Log In

« La » Chronique du week-end Nouvelle Donne… (109)

"La" Chronique du week-end Nouvelle Donne... (109)

Je viens de passer 3 jours en compagnie d'un nouveau parti politique dont le nom fît la surprise des dernières élections européennes ; Nouvelle Donne. En effet, il s'agissait des journées d'été de ce nouveau venu dans la nasse infecte des partis politiques que nous connaissons trop. C'est aussi la raison de mon silence depuis vendredi, que vous me pardonnerez si vous le voulez, sachant que le principal n'est pas d'écrire mais d'être lu si l'on veut atteindre le but que ceux qui écrivent, comme moi, se fixent librement et dans l'intimité de leurs élucubrations et pérégrinations mentales…

Que de mots pour ne rien dire, on croirait un homme politique… Revenons au sujet qui nous préoccupe, les journées d'été de Nouvelle Donne. Fils spirituel du collectif Roosevelt, inspiré par la démarche de Pierre Larouturou et de quelques autres, comme Isabelle Attard qui rejoignit le mouvement en devenant la seule députée portant les couleurs de Nouvelle Donne dans notre assemblée nationale. Que veulent ces gens ? Bonne question ! C'est relativement simple et je vous conseille de regarder leur site internet où vous retrouverez les informations dont vous aurez besoin pour comprendre l'esprit de ce nouveau parti et son but. L'objectif premier est de remettre la démocratie entre les mains de celui qui n'aurait jamais dû la lâcher, le peuple. Pour cela quelques changements majeurs doivent être exercés par le peuple en question et en particulier le retour à une participation active de la société civile dans l'exercice du pouvoir. Société civile, composée des citoyens, qui devra reprendre la main sur les professionnels de la politique qui détiennent aujourd'hui toutes les rênes du jeu politique et les partagent avec les généreux donateurs que sont les lobbies et toutes les entreprises multinationales dont les fortunes excèdent parfois les budgets des états. Cet idéal purificateur suffit à mobiliser des troupes qui viennent de différents horizons, majoritairement à gauche et chez les écologistes, j'y ai vu aussi des UMPistes déçus qui font partie de cette droite sociale qui fut à l’œuvre durant les trente glorieuses. C'est assez étrange mais surtout extraordinaire de constater que le tronc commun des membres de Nouvelle Donne fait que cela tient et devient solide en faisant corps autour de l'aspect le plus riche de la démocratie et sa raison d'exister, la démocratie. Malgré le fait de croire que nous pouvons inventer mieux que la démocratie, la solution proposée par Larouturou et son équipe me semble bonne à suivre et être un cap sur lequel tout un peuple peut naviguer. Il rétablira, ce cap, une direction vers laquelle l'espoir est permis et même salutaire pour continuer de combattre l'oligarchie qui est aux commandes actuelles du pouvoir.

Bien sûr, ce sont des êtres humains et on ne peut empêcher les uns ou les autres de laisser voguer leur ego au-delà des limites que leurs propres principes leur interdisent. Cependant, nous n'atteignons pas les sommets de la médiocrité que nous voyons quotidiennement dans les luttes de position que se livrent nos édiles actuels et tous les états-majors des partis traditionnellement sur nos écrans, monopolisant les médias pour étaler leur délabrement et leur corruption. Oui, les hommes resteront des hommes et c'est certainement par la recherche de leur perfectionnement qu'ils l'atteindront un jour, si tant est que la perfection existe et qu'elle soit atteignable, ce que je ne crois pas. Mais le chemin qui mène au but enrichit celui qui le parcourt autant que le fait de l'avoir atteint, n'est-ce pas ?

Mais il y a encore mieux dans ce petit parti qui deviendra grand s'il ne change pas. Les jeunes sont présents, ceux dont on dit qu'ils se moquent de la politique de façon générale nous prouvent par leur présence qu'ils ne sont pas tous aux abonnés absents de la démocratie voire de la société dans sa définition sociale. J'ai eu la chance de ramener sur Paris trois d'entre eux, ils se reconnaîtront s'ils me lisent, Laure, Bernat et Gilles. Ils pensent, non seulement ils pensent mais ils pensent généreux, ouverture, rassemblement au lieu de séparation, ils font preuve à la fois d'intelligence et d'écoute ce qui est le plus important lorsqu'on donne dans la politique à l'inverse de ce que font nos oligarques actuels. Vous allez me dire mais quelle différence entre ces jeunes de Nouvelle Donne avec ceux du PS ou de l'UMP ? Eh bien, à ce que j'en ai vu, le constat à faire est qu'il ne sont pas endoctrinés et ne donnent pas dans le sectarisme, ils sont capables de vous laisser dire votre projet de société sans trop vous interrompre et comprendre que c'est votre façon de penser. Nous avons tous raison, nous en sommes convaincus, mais malheureusement nous ne pensons pas tous de façon identique et donc nous ne pouvons tous avoir raison, certains ont tort et d'autres ont raison. Mais la force de nos convictions nous fait parfois prendre celles-ci pour LA Vérité alors qu'elle n'est que la nôtre. Les convictions se discutent, s'échangent, se partagent, LA Vérité s'impose et souvent par la force.

Alors je vais finir mon article sur une note d'espoir, ce qui nous fera du bien à tous. Si les jeunes sont là et qu'ils défendent ces valeurs qui font des hommes des animaux pensants au lieu de brutes épaisses et féroces, notre devoir est de les aider. Même si nous leur laissons un chantier mal en point, ils ont du courage et savent se servir de leurs compétences, nous devons les aider et mettre à leur disposition notre expérience mais seulement s'ils le souhaitent. Je suis plutôt partisan de laisser leur imagination inventer quelque chose de nouveau plutôt que d'essayer de faire du neuf avec du vieux. Nous devons être présents sans nous imposer quitte à faire souffrir nos ego mais pour le bien de nos enfants et petits-enfants. Souhaitons-leur tout le bien et la réussite qu'ils méritent en leur demandant de nous excuser de ne pas avoir tenté de faire mieux que ce que nous avons produit.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

2 Comments

    1. Haroun Répondre

      Bonsoir,
      Oui, c’est vrai. Je ne votais plus depuis la présidentielle de 2002, (Chirac-Le Pen), je n’ai jamais adhéré à aucun parti politique ne les trouvant pas à la hauteur de la tâche qu’ils se disaient capables d’accomplir, Nouvelle Donne m’a redonné l’espoir et cela est sans prix.
      Je les aide parce que j’estime que notre liberté et que notre démocratie en dépendent. cela n’exclura jamais de ma part un contrôle vigilant des procédures et des actions.
      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com