Log In

Tous les Dieux sont en deuil !

Tous les Dieux sont en deuil !

Que tous les Dieux pardonnent les hommes, que chaque divinité ait un regard de compassion sur les pauvres hères que nous sommes. Incapables de résister aux plus pires sentiments comme capables de réaliser les plus beaux gestes d’amour et de générosité, les hommes méritent d’être pardonnés. Non pas parce qu’ils sont définitivement classés parmi les inconscients et les imbéciles heureux mais parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font, par peur, par lâcheté, par fainéantise d’esprit, ils préfèrent s’adonner au pire plutôt que de s’armer de courage et devenir responsable. Ces assassins abjectes ne sont que des révélateurs de la médiocrité humaine car eux ont encore plus peur que nous tous, leurs putatives victimes. Ils sont transis de trouille et cela les rend encore plus odieux. Eux ne seront pas pardonnés par les hommes et je ne crois même pas par les Dieux.

Dans tout acte néfaste il y a quelque chose de bon. Si au moins l’harmonie qui règne parmi les êtres depuis ce triste événement pouvait durer plus qu’un feu de paille, et ouvrir les yeux des hommes de pouvoir sur la petitesse de leurs comportements antérieurs, ces journalistes-humoristes-dessinateurs ne seront pas morts pour rien. Si le rassemblement qu’a généré la stupeur devant une telle barbarie s’est vite changé en une union sacrée contre les tueurs de liberté, c’est parce que les hommes attendent cette union, ils l’espèrent depuis toujours. Ils ont répondu présents et sont sortis de chez eux pour dire leur soutien et leur respect du travail, de l’humour et de l’usage de la liberté que les victimes de cet attentat pratiquaient quotidiennement. Ce rassemblement magique, sans aucune préméditation, a fait partager à des hommes et des femmes de tous les partis, de toutes les religions, de toutes les origines, un moment de courage et d’opposition à tous les intégrismes quels qu’ils soient, à tout ce qui rend l’humain inhumain.

Je crois que les Dieux ont un sens de l’humour qui manque cruellement à leurs adeptes les plus zélés. Il faut bien se rendre à l’évidence, si les Dieux n’avaient pas d’humour ils auraient détruit notre planète depuis fort longtemps. Et c’est là que le bât blesse, ces fous de Dieu, ces fanatiques lobotomisés par des manipulateurs ne sont pas religieux, ils ne pratiquent pas une religion. Car il faut bien le constater, on ne pratique bien que ce que nous comprenons et eux n’ont rien compris de l’Islam ni de ses fondamentaux. Mais ce qui est vrai du monde musulman l’est aussi pour toutes les religions, aucun Dieu n’a demandé de massacrer, et pourtant on voit ce qu’on voit, des intégristes musulmans en France, des intégristes Hindi en Inde, des intégristes chrétiens en Europe, des intégristes juifs en Israël, tous ont un point commun ; ils n’ont rien compris à leur propre religion. La religion est l’opium du peuple disait Marx et ses affidés mais à la différence de la drogue la religion peut rendre meurtrier.

Ces tortionnaires, ces criminels, ces assassins n’ont pas la foi. Ils se croient religieux et se prennent pour les chevaliers guerriers de leur Dieu mais n’ont aucune foi. Ils ont l’esprit vide des gens qui obéissent aveuglément, soit à leurs plus bas instincts, soit encore à ceux qui les ont mutés en robots sanguinaires. L’Islam s’est répandu en Asie grâce à l’honnêteté et à la probité des marchands arabes qui faisaient commerce tout le long de la route de la soie. C’est par l’exemple que les conversions se multiplièrent en un temps record. Ce sont des rois comme Saladin (Salah El Din pour les arabophones) qui protégeaient toutes les religions et leurs adeptes dans les pays qu’il avait conquis, juifs, chrétiens et polythéistes, qui firent de l’Islam une religion importante et répartie dans tous les continents. Ce ne sont pas les fanatiques qui poussent à la conversion volontaire, ils ne font que convertir par la violence et la menace, ce ne sont pas des conversions mais bien des crimes. Le monde musulman n’est pas l’odieux spectacle que ces vampires avides de sang donnent, ces pauvres types ne montrent que leur peur ainsi que les limites de leur propre absence de raison et d’amour.

Nous pouvons et nous devons tout dire, tout penser, c’est une liberté fondamentale. Ce n’est pas par l’intolérance et le rejet de l’autre que nous devons nous caractériser mais bien par le respect que nous devons à toute forme de pensée et surtout à celles que nous ne partageons pas. Il en est ainsi de la liberté, si nous la voulons, nous devons l’accorder à tous les autres. Ceci n’est absolument pas négociable à condition que chacun respecte l’autre. Ce qui est dangereux maintenant repose sur la réaction qui prendra forme après le choc et l’unité qu’il a provoquée chez tous. Dès que le soufflé sera retombé, j’ose caresser l’espoir que des voix ne se feront pas entendre pour vouloir bannir tous les musulmans et leur faire payer les égarements meurtriers de fous qui ne sont que des assassins et des malades mentaux. Je prie tous les Dieux disponibles pour que la violence ne réponde pas à la violence même si je souhaite que ces criminels paient cher pour leur forfait, ils doivent le faire dans le respect des valeurs d’une République démocratique ou qui se prend pour telle.

Mais le plus grave dans tout cela est que nous connaissions, apparemment, ces dangereux criminels… Les réductions d’effectifs, les resserrements budgétaires nous ont-ils peut-être aussi empêchés de prévenir au lieu de guérir ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com