Log In

Audaces fortuna juvat

Audaces fortuna juvat

Pendant les travaux la boutique reste ouverte… Voilà le message envoyé par l'audacieux président que la gauche et les lassés de son prédécesseur ont élu. Les vacances sont là et malgré cela nous sommes toujours au boulot et notre audace nous mène au succès, que ce soit pour la Grèce, pour la lutte antiterroriste, la croissance renaissante, tout va bien, dormez tranquille. Il n'y a guère que sur le front du chômage, des promesses contre la finance que notre président, qui passe du flamby à l'audace comme nous passons de l'optimisme au pessimisme lorsqu'on le voit, ne réussit pas. Dommage ! Pour ma part, même si je croyais que l'autre pays du fromage serait moins pire que Sarkozy, cela ne m'étonne pas, c'est logique. On ne peut faire l'éna et être franc et honnête…

Alors le spectacle continue et, après une annonce aguicheuse sur l'arrestation et la mise en garde à vue de quatre suspects d'une attaque terroriste planifiée pour le 7 janvier prochain, notre président fut suivi par son sinistre de l'intérieur qui nous donna, ou plutôt fit mine de nous donner, force détails d'une action policière qui a permis aux forces de l'ordre de faire leur métier. Tout est bon pour occuper le terrain médiatique, ce qui dérange le petit candidat pour 2017 qui court à toutes (petites) jambes derrière un président qui reprend du poil de la bête. Je ne parle pas de la crinière de Trierweiler qu'il aurait arrachée mais simplement de la remontée lente de sa courbe de popularité à l'inverse d'autres courbes qui tardent à lui obéir. Malheureusement je ne pense pas que la communication soit toujours aussi favorable dans un avenir proche.

Tout d'abord, la Grèce, qui vient d'adopter les nouvelles chaînes qui font d'elle le premier pays esclave de l'Allemagne avant d'autres à venir. Cette Grèce, mère de la philosophie, de la politique, qui va tomber dans les abîmes d'une récession sans précédent menant à une révolte des plus démunis et des jeunes dans un délai plus court que ne peut le rêver Merkel et son ministre des finances qui roule des mécaniques depuis sa destruction programmée d'un état qu'il méprise. Comment le pays des droits de l'homme peut-il ainsi trahir son, soi-disant, idéal ? Il aurait fallu aider la Grèce à sortir de l'euro qui l'a tuée. N'oublions pas que ce sont les états membres de la Communauté Européenne qui ont voulu faire entrer les Hellènes dans celle-ci et dans l'euro ensuite. Ils ont accepté des comptes falsifiés et truqués par leurs amis experts, ils ont laissé faire les Grecs dans leur absence de normes financières et fiscales, tant que c'était des « amis » de la caste des partis « traditionnels ». Mais dès que le peuple grec a fait mine de sortir du rang, en élisant des gauchistes radicaux (et encore je ne vois vraiment pas où est le radicalisme de Tsipras), là il faut tout corriger et tout de suite. Les vieux briscards de la politique savent bien qu'après la révolution c'est le retour de l'ordre, et qu'ils vont enfin pouvoir récupérer le pouvoir que Tsipras et son orchestre leur avaient subtilisé momentanément. La Grèce ne fait que commencer ses souffrances.

Ensuite le terrorisme, quelle gloire y a-t-il à arrêter des gamins qui jouent à Rambo ? Ces jeunes sont endoctrinés c'est vrai. Mais ils sont surtout déboussolés, ils n'ont aucun repaire qui leur permettrait de trouver d'autres solutions pour faire parler d'eux ou leur donner quelque but dans leurs vies de banlieusards. L'endoctrinement ne fonctionnent pas aussi bien chez des gens qui n'ont besoin de rien, en revanche celui-ci devient un avenir probable pour ceux qui n'ont rien d'autre. Comme à l'accoutumée le problème n'est pas analysé correctement et on préfère faire grand bruit de petites choses futiles que de prendre à bras le corps les sources difficiles du problème. Ce sont les inégalités, ce sont les rejets de différentes formes dont les sans dents sont les objets qui génèrent tous ces faux problèmes qui en deviennent des vrais. Si les gamins sans avenir sont intéressés par le comblement du vide que leur propose le jihadisme, ce n'est pas pour nous nuire mais c'est pour se donner un but. A ceci s'ajoute le manque de lucidité de nos gouvernants sur le besoin vital de l'homme d'autre chose que de la matérialité, nous avons besoin de lien, de reconnaissance, de spiritualité, nous ne sommes pas que de la technologie, comme le dit une publicité montrant une main mécanique articulée qui apprend à jouer du piano. Non, nous ne sommes pas des choses, des morceaux de viande propriétaires de porte-monnaies qui permettent à la société de consommation de perdurer stupidement.

D'ailleurs si les terroristes sont des enfants, n'est-ce pas un constat d'impuissance de nos autorités vis-à-vis de leur instruction, de leur éducation parentale absente pour raison professionnelle ? Mais pire encore, heureusement que ce sont des bébés, imaginez-vous que les terroristes soient des gens d'expérience, qu'ils aient à leur actif des actions et un passé qui leur permettraient de mieux connaître les failles de notre système, ils pourraient faire un massacre tous les jours de l'année sans que les Terminators des forces de l'ordre puissent faire quoi que ce soit. Heureusement que ce sont des gens sans connaissance du monde qui les entoure, sans pratique terroriste raisonnée, ce sont juste de petits soldats formés à la va vite pour effrayer les bourgeois occidentaux et permettre à leurs gouvernements d'établir les dictatures liberticides qu'ils espèrent.

Alors je conseille à Hollande et à Cazeneuve de faire un peu moins les malins et de s'attaquer aux vraies racines du mal ! Eux… et leurs semblables.

A bon entendeur, devenez sourd.

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com