Log In

« LA » Chronique du week-end (135)

"LA" Chronique du week-end (135)

La chronique de ce dimanche ne sera, par simple fainéantise de ma part, qu’une longue liste des reproches que je fais aux hommes, pas aux femmes me direz-vous mais si, aux femmes aussi, mais je prenais « hommes » dans le sens « êtres humains » voyons, suivez un peu. Je sais que c’est dimanche mais tout de même, je ne peux être trop méchant avec ces dames le jour de leur « fête ». A quels hommes ? souhaiteriez-vous savoir, mais à ceux qui se battent pour s’occuper de nous, pour nous gouverner, pour nous protéger, pour nous cajoler et combler tous nos désirs, et surtout pour mettre en place leur prévarication, leurs amis et membres de la famille, de leurs clubs, de leurs écoles. Oui, nos gouvernants sont des êtres humains et à ce titre ils ne sont pas parfaits, tout comme nous-mêmes qui les critiquons mais qui ferions peut-être pire si nous étions à leurs places…

Cette semaine donc, nous avons eu droit, entre autres événements minables, à ces tristes faits.

La ZAD de Sivens a été évacuée par les forces du désordre, manu militari, quelques arrestations et gardes à vue ont été réservées à ces zadistes distingués. Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Très simplement par la corruption et les conflits d’intérêt générés par des élus malveillants et désintéressés de la chose publique, qui ne visent que des résultats concrets en monnaie sonnante et trébuchante de leur défense de l’agriculture industrielle et chimique au détriment de la santé de leurs concitoyens. Simple non ?

Un attentat a lieu dans un restaurant de Bamako. Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar a revendiqué l'agression. Cinq morts, des blessés et la preuve matérielle de la non garantie qu’apporte la présence de nos troupes dans un Mali incapable de se défendre tout seul du seul fait de sa mise sous tutelle par la françafrique. Non content de dépenser sans compter les vies des Français, civils et militaires, de gaspiller des sommes colossales qui seraient certainement plus utiles pour soigner nos pauvres en France, les pauvres du Mali ou encore de chercher et de trouver des protections médicales contre le paludisme par exemple, nos gouvernements successifs ne se préoccupent que des intérêts des multinationales qui ne paient pas ou peu d’impôts. Areva se gave de minerais d’uranium à bon compte tout en perdant pour l’exercice 2014 la mirobolante somme de 4.9 milliards d’euros. Ceci n’étant pas une raison suffisante pour diminuer les revenus somptuaires de ses dirigeants, amis de nos ministres et président.

Puisque nous parlons de matières premières et des corruptions que ces dernières entrainent chez nos sommités de tous les pays du monde, voici un nouvel exemple. La Cour suprême du Brésil a donné son feu vert, vendredi 6 mars au soir, pour qu'une enquête s'ouvre sur l'implication de dizaines de parlementaires dans le scandale de corruption au sein de la compagnie pétrolière Petrobras. La présidente de ce beau pays montre une nouvelle facette de sa personnalité, si besoin était car nous avions déjà eu d’autres exemples sous les yeux venants du Brésil et de sa coupe du monde corrompue et dévastatrice pour son peuple.

Le Monde nous dit : « L'ex-bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, a été mis en examen samedi 7 mars pour faux et usage de faux et pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée, suite à une vente de tableaux flamands, dans le cadre de l'enquête ouverte sur des soupçons de financement par la Libye de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. » Mais, mes très chers amis journalistes, Guéant ne doit sa tardive, mais nécessaire, inculpation qu’aux réseaux d’amis que son patron et lui cultivent depuis des années dans les allées du ministère de l’intérieur. Beaucoup de dossiers se perdent ou « trainent » négligemment sur les bureaux de nos amis policiers pendant que d’autres, ceux des sans dents, vont à une vitesse beaucoup plus rapide. Si j’avais été à la place de Guéant, j’aurais été embastillé depuis longtemps, non ?

Joyeux anniversaire aux familles dont certains membres ont disparu dans le vol MH370 il y a maintenant un an exactement. Quand je pense que des satellites faits pour nous surveiller peuvent compter les cheveux que nous avons sur la tête et qu’on nous dit qu’un avion s’est volatilisé, j’ai comme l’impression qu’on se moque de nous, non ou je me trompe ? Ce serait certainement intéressant d’avoir la liste exacte des passagers de cet avion et de savoir quelles relations toutes ces personnes pouvaient avoir avec tout ce qui compte de malhonnête, depuis les mafias jusqu’à la CIA et ses consœurs, et autres suppôts de la malveillance. Là on saura peut-être où chercher, il suffit de se poser la question « à qui profite le crime » ?

« Le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram, Aboubakar Shekau, a prêté allégeance à l'Etat islamique (EI), qui contrôle une large part de l'Irak et de la Syrie, dans un message audio diffusé samedi 7 mars. » Eh bien voilà une bonne nouvelle, j’avais peur qu’il ne se sente seul ce guilleret personnage, nous voilà rassurés, il ne l’est pas et fait partie de cette bande de fous qui se réclament d’un Dieu qui ne les voit pas et qui n’a aucune foi en eux. Parce qu’en fait, c’est comme ça que ça fonctionne, tous les Dieux doivent avoir une sacrée foi en l’Homme pour leur laisser faire autant de sottises, non ?

Je vais arrêter là parce que des tonnes de livres ne suffiraient pas à vous donner la liste exhaustive des bêtises que les êtres humains font en une semaine. Des milliers de morts, des malades, des affamés, des assoiffés, des humiliés, des torturés… Des cas par centaines de milliers pourraient garnir mon blog, comme par exemple un pays toujours cité en exemple de démocratie alors qu’il assassine ses étudiants pour éviter le soulèvement de la nation, le Mexique, où le gouvernement et sa police sont les alliés connus et reconnus des mafias du narcotrafic qui tiennent les élus et le pays dans son entier. Tous les journalistes en du bien… Bonne raison pour faire très attention, n’est-ce pas ?

Alors, mes Chers lecteurs, la semaine passée a été une longue suite de bévues et la prochaine sera certainement du même acabit, mais n’oublions pas que nous sommes aussi capables du meilleur… A condition de le vouloir et cela ne dépend que de nous !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com