Log In

Mea culpa, mea maxima culpa…

Mea culpa, mea maxima culpa...

Souvent je pense rêver, je ne peux croire ce que je vois ou ce que j'entends. Vous ne pouvez plus aller sur une quelconque chaîne de télévision sans être agressé par des anciens collaborateurs des forces spéciales, des experts de l'antiterrorisme, des savants de la lutte contre l'Islam radical, mais d'où sortent tous ces gens ? Comment faisons-nous pour connaître les événements de cette semaine avec tous ces petits génies qui savent tout, qui maîtrisent tout, qui vous expliquent le comment du pourquoi tout en restant tranquillement dans leurs petites cavernes jusqu'au jour où les catastrophes surviennent ? Mais le plus grave est le point commun de tous ces gens et des partis qui défilèrent chez Hollande, ils veulent des lois plus liberticides encore pour juguler le terrorisme… Est-ce la solution ? Sûrement pas puisqu'elle est proposée par des politiciens qui nous mènent d'échec en échec depuis cinquante ans.

Un de ces fameux experts en bavardages assassins de nos libertés, ancien flic, dans le pire sens du terme et pas celui de ceux qui sacrifient leurs vies pour nous protéger, a dressé une liste des actions à mener pour détruire le terrorisme dans notre beau pays. Tout d'abord, il faut contrôler les réseaux sociaux, tous les réseaux sociaux, contrôler tous les déplacements des candidats au jihad tant vers l'étranger que chez nous, mettre sous surveillance tous les sujets potentiels proches des islamistes radicaux, etc. Mais la cerise sur le gâteau est qu'il proposa de ne pas utiliser les lois qui touchent au droit commun pour les terroristes, il faut donc créer de nouvelles lois autorisant la justice à faire des traitements d'exception et pourquoi ne pas y penser… à rétablir la peine de mort ? Sarkozy, l'homme aux affaires si nombreuses, qui a repris la tête d'une association de malfaiteurs qui dirige un parti de notre échiquier politique, a même assuré de son soutien et de celui de son parti à Hollande s'il faisait preuve d'autorité dans son traitement du terrorisme, c'est dire si l'union sacrée contre nos libertés est faite…

Alors, pour ma part, n'étant pas un expert, n'étant pas un petit génie de la lutte antiterroriste, n'étant qu'un minuscule citoyen dans la masse énorme des autres citoyens de notre République, qui tend de plus en plus vers une régression de son humanisme, de son intégrité morale et de son éthique, je pense, très humblement, que les recettes proposées ne sont pas bonnes. Elles sont même le contraire de ce qu'il faut faire, je m'explique. Comme dans notre médecine traditionnelle nous soignons toujours nos problèmes de santé a posteriori. Cela signifie que nous supprimons par des traitements médicamenteux les symptômes de nos problèmes, mais cela n'est que la partie émergée de notre mal. La racine de la maladie qui nous touche, sa cause réelle, est parfaitement ignorée. Nous traitons un problème de fuite en repeignant les murs couverts de traces d'eau… Est-ce bien raisonnable ? Non, bien évidemment. Pire encore nos traitement chimiques génèrent autant de problèmes qu'ils sont supposés en résoudre et parfois plus. Il en est de même de tous les problèmes qui tombent sur la tête de nos dirigeants. Ils soignent les conséquences et jamais les causes.

Je sens poindre votre questionnement… Comment devons-nous faire pour s'attaquer aux vraies raisons de ce mal religieux de notre société ? Je n'ai pas la prétention de régler les malheurs du monde en un claquement de doigt. Ce serait aussi stupide que de continuer de demander à nos gouvernants de continuer à accomplir une tâche qu'ils ne réalisent jamais. Je ne suis ni un messie, ni un de ces petits génies comme je le disais plus haut. Cependant, rien ne nous empêche de réfléchir. La première chose à faire est certes de cesser de réagir stupidement et uniquement aux faits qui nous tombent sur la tête, faire une loi à chaque fois que nous avons un souci n'est pas la solution. D'envoyer des troupes spéciales pour résoudre une prise d'otages ou arrêter un forcené est logique et doit se faire immédiatement. Mais cela n'exclut pas la réflexion, la prise d'un temps nécessaire à la résolution, en profondeur, des causes de ce qui nous touche.

C'est cette opportunité que nous ne saisissons pas, nous nous jetons à corps perdu dans le présent sans réfléchir aux causes passées et à ses conséquences futures. Sur le passé nous n'avons pas d'influence possible, mais dans le présent nous pouvons corriger nos erreurs passées. Je faisais rire un de mes contradicteurs hier en lui disant que ce sont nos actes et nos modes de fonctionnement qui ont créé les conduites de nos terroristes, sans même dire que ceux-ci sont les fruits de nos semences. Je vous donne un simple exemple, la guerre en Irak qui reposait sur le mensonge de Bush et de sa bande voyous, nous a fait, en tant qu'occidentaux, assassiner des centaines de milliers d'Irakiens. N'est-ce pas une forme exacerbée du terrorisme ? Si nous allons chez eux, les tuer, pourquoi ne viendraient-ils pas chez nous faire de même. Les raisons qu'ils avancent pour leur jihad sont aussi stupides que celle de Bush à l'époque des faits, non ? Où sont les différences ? Qui est le plus barbare ? Il est vrai que dans l'esprit des occidentaux, les noirs, les arabes, les autres en général ne sont rien, ne valent rien d'autre que les bas salaires que nous leur donnons pour produire les matières premières dont nous avons besoin pour fabriquer les objets de notre confort et de notre insatisfaction permanente.

Comprenez bien ce que je dis, je n'excuse pas et je souhaite punir tous les imbéciles qui massacrent au nom de tout et de n'importe quoi, mais alors il faut punir tout le monde, BHL pour avoir poussé un Sarkozy en mal de guerre qui ne demandait que cela pour flatté son ego, Bush pour ces crimes contre l’humanité, Obama pour ses tortures de Guantánamo, Hollande pour la défense de la Françafrique, etc. Il faut donc à la fois soigner le présent tout en avouant nos fautes passées et ne plus les répéter afin de générer un futur moins sombre. Tout un programme dont personne ne se préoccupe !

Ce n'est pas gagné…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com