bagdad va certainement tombé dans les semaines ou, au mieux, dans les mois qui viennent si personne ne vient lui prêter main forte de façon efficiente et rapide. Ce nouvel état islamique va s'étendre bientôt des frontières de la Syrie, et peut-être même de la zone est de ce pays, jusqu'au Tigre et la prise de Mossoul le met à une centaine de kilomètres de la capitale irakienne. Seuls les Kurdes peuvent les ralentir dans leur progression vers le nord et le nord-est du pays. Pendant ce temps les talibans reprennent petit à petit le pouvoir qu'ils avaient délaissé quelques temps durant la présence des Américains et de leurs alliés en Afghanistan. La Libye est à feu et à sang, le Yemen, dont on ne parle absolument plus, tombe lentement mais sûrement dans le moyen âge imposé par des membres d'Al Qaida qui tiennent une bonne partie du pays sous leur menace et emprise violentes… L’Égypte qui a choisi de retourner dans les bras d'une dictature militaire a fait « le bon choix », pas celui des étasuniens mais le leur. La démocratie est un sport de riches, cultivés et instruits, elle ne peut s'imposer si la population est analphabète à plus de 40 % et si elle est majoritairement misérable. Ce n'est de la faute de personne, ce mauvais type de régime est le moins pire que nous connaissons jusqu'à ce jour, aux dires de Winston Churchill. La Tunisie, avec son printemps de révolte, se remet doucement de ses peines mais ce n'est pas définitivement gagné, l'ascendant des islamistes radicaux, financés par les corrupteurs de la coupe du monde de foot qataris et leurs alliés du Golfe… Enfin, tout va bien dans le monde musulman, tel que les Bush et bon nombre d'Américains le souhaitaient.

La croisade judéo-chrétienne aura bientôt toutes les raisons d'exister, cela nous permettra définitivement, si nous la gagnons, de récupérer à bon compte le peu de matières premières qui restent dans ces pays et des esclaves pour nous les envoyer…

Juste un petit problème… Nous n'avons pas gagné toutes les croisades que nous avons faites… Mais il nous restera quelques petites bombinettes atomiques à effet circonscrit que nous pourrons utiliser sur ces infidèles si jamais nous étions mal emmanchés… Mieux vaut sacrifier quelques millions de vies pour défendre nos profits que de laisser d'autres, surtout s'ils sont pauvres et sans défense, en tirer parti…

Et vous, êtes-vous prêts à envoyer vos enfants se battre pour des idées qui ne vous viendraient même pas à l'esprit et sous le prétexte fallacieux de la défense de notre culture et de notre liberté, un peu comme les armes de destruction massive de Sadam Hussein ? Moi non !

A bon entendeur, devenez sourd..

Haroun.

2 Comments

  1. Pangloss Répondre

    Il est illusoire de parler de paix entre Israël et les pays arabes. Le mieux qu’on puisse espérer, c’est une suite de cessez-le-feu séparés par des ruptures de cessez-le-feu entre des Juifs qui ne veulent plus courber l’échine et des Arabes qui ne rêvent que de supprimer Israël.
    D’autre part les islamistes annoncent clairement leurs intentions et le prouvent les armes (ou les bombes) à la main. Face à eux l’occident essaie de croire qu’il y a des islamistes "modérés".
    Chaque fois que des partisans d’Al-Qaïda commettent un attentat, attaquent une ville ou un village, s’emparent d’une région, ils suscitent des vocations de djihadistes.
    Et ces djihadistes attendent avec impatience de pouvoir se lancer dans un choc frontal avec cet occident dans une région qu’ils auront déjà soumise.
    A ton avis, les "modérés" se rangeront de quel côté? Et d’ailleurs à quoi les reconnaîtra-t-on?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com