Log In

Editôt ou éditard… (142)

Editôt ou éditard... (142)

Cela fait maintenant longtemps que je ne vous livre pas d'articles, quelques jours de congé ne font de mal à personne et encore moins à moi. Cependant une chose ne prend jamais de vacances, c'est la constance de nos hommes et femmes politiques à dire et encore plus à faire des sottises. J'ai lu même lu ce matin dans les échos que le Qatar, en achetant des Rafales, allait donner un élan à nos exportations de cet avion qui resta, bien longtemps il est vrai, sur les étagères de son fabricant corrupteur et corrompu. Et oui, nous avons fini par vendre cet objet de destruction massive et ciblée à des gens qui sont à la fois nos alliés, nos ennemis, nos bailleurs de fonds et ceux de nos ennemis aussi, nos acheteurs de bijoux de famille, pour le bien-être de quelques employés de l'armement, de notre commerce extérieur et de leur chef de file acheteur de voix.

Mais est-ce un bon signe de voir tant d'acheteurs se ruer sur un produit qui est d'autant plus brillant qu'il est dangereux. Il faut savoir que c'est l'avion qui tue le mieux et d'une façon polyvalente, nous avons l'honneur la joie et l'avantage de le compter parmi les réalisations industrielles les plus abouties de notre industrie comme celle du monde dans son entier. Toutefois, les avions ayant une durée de vie limitée en cas de conflit, cette dépense vaut-elle vraiment la peine d'être faite ? Cet aéronef est cher, très cher et si l'Inde et le Qatar en achète est-ce là-aussi un bon signe ? Non, bien évidemment. Le Qatar a plus de raison de s'en pourvoir que l'Inde ne serait-ce que pour s'excuser de l'aide qu'il apporte aux jihadistes en Irak et en Syrie comme l'atteste des informations qui ont réussi à atterrir aux USA. Enfin de vraies infos qui découvrent l'Amérique… Mais là n'est pas le plus grave de cette situation qui end à se généraliser dans des parties du globe où les troubles ne manquent pas… C'est un doux euphémisme.

Vendre à l'Inde, voisin du Pakistan, tous deux à la tête d'un arsenal atomique dont personne n'a vraiment le détail, en tout cas pas ceux qui se prendront sur la tête les projectiles nucléarisés contrairement à ceux qui donnent les ordres pour les faire décoller, n'est pas anodin. Cela signifie que la course au armements entre les deux frères ennemis de la péninsule indienne et des environs va reprendre de plus belle, si tant est qu'elle ait cessé un jour. Prenant les actes d'achat d'armement sophistiqué de leur encombrant voisin, chacun de ces deux clans comprend ceux-ci comme des agressions et monte encore et toujours plus en pression. Quant à fournir à des monarques de pacotille de dictatures affichées comme telles qui, seulement aujourd'hui pour l'Arabie Saoudite, a étêter cinq cambrioleurs, ils empêchent les femmes de conduire et d'aller les cheveux au vent, coupent des mains ou lapident, vous ne voyez pas le problème ? Ces manipulateurs de leur religion, à des fins de sauvegarde de leurs intérêts propres et familiaux depuis que les pays riches les ont dotés de cette manne, vont utiliser ces armes de destruction massive de quelle manière d'après vous ? Juste pour se massacrer entre eux ou entre chiites et sunnites croyez-vous ?

Les Soviétiques disaient que les Américains étaient capables de leur vendre les cordes qui serviraient à les pendre, nous n'avons pas changé comme dirait Julio… Pour notre si chère croissance, pour notre si belle reprise, pour notre PIB au firmament de la bêtise humaine, pour la sauvegarde de nos emplois qui seront de toute façon sacrifiés sur l'autel des profits immédiats, nous sommes prêts à vendre notre âme au diable. Faust n'a rien inventé ou peut-être ne faisons-nous que le copier sans réfléchir ? Quand comprendrons-nous que la clé de voûte d'une société n'est pas le commerce mais ceux qui le font, les êtres humains et que ce n'est pas une manière logique d'organiser et d'imaginer la société que de rendre ceux qui la composent aussi stériles que les choses qu'ils possèdent. Ce n'est pas aujourd'hui que ces Rafales nous tomberont dessus mais certainement demain comme les armes vendues à Kadhafi le font déjà si bien, non ou je me trompe ?

Sauver les emplois de ce jour pour mieux se faire trucider demain n'est pas un bon message pour nos enfants.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com