Log In

« La » Chronique du week-end… (121)

"La" Chronique du week-end... (121)

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; } Eh bien voilà notre petit ex président de retour, souhaitons-lui bonne chance dans le rétablissement d'une UMP mourante ou dans la naissance d'une nouvelle source d'embrouille avec le nouveau parti dont il rêve. Il va lui en falloir de la chance d'ailleurs parce que je ne vois pas comment, mis à part les éternels arrangements entre « amis », il pourra se sortir de toutes les casseroles qu'il a aux fesses. D'ailleurs, s'il fallait qu'il se reconvertisse,ce serait en quincaillier, voilà un métier qu'il est beau dirait Coluche. Malheureusement les rayons du magasin sont tellement hauts qu'il ne vendra que ce qui est à sa portée, à la hauteur du sol ou pas loin…

Qu'est-ce que cela va changer pour les Français ? Rien, les journalistes ont fait des élections internes à un parti politique un sujet de conversation national et il n'y avait pas un journal télévisé ou un quelconque torchon dans kiosques qui ne parlent de ce non-événement. On le voyait partout notre Sarkozy national, il était dans tous les coins de France et même sur les terres de son ennemi juré, celui qu'il fît siffler par sa claque, à Bordeaux. Quelle énergie ! Quels moyens aussi, Bygmalion bis serait-il né, de quels copains notre ex va-t-il encore faire la fortune avec l'argent des citoyens et de la république (avec une minuscule quand c'est la sienne) ? Quel est la date du futur Sarkothon ? Bientôt, mes frères de l'UMP, bientôt. Mais si rien ne change avec le nouveau président (minuscule aussi) de notre parti de droite qui tend vers l'extrême de jour en jour, à quoi tout ce remue-ménage a-t-il servi ? A rien, il fallait faire le lit de notre candidat de droite presque extrême pour les prochaines élections présidentielles, c'est tout ! Son lit est fait et avec tout le cirque que les médias lui ont fait, ses draps sont en satin !

La rampe de lancement est installée, la fusée, en forme de suppositoire, est en place et elle décollera en mai 2017 sauf si elle est endommagée en cours de préparation. Pas de programme, pas de vision, pas d'objectif autre que celui de prendre le pouvoir pour le pouvoir, les endommagements sont en vue. Cela ne suffira pas de dire « je suis là » pour que le bon peuple, déguisé en handicapé mental aveugle, vote pour lui. La vengeance personnelle d'un homme ne peut être utile dans le gouvernement d'un pays. Cela ne suffit pas, que tous les Dieux nous en préservent ! Encore faut-il que nous ne nous laissions pas endormir et que nous reprenions notre héros d'un jour à chacun de ses mensonges ou contre-vérités. Notre vigilance doit être totale. Pas seulement contre lui mais contre tous ces gens qui, à l'instar de Sarkozy, nous prennent pour ce qu'ils sont eux-mêmes, je vous laisse le choix des qualificatifs.

Nous revoyons ici encore les travers d'une classe nouvelle, la noblesse d'état, faite de fonctionnaires et de gens qui ne connaissent de la vie de leurs concitoyens que les films de nos réalisateurs en manque de César ou de palme d'or. La vie n'est pas cela, la nôtre en tout cas. Ce n'est ni « Germinal » ni « Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ». Les professionnels de la politique qui nous gouvernent, pour leur plus grand bien, ne savent absolument rien de nous et cela leur permet de voguer au-dessus des statistiques avec le sourire béat et narquois qui les caractérise. On ne peut bien juger que ce que l'on connaît, il en est de même dans tous les domaines, et cela tient plus à la connaissance personnelle, à base d'expériences, que de la lecture d'ouvrages théoriques qui ne valent pas tripette s'ils ne reposent pas sur le vécu. Avec le retour de Sarkozy on connaîtra de nouveau les pseudos philosophes de café du commerce, les people en manque de gloire qui arrivent à conseiller une guerre qui fait des centaines de milliers de victimes et laisse un pays dans une totale dévastation. Vous avez reconnu le tandem BHL-Sarko dans ma phrase précédente mais ne vous y trompez pas, la politique spectacle est de retour, si tant est qu'elle ait quitté la scène.

Ne sommes-nous pas fatigués de tout ce cinéma, à gros budget, dont nous sommes les producteurs sans le savoir officiellement ? Comment peut-on imaginer un De Gaulle se lancer dans une tentative de reprise du pouvoir avec un passé aussi sulfureux que celui de notre ex président ? Bien sûr qu'il n'aurait jamais fait cela, l'honneur, la haute opinion qu'il avait de la France et des Français, malgré sa façon cavalière de les qualifier de veaux, l'en empêchaient. Non, je ne suis pas gaulliste, j'admire simplement la probité d'un homme, dont les courriers privés, que son épouse ou lui-même faisaient, étaient timbrés de ses propres deniers, qui ne se gavait pas avec les impôts de ses concitoyens, qui ne flambait pas comme un joueur invétéré dans un casino sans mise plafonnée. Cette vulgarité, née de l'amour de l'argent vite et mal gagné, n'était pas son apanage comme elle l'est de ceux qui tiennent le manche depuis son départ.

Pas d'honneur, pas de honte ! Telle est la devise de la politique moderne. Devons-nous tolérer cela plus longtemps ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com