Log In

Je ne comprends pas, à l’aide quelqu’un…

Je ne comprends pas, à l'aide quelqu'un...

Notre marchand d'armes vedette, Le Drian, vend plus facilement des Rafales qu'il n'honore avec l'accord de son patron,Hollande l'autre pays du fromage, les contrats des armes vendues par son prédécesseur, aidé lui par Sarkozy, le porteur de talonnettes. Pendant ce temps-là, les migrants meurent sous la manche (ou presque) et dans la Méditerranée (ça c'est sûr). Et dans le même moment, Pékin, dont l'altitude culmine à 43 mètres, où la neige est au plus près à 80 km de distance des appartements des sportifs, et même pas de la vraie neige tombée du ciel mais celle des canons du même nom, est désignée pour les jeux olympiques d'hiver de je ne sais quelle année… Heureusement, le morceau d'aile du MH 370 tourne en boucle sur nos écrans lobotomisants. Comme vous le voyez, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Sans parler de notre pharaon d'opérette, qui est retourné près de ses pyramides, dont les courbes sont aussi pointues que celles de notre chômage, aujourd'hui jeudi, il coupe le ruban inaugural du nouveau canal de Suez. C'est d'ailleurs une épidémie, le canal de Panama a été, lui-aussi, élargi, un autre canal, concurrent et parallèle de ce dernier va passer par le Nicaragua. Évidemment, tous les journaux néolibéraux hurlent de joie à cette belle envolée du commerce mondial. Vous vous dites, comme à l'accoutumée, mais de quoi diable veut-il nous parler ? Cela ne reflète absolument pas son introduction, il a bu ou quoi ? Eh bien non, je n'ai pas bu, j'aurais dû, ne serait-ce que pour oublier les malheurs que nous causons à notre belle planète. Il paraît difficile d'établir des liens entre nos migrants nageurs, nos migrants ferroviaires, nos migrants en errance dans les quartiers de Paris et la vente d'armes et de Rafales, le respect des contrats, et les JO d'hiver en Chine… Mais cela n'est pas aussi compliqué que vous le pensez, il suffit de remplir les vides en se posant la seule vraie bonne question que je connaisse : POURQUOI ?

C'est parce que nous fabriquons et vendons des armes que les pays sont en guerre… Pourquoi sont-ils en guerre ? Ils sont en guerre pour nous permettre, via la confusion et le jeu des factions que nous armons toutes les unes contre les autres, de continuer à nous fournir en matières premières à pas cher… OK, mais les JO de Pékin, en quoi sont-ils liés à tout cela ? Deux raisons, la première est simple, les sports de neige ne sont pas pratiqués en Chine ou très peu, et, après de savants calculs, les Chinois comme tous les autres se sont aperçus que plus de 300 millions de Chinois pourraient s'y adonner, autrement dit, de la galette en perspective. Seconde raison, la Chine, de plus en plus présente en Afrique, vend aussi des armes et « achète » les voix des pays africains membres du CIO entre autres. Oui mais quel rapport avec les canaux qui fleurissent et s'élargissent partout ? Simple aussi, il faut bien livrer ces armes, ces skis, ces matières premières que nous extrayons à un rythme de plus en plus important depuis quelques années… CQFD ! C'est la racine du mal dont le monde, le nôtre, notre tout petit monde à nous tous, terriens, souffre et précipite vers la mort et l'extinction toutes les espèces dont la nôtre. Bravo messieurs, coupez vos rubans… de deuil !

Je sais ce que vous pensez, vous vous dites que le commerce est utile, qu'il procure du travail et donc des emplois, que les salaires encaissés par ces salariés se retrouvent ensuite sur les marchés où fonctionnent d'autres entreprises qui, à leur tour, distribuent postes et salaires, et ainsi de suite… jusqu'à ce que mort s'en suive. Eh bien, je vais faire court. Je pense qu'il n'est pas imaginable de vivre uniquement dans l'espoir d'avoir de l'argent à dépenser ; pour pouvoir donner du travail aux uns ; pendant que d'autres s’entre-tuent ou meurent de faim, ou de soif, ou de maladie ou pire encore. D'autres qui, pour survivre, sont obligés de vendre leur ventre pour faire des enfants qui seront adoptés par de riches blancs qui pensent faire une bonne action alors qu'ils ne prouvent que leur égoïsme. Et si ce commerce coûte la vie de certains, même si nous les voyons pas décéder sous nos yeux, nous le savons, nous sommes donc coupables. Et si ce commerce tue notre mère nourricière à court, moyen ou même long terme, trouvez-vous logique de continuer ? Trouvez-vous logique de punir nos enfants pour des fautes que nous commettons tous les jours ? Alors qu'ils ne sont, eux, coupables que d'une chose, d'être nés de parents irresponsables, si tant est que ce soit de leur faute…

Non, je ne suis pas inconscient des problèmes que nous aurions si nous arrêtions notre marche forcée vers notre fin commune, non,certes pas. Mais ne croyez-vous pas que nous devrions essayer de trouver des solutions nouvelles, plus équitables, lus égalitaires. Ne pensez-vous pas que la pollution, qui est en train de nus exterminer à petit feu, n'est causée que par les pays industrialisés et que nous faisons payer l'addition de nos tourments aux plus pauvres de la planète. Cela vous semble-t-il juste ? Ne trouvez-vous pas que ces migrants ont le droit de venir prendre ce que nous avons refusé de leur offrir pour leurs matières premières qui nous donnent tant de confort et des marges confortables aux transnationales qui nous rackettent ?

Nous jouons un jeu stupide où nous serons tous perdants, les pauvres en premier mais nous y passerons tous. Ce jeu a été inventé par Coluche pour bien montrer notre médiocrité. C'est le « qui perd perd »…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com