Log In

Et un divorce de plus… Un !

Et un divorce de plus... Un !

Nous allons donc recommencer à séparer les Français, à les faire se disputer entre eux, à les diviser une fois de plus, à faire que l’idéologie prenne la place de la réflexion et de l’intelligence, comme à l’accoutumée, devrais-je dire. Le discours sur le mariage gay va laisser la vedette à l’euthanasie qui ne sera pas l’euthanasie mais qui sera une succédané de celle-ci, un faux-semblant, une astuce à la Hollande, l’autre pays du fromage, l’ami mollette encore locataire à titre précaire de l’Élysée… Qu’il le fasse volontairement ou pas n’est pas le problème, lorsqu’on est à la tête d’un État et que la responsabilité de 68 millions d’êtres humains est à la clef, aucune excuse n’est permise.

Avec des dizaines de conseillers, des centaines d’élus au Parlement (Assemblée Nationale + Sénat), des partis politiques censés contenir parmi leurs responsables des gens susceptibles de trouver des compromis raisonnables et intelligents, comment faisons-nous pour créer des dissensions aussi fortes. Plusieurs raisons à cela. La plus importante est qu’à force d’être traité comme de la mer… oups… étant sans valeur et sans capacité de réflexion, le peuple français l’est devenu. Il est incapable aujourd’hui de se servir de ce qui lui sert de cerveau mais qui n’est finalement qu’une matière inerte ne demandant qu’à reprendre vie. A longueur de temps, nos politiciens nous prennent pour ce que nous sommes, des lobotomisés, des résignés, des incapables, il est évident que cela entraîne chez nous des conséquences tout à fait néfastes, voire rédhibitoires pour nous emmener à de meilleurs comportements et attitudes.

Une autre raison repose sur le désir de se démarquer, cette étrange volonté qui fait que chaque parti politique ne veut accepter de partager un quelconque point de vue avec l’un de ses concurrents. Mais que diable, les partis ne sont pas concurrents, ils sont complémentaires. Ils apportent chacun leur analyse des problèmes et leurs solutions, est-il si difficile que cela de trouver un accord entre les différents points de vue. Personne ne détient « LA VERITE », cela se saurait si c’était le cas. Ces partis représentent le peuple et nous devons vivre ensembles, nous n’avons pas le choix, c’est ainsi. Et je ne parle pas de ce consensus général à base de compromissions et d’abandons, voire de traîtrises, non ! Je veux parler de véritables échanges, de véritables tables rondes où les idées ne sont pas des reflets d’une idéologie mais bien ceux des différents points de vue de notre population. Nos personnalités politiques ne sont que les profiteurs, les parasites de notre société. Ils profitent de nos combats fratricides pour s’imposer ad vitam aeternam, et nous, pauvres hères, nous ne le voyons pas, nous sommes les aveugles de la République et nos chiens guides sont les tricheurs et les corrompus qui nous gouvernent.

La dichotomie de la politique permet aussi aux fins stratèges qui nous manipulent de bien marquer les limites de leurs camps afin de ne pas se mélanger mais surtout de se protéger de tout nouveau venu dans la sphère politique. On le voit chez nous plus qu’ailleurs. Si vous prenez le nouveau parti espagnol, Podemos (nous pouvons), il est devenu fort et puissant parce que les Espagnols ne sont pas bloqués comme nous le sommes, leurs partis essaient bien de bloquer le jeu comme chez nous, mais cela n’a pas fonctionné aussi bien qu’ils le souhaitaient et Podemos a des élus. Nouvelle Donne, ce nouveau parti dont je vous ai déjà parlé, se développe au niveau des adhérents mais n’avance pas aussi bien et aussi fort. Vous avez noté que je n’ai pas parlé de vitesse. Dans mon esprit il vaut mieux avancer lentement mais en profondeur que progresser à grands pas pour mieux se retrouver en mauvaise situation un peu plus tard. Ce qui est vrai en Espagne n’est pas possible en France, mais nous devons obtenir le même résultat avec d’autres méthodes. L’autre souci de Nouvelle Donne est que sa tête est faite d’anciens du PS et de Europe Écologie Les Verts, et on ne fait pas du neuf avec du vieux, hélas les ego sont toujours omniprésents dans cette bagarre pour les bonnes places et le passé n’apporte pas que des bonnes influences.

Et donc, les chaînes d’information vont encore se délecter des manifestations d’humeur des uns et des autres, des petites phrases assassines, des calembours mal tournés de nos corrompus de service, ces chaînes américaines à la française ou françaises à l’américaine vont nous mettre en boucle tous les venins dont nos aficionados de la politique spectacle sont les thuriféraires et qu’ils adorent. J’ose simplement espérer qu’ils en feront moins que pour le mariage pour tous mais tout est possible, surtout le pire. Nos « amis » chrétiens vont encore nous jouer leurs airs bibliques pendant les avant-gardistes vont nous jouer leurs airs sur la liberté de jouir de leurs corps, et plus si affinité. Les deux ont raison et les deux ont tort. Peut-être qu’il existe une voie entre ces deux extrêmes ?

De toutes les façons, ce ne sera qu’une gabegie de plus à mettre à l’actif des uns comme des autres, car tous, je dis bien tous, sont responsables… Mais eux ne le savent pas.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com