Log In

Iran… l’âme, nous aussi…

Iran... l'âme, nous aussi...

Un de mes fidèles lecteurs, oui, c’est de vous que je parle, m’a demandé, en guise de provocation amicale, mon opinion sur l’accord ou pseudo accord sur le nucléaire iranien… Ce n’est effectivement pas parce que je n’y connais rien que je ne vais pas donner mon avis… Si nos politiciens faisaient cela, c’est-à-dire se taire lorsqu’ils ne connaissent pas le sujet sur lequel ils sont intarissables, nous aurions peut-être moins de sottises à entendre. Mais pour ma part, l’avis émis ne comptant que pour moi (et pour ce lecteur curieux), quel est le risque ? Paraître une fois de plus ridicule ? Si celui-ci tuait nous n’aurions plus de politiciens ni de hauts fonctionnaires, alors de quoi puis-je avoir peur ? La liberté d’expression aidant, ne puis-je pas dire ce que je pense quelle que soit mon opinion ? Ne sommes-nous plus Charlie en plus d’être des charlots ?

Il en est du nucléaire iranien comme de tout ce que font nos Fabius et autres faiseurs de discours creux et stériles, ces défenseurs d’une démocratie mourante de honte qui se targuent de parler de ce qu’ils ne connaissent pas, la démocratie étant aussi éloignée d’eux que l’intelligence. Etre malin n’a rien de commun avec l’intelligence, être rusé non plus, être filou encore moins, donc ils peuvent continuer de vivre à nos dépens grâce à ces dons laborieusement développés dans les écoles de nantis que les enfants de leur caste fréquentent. Ils discutent depuis douze années et de manière encore plus intense depuis deux semaines, quel bel effort pour un si piètre résultat. On ne trouve d’accord entre des personnes que lorsque celles-ci sont vraiment intéressées par celui-ci, il faut croire que personne ne voulait y parvenir depuis si longtemps et la question se pose aujourd’hui ; pourquoi cet accord maintenant ? Quelle est la raison de l’emballement des uns et des autres et de l’accroissement de la volonté de trouver un modus vivendi entre tous autour de ce sujet… « explosif » ? Merci de l’avoir posée.

Sachant que le pétrole ne manque pas dans un premier temps, que la surface du territoire iranien n’est rien moins que grande, que le soleil y abonde plus que de raison, pourquoi l’Iran est-il si intéressé à se procurer du nucléaire civil pour fabriquer de l’électricité sale alors que le monde se pose en victime d’une pollution dont il est le fait générateur ? N’y a-t-il pas dans ce choix, accompagné par nos entrepreneurs de l’atome de tous les pays industrialisés, quelque chose de contre nature, et là l’expression prend tout son sens, contre nature ? Les Soviétiques disaient que les capitalistes leur vendraient les cordes pour les pendre… apparemment nous continuons et de gaité de cœur. Nous créons les problèmes de demain en voulant nous enrichir aujourd’hui, c’est le contraire de la pérennité. Mais cela ne répond pas à la question, pourquoi allons-nous donner le nucléaire civil, avant qu’il ne devienne militaire subrepticement, à un état qui se veut l’ennemi du principal allié des USA au Moyen Orient et dont les Américains font grand cas ?

Nous le savons tous, et les négociateurs encore mieux que nous, l’Iran va faire des bombes atomiques dès qu’il le pourra. Sinon, il développerait, ce qui le mettrait en position dominante sur ce nouveau marché, les sources d’énergie propres que ce pays pourrait produire à foison grâce aux revenus pétroliers dans un premier temps et la vente à ses voisins de son énergie nouvelle quand les matières premières fossiles auront été entièrement gaspillées. Donc nous savons que nous allons au conflit. Mais, dans notre arrogance habituelle, nous pensons que, d’ici au moment du déclenchement des hostilités, nous aurons vendu beaucoup de technique et de technologie qui auront relancé la croissance de nos économies moribondes. Et que, ce faisant, nous aurons les moyens de détruire ce que nous aurons vendu à ces partenaires d’un instant parce que nous sommes le bien et qu’ils sont le mal. Merci pour ce moment… et pour votre argent qui nous aura servi à démolir ce que nous vous aurons vendu.

Ai-je besoin de vous répéter ce que je vous écris pratiquement tous les jours ? Nous misons sur le très court terme pour cumuler toujours plus de papier monnaie, plus de profits, plus de dividendes pour gaver encore plus nos actionnaires et banquiers avides et cupides. Mais les raisons ne s’arrêtent pas au profit putatif des tractations en cours. Il y a, à mon avis, d’autres raisons dont je vous donne un exemple ici. Il est simple, pour que le mal existe il lui faut des outils pour bien montrer qu’il est le mal. Or si le mal utilise l’énergie atomique pour nuire au reste du monde, cela nous autorisera à en faire autant. Sachant que la famille Bush et les conservateurs américains veulent rayer de la carte de notre planète le monde musulman, en leur donnant l’arme nucléaire indirectement, nous nous donnons de la même façon les meilleures raisons de les éradiquer. C’est un peu tiré par les cheveux mais depuis le temps que les Bush en rêvent, pourquoi n’y arriveraient-ils pas ? Appelez cela comme vous voulez pour me ridiculiser, théorie du complot, Illuminati et tous ces mots qui décrédibilisent dès leur prononciation dans la bouche de nos manipulateurs politiques. Mais, c’est un fait patent, l’axe du bien veut détruire celui du mal et doit se donner de bonnes raisons de le faire pour demeurer l’axe du bien et sans montrer sa véritable face.

Il y a certainement d’autres raisons, aussi machiavéliques que la première ou moins ou plus, mais pourquoi tous ces beaux personnages en costumes sur mesure ne stoppent-ils pas de nous prendre pour aussi stupides qu’eux ?

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com