Log In

Le millefeuille ou… la tarte à la crème ?

Le millefeuille ou... la tarte à la crème ?

Vous entendez tous les jours nos journalistes patentés nous parler du millefeuille que François Hollande tente de désépaissir. En fait, mille étant un nombre trop grand pour sa compréhension il estime normal de le réduire, il ne s’agira certainement que d’un neuf cent quatre-vingt-dix-neuf feuilles à l’écoute de toutes les rouspétances socialistes qui se partagent les bonnes crèmes pâtissières qui garnissent le millefeuille en question. Et ils ne veulent pas la lâcher cette bonne crème épaisse et riche. Pourquoi faudrait-il, pour des raisons incompréhensibles d’économie que l’on se sépare de sa voiture avec chauffeur, de ces cocktails incessants qui remplissent les halls de nos palais régionaux et généraux ? Je vous le demande !

Entre le nouveau découpage administratif de la France, la loi Taubira, les réprimandes cachées de la Commission Européenne derrière de faux compliments posés là uniquement à cause du FN… On a du souci à se faire, sans compter la manifestation des papis et des mamies d’aujourd’hui qui ne veulent pas qu’on touche à leur retraite… Pourquoi en France dès qu’on essaie quelque chose de différent un tollé général nait immédiatement. On ne laisse pas aux téméraires, qui se jettent à corps perdus dans l’innovation administrative ou autre, le temps de commencer que déjà ils sont critiqués, dénoncés, démolis. C’est comme ça, chez nous on n’aime pas le nouveau, ou alors il faut qu’il soit concret, matériel, qu’on puisse l’acheter et l’exhiber afin de faire encore plus grossir notre égo, le dernier Iphone, la dernière Audi, avez-vous remarqué comme il est beaucoup plus difficile de frimer avec une Citroën ou une Peugeot, ou encore une Renault ?Chez nous la gloire appartient aux fabricants étrangers, que les fabricants parce que les ouvriers étrangers, on n’en veut pas trop, si vous voyez ce que je veux dire. Donc, notre roi pense à découper la France autrement. Sur le fond il a raison, trop de communes, trop de départements, trop de régions, trop d’élus à tous les niveaux. Sur la forme, on verra bien les économies que nous allons générer, cela m’étonnerait beaucoup qu’on en fasse, mais on peut toujours espérer. Je vous rappelle que l’intercommunalité était aussi faite pour faire des économies, non seulement elle coûte plus cher mais au lieu de resserrer les services de nouveaux ont vu le jour et il y a pléthore de personnel qui ne fait pas grand-chose il faut bien le reconnaître. Il est vrai qu’un énarque ne sait pas faire d’économies, ils ne savent que dépenser. Cela provient sans aucun doute du fait que ces gens n’ont jamais travaillé et ne connaissent absolument rien de la vie réelle, celle où le salaire est proportionnel au travail et pas aux bêtises que l’ont fait quotidiennement. Parce que tous ces braves gens qui remplissent les sièges des salles climatisées de nos assemblées régionales, départementales, communales dans une moindre mesure, que vont-ils devenir ? Les pôvres ! Vont-ils connaître les affres du chômage ? Je vous rassure, rangez vos mouchoirs, que nenni. On va leur trouver de bons petits boulots « pépère » (pas le président le travail), à l’abri des regards suspicieux des électeurs éclairés, s’il en reste.

La question est ; pourquoi faire une nouvelle carte de France administrative ? Sans réponse à cette question on ne peut rien faire de vraiment intelligent. Pour réaliser des économies disent les proches du pouvoir ! Mais encore, cela n’est pas une vision des choses positive, les régions ne servent pas qu’à faire des dépenses, encore faut-il savoir comment elles dépensent et pourquoi. Si vous prenez la nouvelle région centre, celle qui compte le Limousin, le Centre et le Poitou-Charentes, quel est le point commun y a-t-il entre Dreux et Brive la Gaillarde ? Où vont se situer les administrations qu’on ne manquera pas de centraliser dans un nouveau palais à construire pour faire démarrer une croissance laxiste ? Avant de découper il faut savoir que dans chacune de ces régions il y a des êtres humains et que, peut-être, ont –ils plus envie de partager leurs services administratifs avec des gens qui ont les mêmes affinités, goûts et habitudes qu’eux-mêmes. Ce que je veux dire c’est que, comme à l’accoutumée, les choses sont faites de façon réactives et pas réfléchies. On essaie de boucher des trous mais sans analyser les raisons de leur existence. Il ne suffit pas de faire des économies, il faut savoir pourquoi nous les faisons et si nous ne pouvons pas les faire autrement, faire un état des solutions possibles plutôt qu’un nouveau découpage qui tient plus aux enjeux électoralistes que des vrais intérêts bien compris des habitants. Quand nos politiciens prendront-ils la bonne habitude de nous expliquer, où ils veulent aller et comment, avant de commencer à réformer dans tous les sens et souvent les plus mauvais ? Bien sûr que je suis d’accord qu’on redéfinisse une France avec moins de fonctionnaires qui ne font rien ou presque alors que d’autres se tuent au travail, mais quelle est la vision finale du projet, les soutiens en formation, les travaux d’entretien des écoles et établissements d’enseignement, et toutes ces choses qui s’amoncellent sur les bureaux de nos édiles, comment seront-ils traités, par qui ? Et avec quel argent ? Le nôtre bien évidemment, mais qui en aura la responsabilité une fois que l’état nous l’aura volé ?

Je m’en plaindrai toujours, ce manque de communication réelle, cet irrespect dont font preuve nos gouvernants vis-à-vis de nous, pensant que nous sommes trop stupides pour comprendre leurs grandes stratégies qui nous ruinent depuis plus de quarante ans, quand cela va-t-il cesser ? Ils n’ont aucune vision, dans tous les cas aucune vision où nous apparaissons, la seule qu’ils aient représente la longue liste de leurs prébendes, de leurs avantages et plus si malhonnêteté, qu’ils ne veulent pas perdre ni faire perdre à leurs amis… Et vous voulez que je leur fasse confiance ? Ce n’est pas gagné non plus !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com