Log In

Le retour est proche !

Le retour est proche !

Je vous ai lâchement abandonnés durant cette rentrée et je m'en repends tout en ne regrettant rien. Il est des moments où la nécessité de prendre du recul, de profiter des siens, de tout mettre de côté pour goûter au bonheur procuré par des choses simples comme l'amour, comme l'amitié, est une obligation naturelle nécessaire à notre équilibre. Même les bâtisseurs d'empire cherchent parfois le repos, alors vous imaginez le scribouillard que je suis… Cependant, ces instants de repos, qu'ils soient mérités ou pas, doivent avoir une fin et les miens trouvent leur issue bientôt. Je reviendrai en France en fin de semaine, pour y retrouver toutes mes vieilles connaissances et mes victimes favorites, nos politiciens qui s'évertuent à nous prouver leur inutilité. A dire vrai, ils ne m'ont pas manqué, mais pas du tout, d'ailleurs leurs équivalents américains les ont remplacés avec un certain brio, comme quoi la médiocrité n'est pas française uniquement…

Rentrée ? Quelle rentrée ?

Les marronniers sont en effervescence, pas ceux qui vont nous donner des fruits à manger chauds l'hiver prochain, non, ceux de notre presse sans imagination aux ordres des pouvoirs successifs qui leur donnent subventions et invitations afin de mieux les tenir en laisse. La rentrée des classes, le discours du président, les retours aux affaires de nos élus, tout cela est bien classique, même triste à force de rabâchage annuel. Il est vrai que rien n'est plus intéressant sur nos écrans plats magnifiques en 3D que ces bambins qui pleurent dans les bras de leurs mamans au devant des portes de l'enfer que représente une école sans avenir et des professeurs fatigués avant même de commencer cette nouvelle année scolaire. Seul notre président semblait frais comme un mollusque installé sur le banc d'un poissonnier attendant le chaland, son discours, aussi galvaniseur que possible, m'a énormément impressionné. Enfin un peu… En fait, pas du tout ! Se retranchant derrière le rideau de fumée des problèmes internationaux, il éluda, comme il sait si bien le faire, les vrais problèmes, et leurs vraies solutions… Créer l'illusion de la grandeur de la France à un peuple lobotomisé est relativement simple pour un énarque rompu au langage absconse de ces matamores de la politique. Mais qu'est-ce que la grandeur lorsque 10 millions de pauvres vivent dans notre Grand pays ? Je ne crois pas que la grandeur remplisse les filets à provisions des futurs clients des Restos du Cœur…

Illusion et réalité

Il est quelques fois compliqué de faire la différence entre illusion et réalité, cependant la vie quotidienne se charge de nous rappeler à l'ordre de temps à autre pour bien nous montrer que l'illusion demande, pour durer, notre entier et volontaire agrément. Nous pouvons continuer à faire mine d'être heureux, à jouer les sympathiques électeurs qui suivent les directives des sondages plus qu'ils ne les influencent, à consommer afin de sauver ce qui peut encore l'être d'une croissance moribonde qui ne renaîtra jamais de ses cendres. Mais dans notre tréfonds, dans nos consciences oblitérées par ces rôles que nous nous imposons pour continuer de vivre dans une parfaite mais dissimulée résignation, nous savons, nous savons tout, nous savons où se trouve la réalité. Consciemment, inconsciemment, subconsciemment, nous n'ignorons rien de ce que nous faisons, que ce soit dans l'illusion ou la réalité. Nous n'ignorons rien non plus de ce qui nous attend, notre avenir est tracé dans notre passé et notre passé, omniprésent, n'est que la pâle représentation de notre futur. Les avancées de notre monde matériel ne font que tenter de cacher la réalité par l'illusion de nos réussites techniques, mais l'humain, où en est l'humain ? Avec toutes ces sciences dites sociales, peut-on au moins savoir où l’humain se situe et ce qui le fait vivre ? Même pas…

Bonjour les autruches

Nous nous apercevons, lorsque nous prêtons attention à notre société et à son fonctionnement, que les raisons de survivre de l'humanité sont différentes pour chacun de nous, cela dépend de notre situation géographique, de notre culture, de notre positionnement social, de notre capacité à faire la différence entre le vrai et le faux. Et encore, ce qui est vrai pour certains est faux pour d'autres, problème de relativité, sûrement… Il est vrai que ces raisons peuvent être diamétralement opposées entre un Français rondouillard et un Soudanais qui ne sait pas nager au beau milieu d'une Méditerranée changée en cimetière. Cela aussi nous le savons, nous connaissons la chance d'être nés en France, dans des familles qui bénéficiaient jusqu'à il y a peu d'allocations familiales qui vont peu à peu disparaître, où nous profitons du luxe d'un chômage de masse indemnisé ou de prestations qui permettent au moins de subvenir à des frais de base, même si cela n'est pas suffisant. Nous savons tout cela et malgré cette connaissance que nous refusons d'assumer, nous continuons de nous plaindre et de « jérémier » comme des enfants gâtés que nous sommes. Cette rentrée sera donc comme les précédentes, pleine de notre exaspération ou de notre résignation, de notre passivité ou de nos colères, de nos illusions ou de nos réalités, chacun pour soi, dans l'immense solitude de consommateurs lobotomisés voués au bien-avoir au lieu du bien-être…

Bonne rentrée à tous, choisissez bien votre camp !!!

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com