Log In

« La » Chronique du week-end… (107)

"La" Chronique du week-end... (107)

Qu'un parti politique n'ait pas de conseil en droit constitutionnel peut arriver, même si cela ressemble un peu à un jardinier qui n'aurait pas de terrain à travailler. Mais qu'un parti au pouvoir, dont les sommités qui nous gouvernent ont des dizaines de conseils qui coûtent une fortune à la République afin de les assurer d'un avenir plus brillant que celui des citoyens dont ils devraient défendre les intérêts, tombe dans le même travers, cela est inconcevable, je dirais même profondément stupide. C'est pourtant ce qu'ont fait nos ministres et notre président, le tout en minuscules comme eux-mêmes.

Le pacte de solidarité vient de prendre du plomb dans l'aile, le conseil constitutionnel vient de retoquer un texte adopté par nos assemblées de bénéficiaires de prébendes. Est-ce étonnant ? Non, que ce soit par amateurisme ou par volonté délibérée de reporter à plus tard un avantage donné aux pauvres qui coûterait de l'argent, l'une des solutions comme l'autre sont odieuses. C'est une horreur de voir si peu de compétence entre un tel nombre de cerveaux plus occupés à compter leur bonnes affaires personnelles qu'à administrer correctement le pays. Et si c'est volontaire… odieux est quasiment un compliment. Il n'est pas nouveau de voir des imbéciles se faire reprendre par leurs maîtres, c'est un peu comme cela que je vois nos dirigeants, des pauvres hères qui s'enrichissent et s'engraissent au détriment de ceux qui les nourrissent et ces mêmes d'étaler leur inconsistance, leur incompétence notoires. Je ne pense pas ou plutôt je n'espère pas que notre apprenti Machiavel ait choisi délibérément de ne pas faire payer le peu d'avantages réservés à ses victimes préférées, celles qui ne peuvent se défendre. Mais pire encore, la différence de traitement soulevée comme motif de refus par le conseil des vieux sages de la république bananière de France n'a jamais été soulevée lorsque les avantages des fonctionnaires, tant au niveau de la garantie d'emploi que leurs régimes de retraite, sont apparus. Encore moins lorsque les différences de traitement entre les élus et leurs électeurs se sont faites voir dans les lois de programmation des différentes assemblées et des membres du gouvernement. Or ces différences de traitement sont absolument scandaleuses, au-delà de tout entendement. Mais voilà, ce n'est pas aux vieux singes que nous apprenons à faire la grimace et pas aux vieux sages que nous enseignons l'éthique. Ce serait peine perdue, ils sont incurables.

Autre bonne nouvelle, les bombardements ont repris à Gaza. C'est vrai que cela nous manquait, cela remplit nos télévisions de moments pathétiques qui nous attirent les larmes aux yeux mais ne nous empêchent pas de digérer agréablement sous la pluie d'août. Les fabricants d'armes peuvent se réjouir et prolonger leurs vacances sous le soleil des paradis fiscaux où ils cachent leur butin, les USA, la France, et tant d'autres qui vivent de la mort des autres, celle de ceux qui n'ont rien pour faire valoir leur droit à vivre comme tout un chacun. Enfin rien à dire de plus, je vais vomir et je reviens…

Toujours une bonne nouvelle, l'Irak, pays dont le propriétaire fut jadis, avec le consentement international, Saddam Hussein, est aux prises des jihadistes et maintenant des bombinettes américaines. Le califat qui est déjà né ne doit pas s'installer paraît-il ? Et ce sont les étasuniens qui l'ont décidé parce que ces brutes sont supposés martyriser les chrétiens irakiens. Mais nous le savons depuis longtemps que la politique de désordre, organisée par les USA, n'a qu'un seul objectif, mettre le Moyen Orient à feu et à sang pour justifier le prochain conflit international qui fera naître la dernière croisade qui aura pour but d'éradiquer l'Islam stupide et violent pour rétablir le véritable Islam tout en accaparant toutes les richesses de ces pays en mal de démocratie. Rien ne peut me faire penser que les printemps arabes, comme l'invasion de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Libye et autres fadaises n'aient pas été mûrement réfléchies, en tout cas je l'espère car sinon, jusqu'où iront-ils dans leur bêtise ? Nous le savons depuis longtemps aussi, la seule relance possible provient de la guerre. Et c'est ce que nous allons avoir si nous acceptons la gestion catastrophique du monde par ces belliqueux politiciens.

Donc, frères humains, dormez tranquilles, les hommes d'affaires et autres marchands d'armes s'occupent de tout. Tant que la guerre reste sur nos écrans de télévision, tout va bien pour nous et c'est ce qui compte, n'est-ce pas ?

Pas pour moi !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

2 Comments

  1. Haroun Répondre

    Bonjour
    Tu me fais dire ce que je n’ai pas dit. Il faut se méfier des propagandes d’État et c’est de ça que je parle. Personne aujourd’hui n’est sur les lieux pour attester ou infirmer quoi que ce soit et les journalistes sont en ville et ne savent rien de plus que ce que les militaires veulent bien leur dire.
    La supposition est relative aux mensonges des politiciens américains et leurs relais sur le terrain, EIA et autres. Ne sommes-nous pas encore habitués à être manipulés et n’avons-nous pas encore vu que nos dirigeants ne veulent qu’une seule chose ? Nous faire réagir sans réfléchir a la vitesse de la lumiere. Je refuse.
    Quand on massacre des chretiens je suis chretien, idem pour les musulmans, les protestants et autres religions. Mais je refuse de me laisser emporter par la passion que veulent dechainer nos chefs pour mieux exacerber nos coleres vers des domaines qui ne les genent pas.
    Bonne journee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com