Log In

Tolérer l’intolérable

Tolérer l'intolérable

Je vous ai parlé dans mes derniers articles d’un mot qu’on entend souvent mais qu’on applique rarement, voire jamais. Il s’agissait du mot « tolérance » et de sa famille, depuis le verbe tolérer jusqu’à son contraire « l’intolérance ». Mais sous ce mot en apparence simple se cache un mystère. Celui-ci n’est pas forcément compliqué à éclaircir, comme « le mystère de la chambre jaune » de Gaston Leroux par exemple, mais encore faut-il que quelqu’un veuille le faire. Ce sera ma tentative de ce jour, tenter de comprendre ; pourquoi la tolérance n’est-elle pas ce qu’on croit qu’elle est et est ce qu’on ne voudrait pas qu’elle soit.

Le Larousse nous donne ces explications :

  • Attitude de quelqu'un qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.
  • Latitude laissée à quelqu'un d'aller dans certains cas contre une loi, un règlement : Une tolérance orthographique.
  • Attitude de quelqu'un qui fait preuve d'indulgence à l'égard de ceux à qui il a affaire.
  • Aptitude de quelqu'un à supporter les effets d'un agent extérieur, en particulier agressif ou nuisible : Nous n'avons pas le même niveau de tolérance au bruit.

Si nous lisons bien ce que ce dictionnaire nous dit, et je ne vous ai pas mis la totalité de ses propos, quelque chose apparait à nos yeux naïfs et curieux qui engendre une question immédiate. Y a-t-il un rapport de force ou plutôt une relation équivoque entre le tolérant et le toléré ? Telle que la définition est donnée, et telle qu’on me l’a toujours enseignée, la tolérance a sans cesse été définie par ces mêmes mots. Mais dites-moi il y a bien un rapport de force entre celui qui tolère et ce qui est toléré, c’est induit mais c’est présent.

Cela étant dit, celui qui admet que les autres puissent penser différemment que lui est donc au-dessus, plus fort, plus puissant que celui qui pense donc différemment. C’est par l’effet de sa bonté, de sa générosité, de sa grandeur d’âme ou de ses intérêts qu’il accepte que d’autres puissent penser autrement que lui-même. Quelle situation extraordinaire ! Il y a bien un rapport de force entre l’un et l’autre. En quoi la tolérance est-elle quelque chose de bien, de positif, de généreux ? En rien ! Se poser la question de la tolérance c’est déjà ne plus être tolérant, c’est déjà regarder les autres, ceux que nous tolérons, avec des yeux de noble vis-à-vis d’un manant, d’un riche vis-à-vis d’un pauvre ou d’une façon générale d’un puissant vis-à-vis d’un sans dent. Tolérer est presque un acte de pitié, un geste de magnanimité accordé à un inférieur. Mais ce n’est pas ce que pensent les gens qui regardent soit des journalistes à la télévision, soit des politiciens, soit des religieux lors de leurs prêches ou de leurs interviews (ce qui est sensiblement la même chose). La majorité des personnes qui utilisent ce mot n’y voit que l’acceptation de l’autre ; ceux qui nous trompent, les journalistes, les politiciens et les corps sacerdotaux ne font rien pour nous remettre la vraie signification de ce mot magique en mémoire. Trop contents de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Or ce n’est pas de tolérance dont nous avons besoin, personne n’est supérieur ou inférieur à qui que ce soit. Mais ce n’est pas tout, dans la tolérance le temps n’entre pas en ligne de compte. On sait que nous sommes tolérés mais nous savons aussi que ce n’est absolument pas définitif, que c’est même tout à fait provisoire. Dans l’esprit même de la tolérance il n’y a pas d’éternité, il y a des limites dans le temps, dans l’espace et dans l’objet de la tolérance. Cette tolérance peut se changer en intolérance à tout moment puisqu’elle est entre les mains ou, plus exactement, sous le pouvoir d’un puissant vis-à-vis d’un inférieur. Donc on ne sait pas combien de temps va durer la tolérance dont nous sommes les bénéficiaires, nous ne savons non plus si cette tolérance est valable partout car elle peut être différente entre Paris et Marseille par exemple, et pour finir, nous ne savons encore pas si ce qui est toléré l’est totalement ou partiellement. Ce nombre d’inconnues dans l’expression la rend inaudible lorsqu’on la prononce, surtout quand nous voyons ceux qui en parlent le plus souvent, n’est-ce pas ?

En fait, la tolérance n’est pas un acte de générosité et donc nous ne pouvons pas et ne devons pas nous tolérer les uns les autres, nous devons simplement nous aimer. Oui, je sais, cela fait un peu pays des bisounours, mais c’est la vérité, en tout cas la mienne. Quand on aime on ne tolère pas, on accepte, on agrée. D’ailleurs je vous donne ci-dessous le reste de la définition du Larousse et apparaissent clairement les autres interprétations de la tolérance qui éclairent les précédentes d’un éclat complémentaire :

Médecine : Absence de réaction immunitaire à certains antigènes, résultant d'un état de paralysie immunitaire constitutif ou induit par un premier contact avec l'antigène. Propriété que possède l'organisme de supporter des doses d'une substance donnée sans manifester de signes d'intoxication.

Monnaies : Écart maximal admis entre les poids et titres réels et les poids et titres légaux.

Religion : Respect de la liberté de conscience et ouverture d'esprit à l'égard de ceux qui professent une religion ou des doctrines religieuses différentes.

Technique : Intervalle défini par rapport à une dimension théorique, à l'intérieur duquel doit se trouver la valeur mesurée pour que cette dernière puisse être considérée comme correcte.

La tolérance est donc un intervalle, un écart, une différence et c’est bien ce qu’elle constate, elle constate un état et s’efforce de le supporter… Pas noble comme sentiment… Mieux vaut aimer les gens que les tolérer… sauf nos politiciens qui sont, au propre comme au figuré, intolérables !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com