Log In

« LA » Chronique du week-end… (140)

"LA" Chronique du week-end... (140)

Les Allemands, grand donneurs de leçons d'économie devant l'éternel, ont d'autres qualités que celle de réussir à avoir une balance du commerce extérieur positive ou un budget en équilibre, oui, oui… Je sais que c'est difficile à croire venant d'un pays où on remet au travail les retraités pour qu'ils puissent juste vivre, rien que vivre. Non, ils ont plein de talents et en particulier celui de jouer cavalier seul quand leurs intérêts sont en jeu. Par exemple, ils vont livrer un cinquième sous-marin à Israël après donc en avoir déjà livré quatre. Et, je vous le donne Emile, ils en livreront un sixième et dernier tout de suite après. Quel talent ces allemands ! Ne croyez pas que j'agresse une nation dont les habitants sont comme nous et comme tous les autres humains, les sans dents, les sous-êtres, les dindons d'une farce qui se joue sur toute la planète sur leur dos courbés par leurs efforts pour survivre à l’imbécillité appliquée de leurs dirigeants… Non, je les plains, tout comme tous mes autres frères humains.

Non, je n'ai aucune vindicte contre ni aucune admiration pour ce peuple qui respecte plus le travail que tout le reste, ce n'est pas un défaut, chacun fait comme il l'entend du temps de sa vie mais quelle tristesse de penser et de croire que le travail est tout alors qu'il n'est rien, ou pas grand-chose. Je vous soumets ici une vidéo tournée par Martine Van Den Bussche où vous verrez Sylvain, son époux, vous expliquer quelques petits détails sur notre agriculture et sur ceux qui nous cachent les vérités fondamentales qui nous font faute. Ce que nous démontre cet homme n'est que la preuve, une de plus, que tous les éléments de notre planète, minéraux, végétaux, animaux et humains sont intimement liés et que leur vie ensemble est la seule manière de pérenniser nos présences à tous, dans une harmonie nécessaire, voire obligatoire, si nous souhaitons vraiment enfin connaître un bonheur qui soit plus durable que celui qui est amené par les objets et le matérialisme aigu qui nous entoure. L'homme n'est pas qu'un consommateur, il a un esprit, il a une âme, son aspiration au nirvana ne peut se compter en billets de banque, en propriétés, en luxe toujours plus ostentatoire. Il attend autre chose de son petit passage sur cette planète minuscule et presque ridicule, en terme de taille, eu égard à l'immensité de l'univers.

Nos élus, de tous niveaux, de tous partis, des extrêmes comme les autres, savent tous ce qui est en vue. Et ne croyez pas que la Marine fera mieux que les autres, elle ne fera pas pire mais elle ne fera pas mieux. C'est une pauvre hère qui croit encore en une croissance infinie et illimitée dans un monde fini et complètement limité, tout comme le Mélenchon, le Hollande, le Sarkozy, enfin il faut tous les envoyer au diable, c'est tout ce qu'ils méritent parce qu'ils savent et qu'ils font tout de même le mal pour lequel ils sont programmés. C'est pour cela que j'ajoute ma propre argumentation en faveur de l'abstention à celle de Michel Onfray, dont l'éloquence clouera le bec des verbeux qui nous gouvernent. Je reviens maintenant à nos allemands préférés, qui vendent des armes susceptibles de transporter des missiles de croisière avec ogive nucléaire à plus de 1500 kilomètres, à des fous furieux dont le pire spécimen est le premier sinistre israélien, Benjamin Netanyahu. Pourquoi un fou tel que lui a-t-il le droit d'avoir la bombe atomique et pas l'Iran ? Serait-il moins fou que les extrémistes chiites qui gouvernent la Perse, berceau de notre histoire ? Non, mais il est l'allié des autres fous de Dieu que sont les Américains, ces pères la vertu qui ont fait plus de victimes en temps de paix que toutes les guerres qui précédèrent celles du XXe siècle. Le joint qui existe entre l'agriculture de nos chimistes fous, l'industrie de l'armement allemande qui opère en secret, sans aucune information pour ses comparses européens, est le résultat que ces tristes sires vont procurer à la planète entière et à ses habitants, la mort et la désolation.

Tout ce que fait l'homme est à courte vue, n'a pas d'autre finalité que celle de produire puissance et argent en un minimum de temps sans respecter les lois naturelles qui régissent la vie en société lorsque l'on souhaite la voir vivre longtemps en paix et dans la joie. Fabriquer et vendre des armes est du même style que tuer la mère nourricière que représente la terre pour l'humanité, il n'existe pas de différence entre ceux qui tuent aujourd'hui par leurs munitions à l'uranium appauvri et ceux qui nous détruisent la santé, la fertilité, procurent le cancer et autres inventions du professeur Folamour. Qu'est-ce qui sépare ceux qui tuent l'arme à la main et ceux qui nous assassinent lentement avec leurs blouses blanches et leurs pipettes magiques ? Surtout si l'on se remémore que c'est pour de l'argent que ces meurtres sont commis, quelles excuses peuvent trouver ces gens qui font cela pour assurer à leurs propres familles confort et sécurité en bradant celles des peuples entiers de notre petite boule bleue. Et ne me dites pas que ce ne sont pas les scientifiques qui sont les coupables mais ceux qui les utilisent, c'est faux. Ils sont associés et les deux espèces de meurtriers qu'ils représentent s'entendent comme larrons en foire pour obtenir gloire et richesse aux dépens de tous les autres et avec l'aide des politiciens corrompus.

Non, la science ne fait pas que du bien, elle ne fait pas que du mal non plus, elle est est faite par les hommes et à ce titre ne connaît pas le sens de la mesure, c'est en cela qu'elle est dangereuse, aussi dangereuse que les hommes qui en ont fait une religion, celle du progrès.

A bon entendeur, devenez sourd.

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com