Log In

Et PISA fait du mal ?

Et PISA fait du mal ?

Un nouveau rapport de l’OCDE désigne la France comme un pays où les élèves n’ont pas une conscience de la gestion financière de leur argent de poche ??? Eh oui, l’OCDE n’a que cela à faire pour gaspiller l’argent des contributions des états membres. C’est un nouveau rapport PISA qui annonce que nos jeunes de 15 ans ont certes des comptes bancaires pour 80 % d’entre eux mais qu’ils n’ont aucune idée de « comment gérer efficacement » cet argent disponible… ou pas. S’il y a une chose dont on se moque c’est bien de ce problème qui prouve encore une fois, que ces organisations internationales sont complètement dévoyées de leurs fonctions et ne servent plus qu’à endoctriner.

Parce que le problème est là en fait, l’OCDE veut nous faire comprendre, en parlant dans son rapport de la crise de 2009-2010, que cette crise n’aurait pas eu les conséquences que nous avons connues si nos enfants avaient bien géré leurs petits magots. En plus de nous prendre pour des crétins, ces fonctionnaires internationaux qui vivent en hors taxe, ne paient que peu ou pas d’impôts, transgressent sans cesse les limites de notre intimité, nous le disent. Les banques ne sont donc responsables de rien, bien évidemment, et tous les ennemis de la finance, dont s’est exclu lui-même notre président, élu socialiste, transmuté social-démocrate et en cours de d’agrégation au monde libéral capitaliste et bourgeois (comme il disait jadis), n’ont rien à leur reprocher. Quel reproche pourrait-on faire à une banque comme BNP-Paribas qui malgré une amende de 6.6 milliards d’euros, annonce à ses actionnaires qu’elle ne diminuera pas ses dividendes et que tout va bien ? Vous voyez bien que tout va pour le mieux et tout est parfait, pour une fois qu’une entreprise peut dire à la face du monde que, pour elle, 6.6 milliards d’euros ne sont rien puisque personne ne les payera, ni les actionnaires, ni… Au fait mais qui va payer ?, je vous le donne en 6.6 milliards, c’est les salariés de la banque qui va virer à tour de bras et qui a maintenant la meilleure des excuses. Ensuite, s’il reste encore quelque chose à régler, ce sera grâce aux aides et allègements fiscaux et salariaux que l’état va mettre en place pour les grandes entreprises, autrement dit nous payerons. Que la BNP ne puise pas dans toutes les réserves de les filiales, déclarées ou non, qu’elle a installées dans des paradis fiscaux, est bien évidemment normal, ça c’est pour résister aux tempêtes fiscales d’une France qui ne souhaite ruiner que les salariés des classes moyennes. Enfin, pour revenir à nos moutons, pardon, à nos petites têtes blondes ou brunes, n’est-il pas inconcevable que l’OCDE passe son temps et dépense notre argent à financer un endoctrinement pro-libéral et liberticide qui correspond à sa vue de l’Europe et du monde ? Où est la pluralité ? Où est le respect des opinions de chacun ? Cette filiale des USA, tout comme l’ONU, l’UNESCO, le FMI, la Banque Mondiale et toutes ces hydres pluricéphales qui vivent à nos crochets, ne sert à rien, ses études complètement manipulées ne servent à rien, elles sont des outils entre les mains des apprentis sorciers de notre principal allié, les Etats-Unis.

Figurez-vous que cette étude a été proposée à titre gratuit pour appâter le chaland européen, l’Allemagne et le Royaume Uni avaient refusé cette offre mirobolante d’emblée. En 2010, Luc Chatel, alors ministre de l’éducation nationale, avait trouvé cela intéressant, sûrement parce que ses amis de la finance voulait en savoir plus sur les économies de nos enfants. Mais, les ex socialistes ont décidé qu’en 2015 cela devait cesser. Pour une fois qu’une de leurs décisions est plutôt bonne, on ne va pas leur taper sur la tête. Ce qui me fatigue le plus finalement c’est le découpage de l’homme en pièces détachées, un petit bout pour la consommation, un autre réservé aux essais des nanotechnologies, encore un pour faire des études sur ses comportements et habitudes dans tous les domaines de sa vie privée comme sociale pour mieux le manipuler. Tout ça juste pour une seule raison majeure : l’homme est un rouage économique et n’est que cela ou presque. Le seul intérêt de l’humain repose sur les comptes en banque dans lesquels ils encaissent les salaires qu’on lui demande de dépenser vite, très vite, pour continuer de donner du travail à d’autres qui devront dépenser leur argent de la même manière… Cette espèce de cercle vicieux est difficile à comprendre, pour ma part, le refus est total quant à la participation à un monde où ma particularité d’être humain s’estompe de plus en plus pour laisser la place à un Homo œconomicus dont je ne me soucie pas plus que de ma première chemise, et encore, j’aime bien mes chemises…

Je suis ce que je suis et tiens à le rester, que ceux qui veulent me changer en quoi que ce soit d’autre se lèvent de bon matin car, malgré mon âge, je cours encore assez vite pour échapper à bon nombre de leurs pièges, celui de la consommation en premier chef. Ce qui est bien finalement avec tous ces olibrius qui nous dissèquent et nous examinent, c’est que pendant ce temps-là, on ne les entend pas dire toutes les sottises dont nos politiciens se chargent pour couvrir ces mécréants et leurs manigances. Trop c’est trop, que les politiciens disent des bêtises, on a l’habitude mais si tout le monde le fait, là on va souffrir…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com