Log In

Sapin, Macron… A droite toute !

Sapin, Macron... A droite toute !

« Ami entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines », cette chanson que tout le monde devrait connaître exhume des souvenirs du passé qui nous glacent le sang dans nos veines. C’est la réminiscence de pas si lointains moments de tristesse et de peur que les populations européennes eurent à subir suite à l’élection démocratique d’un socialiste à la tête de l’Allemagne des années trente. Ces années de souffrance ne furent pas limitées à la période des combats, elles ont été bien plus longues que cela, avant et après la déclaration de guerre. Il m’arrive parfois de comparer, comme le font d’autres mais avec d’autres fins, ces années noires à celles que nous vivons depuis la fin de la première dizaine d’années du XXIème siècle…

Cette comparaison n’est pas à notre avantage. En caricaturant un peu disons que l’embellie industrielle et spéculative qui suivit la fin de la première guerre mondiale, elle-même étant l’une des conséquences de la crise économique énorme de 1873 et des politiques stupides menées par les gouvernements d’alors à sa suite, éclata au nez et à la barbe de tous en une nouvelle catastrophe économique et sociale qui lança la course à la seconde guerre qui suivit. C’est cet espace coincé entre deux guerres barbares, qui n’ont rien de mieux ou de pire que les guerres actuelles menées un peu partout sur la planète, qui généra par l’inconséquence des dirigeants de l’époque le cataclysme qui lui fit suite. Figurez-vous que mes comparaisons me mènent à dire que notre situation, bien que différente dans les apparences ressemble de plus en plus à celle qui précéda la grande crise de la fin des années trente avec le succès qu’on lui connut entre 1939 et 1945.

Force est de constater que la tendance à la droitisation de notre société est en marche. D’un point de vue objectif il est clair que tous les partis « traditionnels » ont des attitudes on ne peut plus équivoques en fonction de leurs idéaux premiers, ceux qui les firent naître et connaître plus ou moins de succès. Ainsi, l’extrême gauche n’existe quasiment plus comme son grand soir, le PC a remplacé le PS dans ses comportements qui ne sont absolument plus révolutionnaires, le PS prend lieu et place du centre dans sa définition la plus large et contenant toutes les formes des partis radicaux, le centre n’existe plus en tant que tel et sa partie droitière s’est fondue dans une droite traditionnelle, représentée par l’UMP, sa formation la plus importante qui a mis le cap à droite toute pour concurrencer un FN qui campe sur ses positions en renforçant sa dialectique anti-tout et raciste. Mais ce qui est vrai chez nous l’est encore plus chez nos voisins et en particulier dans cette chère Europe qui nous vit au-dessus des moyens de ses membres. Regardez en Europe de l’est, en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Belgique, la droite, dans sa forme la plus sombre est en route, lentement mais sûrement.

Ce qui aide au développement de la droite raciste et repliée sur elle-même est la gestion néo-libérale que les gouvernements de la planète ont décidé d’employer pour sortir d’une crise qui ne fait que s’aggraver à cause justement de ce libéralisme exacerbé qui a pris les commandes partout, y compris dans les pays dits communistes. On le voit encore aujourd’hui où le président français se fait élire sur les mirages d’une lutte de classes pour ensuite appliquer une politique de gestion digne de son ennemi juré, son prédécesseur. La couche la plus populaire des électeurs croient encore en la bonne foi de ses gouvernants lorsqu’ils lui chantent l’air de l’Internationale, mais elle est la seule, même les chanteurs n’y croient plus. Et quand on entendit que l’ennemi de Hollande était la finance, ces convaincus du socialisme vainqueur y ont cru, dur comme fer. Mais aujourd’hui même Sapin, l’homme dont la langue de bois est ininflammable, notre ministre des finances, va, grâce à sa seule volonté annihiler ce qui reste de la pauvre loi Tobin qui taxe les opérations financières spéculatives sur les produits dérivés et autres escroqueries inventées par les banquiers pour toujours gagner plus d’argent. C’est vous dire que le PS est presque à droite.

Encore un exemple, s’il vous en fallait un de plus pour vous convaincre, notre roi de la Macron économie, notre bébé du ministère des finances, va passer son oral devant les députés socialistes aujourd’hui pour sa loi libéralisant le travail dominical et d’autres joyeusetés qui font la part belle au productivisme et au mercantilisme ambiants. Il va essayer de les amadouer avant de passer demain son second oral mais devant l’Assemblée Nationale où ses fans sont de droite et pas de gauche. Comment voulez-vous que les électeurs se sentent concernés par la politique alors même qu’ils aiment ça, ils sont trompés du matin au soir et toujours dans le même sens, jamais à leur avantage bien entendu, vous pensez. Le libéralisme est à la droite ce que la révolution est au bolchévisme, un outil indispensable à sa réussite. C’est en détrônant l’humanisme et les liens entre les gens que l’argent et les façons d’en avoir ont pu entrer dans nos têtes et nos cœurs. En remplaçant l’amour des autres par l’amour de soi, en faisant croire au peuple que le bien-avoir est meilleur pour eux que le bien-être, nous ouvrons la voie aux côtés les plus noirs de l’être humain.

Alors comment ne pas comprendre que cet égoïsme forcené ne peut nous mener nulle part ailleurs que dans des combats fratricides pour déterminer qui en aura le plus et aux dépens de qui ? La droitisation de notre société est la preuve de notre incapacité à imaginer l’homme heureux et satisfait et notre désir inassouvi du « toujours plus » ne peut qu’alimenter nos luttes intestines comme celles, plus grandes et dangereuses, de nos états. Personne n’a raison, ni la gauche ni la droite, la solution est ailleurs…

Encore faut-il accepter de la chercher !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com