Log In

« LA » Chronique du week-end… (119)

"LA" Chronique du week-end... (119)

Selon le dernier sondage, il semblerait que 90 % de la population en mesure de voter n’accorde plus aucun crédit à la parole politique, tous partis confondus. Cela vous étonne-t-il ? Pas moi ! Comment croire, comment faire confiance à des gens qui mentent plus vite que leur bouche peut prononcer les mots qui les montrent tels qu’ils sont, d’abominables menteurs, bonimenteurs de bas étage qui trahissent ceux qui les élisent et, stupidement, les adulent. Heureusement, mes lecteurs savaient déjà ce genre d’information, non pas parce que j’écris mais parce qu’ils réfléchissent et utilisent leurs cerveaux. Pour fêter l’évènement je vous donne l’adresse d’un restaurant magique.

Vous voulez des preuves du fait que ces gens qui nous gouvernent ou nous ont gouvernés ne méritent en rien nos voix ? Très simple, on commence par la gauche puisqu’ils sont au manche. Début novembre, l’homme qui nous enterrera tous, Michel Sapin (oui, je sais c’était facile mais au moins, lui, sera utile dans les cimetières) a fait passer en douce une baisse substantielle des prélèvements relatifs à la loi Tobin sur les opérations financières spéculatives et en particulier les opérations sur produits dérivés. Déjà que cette loi n’a jamais été appliquée alors qu’on en parle depuis des années, mais, si un jour elle devait l’être, elle serait réduite quasiment à zéro. Heureusement que son ennemi, enfin celui de Hollande, l’autre pays du fromage et du mensonge, était la finance… Heureusement le jeune Macron est intervenu pour compléter son argumentaire pro-business, et avant que le Valls devienne (ou de Vienne) un amoureux de l’entreprise et surtout des banques.

On continue avec la droite… Ce week-end notre petit Sarko national décida, sous la pression d’enragés du mouvement contre le mariage pour tous et donc de la loi Taubira, de l’abroger après avoir dit qu’il voulait seulement la réécrire. Lui non plus n’a pas froid aux yeux, les mensonges il connait et il vaut bien son successeur avec qui il se bat pour prendre la tête de la compétition qui désignera le plus menteur des deux. Non seulement juridiquement ce sera in problème inextricable mais ce sera tout simplement impossible parce que contraire à la Constitution de notre beau pays. Il le sait le petit mais il voulait racoler les voix de l’extrême droite de son parti qui commence à se confondre avec l’extrême droite nationale. Même s’il voulait le faire il ne le pourrait pas et il le sait.

Comment, dans ce marécage nauséabond, voulez-vous ou pouvez-vous imaginer que nous croyions un mot de ce que ces olibrius peuvent dire. Dès qu’ils ouvrent la bouche ce n’est que pour nous mentir, nous gruger, dans tous les domaines de leurs activités, économiques, santé, défense, sécurité, rien n’est plus crédible et nous le payons tous. Cette absence de confiance généralisée que nous vivons est l’une des tristes conséquences de l’impéritie, de la déliquescence intellectuelle et morale de nos édiles, d’autres élus et hauts fonctionnaires.

C’est pour cela que les Français, comme c’est le cas dans de nombreux autres Etats, prennent leurs distances vis-à-vis des partis politiques et ne se rendent aux urnes qu’en de plus en plus petits nombres. Est-ce une surprise pour ces quidams corrompus ?

Comme je vous le disais pour fêter les 90 % de gens qui ne croient plus en leurs politiciens, je me suis rendu dans un restaurant qui ouvrit récemment. Je vous donne ici la profession de foi de son propriétaire qui est un homme éclairé par son énergie renouvelable personnelle, tout comme celle qui éclaire son restaurant.

« Yuman est un cercle vertueux qui part d’une agriculture saine, passe par l’implication, le bien-être et la santé des urbains et revient aux producteurs amoureux de leur terre. Manger, cet acte universel, quotidien et naturel, devient un acte de bienveillance, pour soi, pour autrui et pour la planète, un acte simple porteur de sens, source de plaisir. »

Gilles Tessier, fondateur de Yuman.

Yuman
70 rue du Chevaleret, 75013 Paris
06 32 90 35 55
http://www.yuman-restaurant.com/yuman.php

Allez-y, tout est bio, ce n’est pas plus cher que n’importe quel restaurant et on vous servira avec le sourire et la délicatesse nécessaire à votre bonheur. Vous pardonnerez les imperfections du service de la jeune femme qui sert le week-end car elle compense son manque d’expérience par une attitude d’une affabilité indiscutable et la restauration est un service d’abord n’est-ce pas ? Ces gens-là méritent le détour, non seulement parce que ce qu’ils vous mettent dans l’assiette est bon mais aussi parce que c’est frais, ce sont des produits vrais, tout est fait chez eux et cela est vrai aussi et si vous ne me croyez pas descendez au sous-sol où vous trouverez une table d’hôte devant une cuisine complètement livrée à votre regard perçant. De plus, il y aura de la musique et de l’ambiance encore plus chaleureuse vendredi prochain pour leur anniversaire… Allez-y de notre part et vous nous direz ce que vous en pensez… A vous de jouer.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com