Log In

Super ! Une fessée…

Super ! Une fessée...

L’un des plus importants problèmes du monde est en train de se traiter, dans les bureaux richement décorés et garnis de gras fonctionnaires qui n’ont d’autre utilité que de les occuper, à Bruxelles. La communauté européenne se charge de revoir une copie, maintes fois corrigées (excusez-moi du mot dans cet article), qui reprend la meilleure manière de traumatiser les enfants et les… parents. Sauf à être complètement désaxé et adepte du sadisme envers des mineurs, qui peut prendre plaisir à donner des fessées. Apparemment, nos autorités européennes pensent que les Français ne sont pas assez clairs dans leur interdiction d’asséner des fessées à des enfants, qu’ils les méritent ou pas n’est pas dit dans les reproches qui nous sont adressés… Ils n’ont que ça à faire ces désœuvrés ?

Que ces braves gens qui n’ont rien de mieux à faire aillent peigner des girafes, ou encore se faire greffer un sou d’intelligence, dans tous les cas je trouve qu’on les paie bien cher pour ce qu’ils nous produisent. Que ce soit l’épaisseur du papier à cigarette ou celui, plus prosaïque, des toilettes, ou encore toutes ces recommandations, directives et ordres, tout est bon pour affirmer leur autorité pleine et entière sur tout ce qui se passe chez nous, en Europe et donc dans ses composantes nationales. Croyez-vous vraiment que la direction des affaires fédérales de l’Europe, nous n’en sommes plus très loin officiellement pour l’instant c’est toujours officieux, leur demande de s’occuper de ce genre de balivernes. Nous sommes incapables de jouer des rôles importants dans tous les conflits du monde, que ce soit au Moyen Orient ou ailleurs, mais nous sommes en mesure de corriger (excusez-moi encore) les donneurs de fessée. Il faut dire qu’il est plus simple de s’opposer aux sadiques en puissance, surtout lorsqu’ils sont peu nombreux et de notre continent, que de se battre ou négocier avec des islamistes, des Israéliens, des Palestiniens, des Russes ou des même des Américains. Je ne vous parle même pas de la résolution des soucis économiques de notre zone euro voire même de l’Europe dans son entier.

Nous ne voulions pas de l’Europe. Sarkozy, ses propres affidés et ses alliés socialistes ont réussi à nous l’imposer par la violence, un peu dans le même style que l’article 49-3 si peu démocratique, en réunissant un congrès de malfaisants, de droite et de gauche, prêts à tout pour créer l’Europe des fonctionnaires et des arrangements entre banquiers qui allaient encore plus enrichir leur caste. Tout cet imbroglio administratif est inutile et coûteux. Rendez-vous compte nous avons un véritable millefeuille d’administrations multi-niveaux, l’européen, le national, le régional, le départemental, les métropoles, les communautés de commune, le cantonal, le communal… J’en oublie certainement. Imaginez-vous que la communauté de commune était faite pour diminuer les coûts de fonctionnements des municipalités de moindre importance. Il n’en a rien été, toujours plus de fonctionnaires municipaux ou de la communauté de communes. Pareil à tous les échelons de cette gamme qui est tout sauf musicale, une gabegie où tous les employés sont recrutés parmi les familles et les amis des uns et des autres ce qui permet de gagner des élections sur le dos des citoyens, elle n’est pas belle la vie ?

Que l’on soit pour ou contre l’Europe, peu me chaut. Mais que ceux qui s’adossent à un continent fort, l’Europe, dirigé par une administration européenne forte et efficace nous permettent au moins de voir des gens compétents qui règlent des vrais problèmes, et non pas des clowns qui s’occupent de choses sans aucune importance continentale, ni même nationale, ni même locale, tout juste parentale. N’en avez-vous pas assez de voir se goberger ces gens qui n’ont rien à d’autre à réaliser que des cocottes en papier et des embêtements pour leurs administrés européens de tous les pays qui composent ce vieux continent en train de se déliter, en train de mourir, lentement mais sûrement ? Moi oui, j’en ai plus qu’assez de voir cette Europe, que je ne voulais pas sous cette forme, faire tout ce qui est futile et négliger ce qui a du sens et ferait d’elle un vrai continent. Quelle image donnons-nous à nos enfants de ce que nous avons créé, soi-disant pour leur avenir, une pieuvre à mille tentacules incapable d’attraper un seul de leurs soucis, qui ne s’intéresse même pas à leur questionnement sur demain et de quoi il sera fait ? Pauvre Europe et pauvres de nous !

L’Europe telle qu’elle a été constituée n’est que le jouet des grands pour amuser les petits. Il n’y a qu’à voir les négociations TAFTA et du peu de considération que nos politiques ont fait et continuent de faire d’une consultation démocratique, pis encore de l’absence totale de communication de la part des médias de ce qui se joue réellement avec ces accords qui ne sont qu’un instrument de plus qui permettra, une fois de plus, de gaver les nantis et les puissants au détriment des peuples et même des états.

Non je ne veux pas de cette Europe-là, je l’exècre de toutes mes fibres et de tout mon cœur. Et puisque nous parlons de fessée, messieurs et mesdames qui gouvernez ce pseudo ensemble de pays qui ne partagent finalement pas grand-chose et qui se battent toutes griffes dehors pour vendre plus et mieux que leurs propres voisins et pseudo amis, ne seriez-vous pas en train de vouloir bannir la fessée pour éviter de prendre la vôtre ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com