Log In

Valls décolle… oups… déconne !

Valls décolle... oups... déconne !

Maintenant que le soufflé du voyage de notre premier sinistre est retombé quelque peu, et avant que Valls devienne celui qui ment avec autant d’effronterie que Cahuzac, je vais vous livrer quelques réflexions sur le sujet préféré des philosophes de comptoir supporters du Barça. Qu’un Sarkozy aille au Havre, à moins de 200 km, en jet privé est un problème à régler entre lui et ses affidés, anciens UMPistes et nouveaux LRistes. Mais qu’un ministre en exercice, qui plus est le chef du gouvernement, se permette de faire ce genre d’excentricité pour un caprice de jeune fille, là le souci est différent, il y va de l’état et des finances publiques, et de bien d’autres choses…

Qu’un homme d’affaires ou un candidat putatif à la présidentielle de 2017 prennent un avion privé pour se rendre à un rendez-vous, pourquoi pas si c’est lui ou ceux qui le mandatent qui paient l’addition. Malgré ce fait, devant un parterre de plusieurs millions de chômeurs, de sans-abris toujours plus nombreux, d’immigrés qui meurent pour tenter de sauver le peu qui leur reste d’espoir, il semble intolérable de dépenser autant d’argent pour éviter de se tacher le costume en mangeant. C’est cette espèce de mépris de la classe des gens qui nous dirigent, vis-à-vis du peuple que nous sommes et à qui tous les sacrifices sont demandés pour sauver une situation qui a été créée justement par ceux-là mêmes qui nous méprisent, qui est insupportable. C’est un mélange de mépris, d’arrogance, d’une absence totale de pudeur et de sens de l’honneur, et surtout d’un sentiment d’intouchabilité qui les met en dehors des sphères où nous, les sans dents, avons l’habitude de baigner. Comment ces gens qui veulent porter les responsabilités de tout leur peuple peuvent à ce point l’oublier, voire le trahir. Mais ce qui les intéresse est de revêtir des habits de lumière que l’on donne à nos stars, à nos vedettes adulées comme des Dieux alors qu’ils ne sont que des êtres humains comme les autres.

C’est d’ailleurs intéressant de constater que les gradins de Roland Garros, les escaliers de Cannes, les studios de télévision sont partagés par des stars de cinéma ou de la télévision, des sportifs de haut niveau, des mafieux de haut vol (c’est le cas de le dire) et des personnalités politiques. C’est à croire que les mandataires du peuple se prennent pour ce qu’ils ne sont pas, ne croyez-vous pas ? En revanche, ils ne partagent rien avec nous, même pas la planète, ils volent au-dessus de la décharge qu’ils ont encouragé à remplir et qu’ils continuent, de façon irresponsable et inconsciente, à massacrer en se laissant corrompre par les multinationales qui s’enrichissent sur notre dos et les comblent de leurs bienfaits immérités. Ce n’est pas suffisant qu’ils s’accordent des avantages et des prébendes indues, en sus ils nous narguent, ils nous humilient en nous mettant face à nos limites de pauvres alors que nous leur offrons le confort de leurs situations devenues professionnelles. Ce n’est pas une erreur de la part de Sarkozy ou de Valls, non, ils n’ont pas cette excuse facile. Non, ils ne se sont pas trompés, ils sont simplement victimes de leurs mauvaises habitudes. Rien en leur est refusé, alors pourquoi se mettre à réfléchir, les largesses dont ils sont les bénéficiaires sont devenus des droits et c’est là que le bât blesse.

Là où on peut constater qu’ils savent que leurs conduites sont mauvaises, donc inappréciées par leurs mères et pères nourriciers, les électeurs, c’est les justifications alambiquées et mensongères qu’ils étalent devant les caméras de télévisions et les micros des journalistes qui aiment à se venger, parfois, de ceux qui les manipulent. Non seulement ils nous mentent mais leurs propos sont tellement inaudibles que cela en devient ridicule. Comment voulez-vous que les gens aillent voter avec des élus pareils ? Cela dégouterait le plus accroché des supporteurs politiques. Dans le cas de Valls c’est encore pire, même le président a essayé de lui sauver la mise en annonçant qu’il avait rendez-vous avec l’UEFA. Le Canard Enchaîné s’est fait une joie de contrôler si un ou des rendez-vous avaient été pris, que nenni, rien, nada, nothing. Le menteur Hollande a enfoncé encore un peu plus le menteur Valls, qui se ressemble s’assemble, ne dit-on pas ? Il a bien rencontré Platini car ils étaient tous les deux, plus les enfants, dans la même tribune et que les chefs se saluent toujours entre eux, question de politesse de caste sûrement. Mais de rendez-vous il n’y avait pas ni dans son emploi du temps ni dans celui de Platini. Menteurs !

Comble de cette situation qui sent mauvais et qui est à la fois déplorable et ridicule, le Valls va payer le coût généré par ses enfants… Menteur ! Vos 2500 € monsieur (avec une minuscule à monsieur parce qu’il est haut mais tellement petit notre Valls national, comme le Sarkozy) ne sont que la preuve de votre mauvaise conscience, mais pas celle d’avoir fait une incongruité, non, bien sûr que non, celle de vous être fait prendre comme un petit voyou sans envergure mettant ses doigts dans le pot de confiture. Chaque centime que vous gaspillez chers élus est tiré de la transpiration du peuple dont vous êtes les parasites, c’est par notre travail et donc nos impôts et taxes que vous pouvez voler dans un jet privé à bon compte, de gauche comme de droite vous êtes des petits, des mécréants qui se gobergent des sacrifices ordonnés à vos esclaves qui se laissent abuser en toute conscience par résignation et lâcheté. Vous savez nous manipuler, nous faire prendre des vessies pour des phares d’Alexandrie…

Mais lorsque nous aurons vraiment faim, lorsqu’on aura touché le fond, pensez-vous que nous continuerons à vous passer les plats qui vous régalent à nos frais ? J’espère que non et être là pour vous voir pleurer comme vous le faites faire à ceux que vous méprisez.

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

2 Comments

  1. jokari Répondre

    Tellement juste ! L’enfumage est devenu l’art dans lequel nos politiciens excellent le plus. Non, en fait, c’est le seul qu’ils pratiquent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com