Log In

Honte à l’Europe… et à nous…

Honte à l'Europe... et à nous...

La montagne vient, une fois de plus, d'accoucher d'une souris. Qu'y a-t-il d'aussi médiocre que les institutions européennes ? Les fonctionnaires et les dirigeants qui la composent. Mais comment se peut-il que l'europe, sans majuscule, soit aussi médiocre que cela nous l'est montré quotidiennement ? Parce que les pays qui la composent sont eux-mêmes médiocres, parce que les dirigeants de ces pays sont aussi médiocres que possible et tous les Dieux savent qu'ils font des efforts surhumains pour être pires chaque année. Que les hommes politiques d'un pays n'aient pas de vision, nous sommes habitués, mais qu'ils s'associent pour créer un groupe qui n'en a pas et n'en aura jamais non plus, quel peut être le résultat, mis à part un lamentable et médiocre simulacre de la politique qui désespère tant les citoyens de tous les pays. Si la Méditerranée est devenue un cimetière, ce n'est que leur faute et leur faute exclusive.

Un article de La Stampa, quotidien italien, rédigé par une ancienne femme politique de ce pays, Marta Dassu, où justement la politique tient plus de la Comedia dell'arte que de la défense d'une Nation, décrit assez bien la situation de l'europe face à la volonté exacerbée des misérables d'Afrique et du Moyen Orient qui veulent vivre autrement que dans la guerre et la pauvreté. Les décisions, si on peut qualifier ce que les dirigeants de la CE ont choisi de décisions, ne sont rien de plus qu'une réponse sécuritaire au problème de l'immigration. Ces brutes veulent se protéger de l'invasion des pauvres et des victimes de leurs choix politiques. Ils ne veulent pas résoudre les problèmes de ces damnés de la terre, ils veulent juste qu'ils restent chez eux et ne viennent pas troubler la quiétude de la crise européenne à laquelle tous les habitats de ce continent commencent vraiment à s'habituer. Marta Dassu dit que l'europe, pour éviter de nouveaux drames dans le Mare Nostrum, doit travailler sur trois axes principaux.

Le premier est qu'on ne peut plus traiter des flux migratoires qui viennent d'Afrique dans l'urgence. Étant devenue un phénomène structurel où sa propre croissance est un fait patent, des solutions structurelles aussi doivent être mises en place en lieu et place des comportements sécuritaires déployés de façon barbare et inhumaine. Le second point est très intéressant. Elle argue du fait qu'aucune résolution ne peut être envisagée tant que la sécurité et l'ordre ne sont pas rétablis dans certains pays d'Afrique et en particulier en Libye. Sans paix et remise en état des institutions libyennes rien ne peut être réalisé à long terme pour calmer d'abord et annihiler ensuite ces flux migratoires « sauvages ». Le troisième et dernier point est le choix d'une politique migratoire européenne et sa mise place dans le respect des pays qui sont aujourd'hui les seuls réceptacles de ces malheureux qui fuient des conditions de vie effroyables. Son point de vue me paraît juste malgré le peu d'estime que je voue aux personnels politiques. Mais elle n'a plus droit à la parole, sauf à écrire dans un journal, certes lu par quelques italiens, mais qui va ce jour s'opposer aux clowns qui gouvernent nos pays et l'europe ?

Pour ma part, il apparaît nécessaire de commencer par le deuxième point évoqué dans l'article, la paix en Libye et ailleurs car il appert que sans cette paix nécessaire et vitale pour des millions d'êtres humains de ces régions, rien ne sera possible sur du moyen et long termes. Donc il faut faire la paix en Libye ? Comment ? Une alternative nous échoit avec une solution respectant l'humanité et la seconde qui ne la respecterait pas.

Commençons par la solution qui pourrait être proposée par les extrêmes droites européennes si elles abandonnaient le politiquement correct qui va leur faire gagner les élections dans l'avenir, la solution inhumaine. Je suggère que nous envoyions quelques bombinettes atomiques sur la Libye et tous les pays qui nous em…bêtent, comme la Syrie, l'Irak et plus si affinité. Les matières premières de ces pays seront la propriété de ceux qui auront les meilleures combinaisons anti-radiations. Pour éviter aux irradiés survivants, qui seraient tentés par une croisière méditerranéenne qui les mènerait en terre bénie d'europe, je complète ma suggestion par un blocus de l'Afrique, à la limite de leurs eaux territoriales, organisé à partir des sous-marins appartenant aux membres de la CE. Nous instaurons des plans de navigation du même type que ceux que déposent les pilotes d'avion avant tout vol et les bateaux qui n'en possèdent pas sont systématiquement coulés. A défaut d'avoir trouvé la paix, celle-ci régnerait tout de même faute de combattants. Cela ne règle rien, bien entendu, mais cela repousse le problème à beaucoup plus longue échéance, la peur aidant, nos frères africains mettront un certain temps à vouloir revenir dans notre paradis. Ce blocus peut être souple sur sa partie orientale de la Méditerranée, car je pense qu'il y a peu de candidats à l'exode en Israël ou en Turquie, ce sont donc bien les côtes européennes qui seront protégées. Cette manière de procéder, bien qu'étant empreinte d'humour noir, est celle qu'a choisie l'europe, ostraciser la misère là où elle naît plutôt que lutter pour qu'elle disparaisse.

Passons maintenant à la solution humaine. Dans un premier temps pour bien montrer notre repentir pour le désordre et la ruine que nous avons engendrées an Afrique du nord d'abord mais en totalité aussi, il nous faut rétablir une certaine vérité. Cette vérité est simple, Sarkozy, Cameron et Obama sont responsables de la déliquescence de la Libye et des conséquences que cela a entraîné pour le monde entier. Je ne comprends d'ailleurs absolument pas comment aucune ONG qui se respecte n'ait pas intenté un procès à ces trois états que sont le Royaume Uni, les USA et la France, un procès pour crime contre l'humanité. Des centaines de milliers de victimes, depuis la mort de Mouammar Kadhafi pas un jour ne se passe sans attentat, sans règlement de comptes entre tribus adverses, sans lourdes conséquences pour les Libyens restés dans leur pays, pourquoi ? Parce que BHL et les trois autres clowns avaient décidé que la démocratie à l'occidentale devait s'appliquer dans ce pays si riche en pétrole de bonne qualité entre autres matières premières. Tout cela pour le piètre résultat qui garnit les pages les moins lues de nos journaux qui ne se vendent plus. Quelle honte et quelle tristesse. Je pleure pour les Libyens et les autres sacrifiés sur l'autel de notre jouissance consumériste.

Une fois que ces quatre nuls seront pendus haut et court en place publique en plein cœur de Tripoli ou de Benghazi, la discussion pourra reprendre avec plus de dignité car nos frères africains et libyens auront pu constater que notre justice existe. Pour que cette paix soit stable et durable, rien de moins compliqué, on annule purement et simplement toutes les dettes des pays africains, du nord au sud, et surtout l'arrêt immédiat du soutien européen (et très français) des dictateurs corrompus que nous avons mis en place pour défendre nos intérêts mercantiles au lieu des populations autochtones. Par ailleurs, on inonde le continent entier d'un corps expéditionnaire de techniciens, d'ingénieurs, de chercheurs et de savants. Non pas pour mettre tous ces pays sur le chemin d'une occidentalisation à grande vitesse mais au contraire pour les rendre le plus rapidement possible autonomes, libres des liens esclavagistes dont nous les avons entravés des siècles durant. Une agriculture écologique et vivrière sera la priorité, l'élimination des inégalités ou tout au moins leur diminution progressive, le paiement au bon prix des matières premières que ces pays nous vendraient.

Comme vous le voyez, c'est simple, mais cela va à l'encontre des intérêts des amis de nos pouvoirs européens et des gouvernements corrompus qui les protègent en se protégeant eux-mêmes. Les deux autres points seront évoqués dans un ou deux prochains articles ,sinon vous n'aurez pas la patience de tout lire aujourd'hui… La suite à mardi prochain, le 28 avril.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com