Log In

Armes à gais dons…

Armes à gais dons...

Comme la politique française est aussi intéressante que l'histoire de ma première paire de chaussettes, que la COP21 ne sera qu'un échec de plus dans la longue liste des tentatives de lutter contre l’imbécillité des êtres humains qui nous dirigent, je préfère vous parler de cette nouvelle fusillade dans l'Oregon. Non pas que cela soit plus intéressant que le reste, non certes pas, mais pour justement faire un parallèle entre la défense de l'écologie et celle mise à mal par le lobby des armes à feu américain. La question à se poser est simple ; comment espérer voir les quelques 300 millions d'Américains changer d'avis sur la pollution qu'ils génèrent quand ils n'arrivent même pas à réfléchir à ce qui a causé depuis le début de l'année déjà près de 10 000 décès ? La pollution tue de façon discrète alors que les armes tuent de manière spectaculaire et malgré cela…

Tuer en douceur ou violemment n'est pas le débat

Le bilan aux USA, au 2 octobre pour l'année 2015, est de 9 953 morts, 20 267 blessés. Sur toute l’année 2014, GVA a relevé 51 739 incidents, qui ont fait 12 562 morts et 23 015 blessés. Beau score qui est à mettre au crédit du lobby des manufacturiers d'armement à feu, ceci est sans compter toutes les autres sortes de techniques malfaisantes qui sont utilisés par les criminels sur le sol américain. Les États Unis ont cette particularité, relativement affligeante, qu'il classe la possession d'armes à feu dans les preuves concrètes de leur liberté. Mais est-ce bien cela ? Même si la Constitution, qui date d'un autre âge et plus particulièrement celui du massacre des vrais Américains, en l'occurrence les Indiens, donne le droit de posséder une arme, ne peut-on pas imaginer de la changer ? Est-il si emblématique et en rapport avec la liberté de posséder une arme ? La liberté est-elle le droit de se faire justice soi-même dans un pays qui se veut un état de droit ? J'ai choisi ce thème parce qu'il montre, de toute évidence, l'incongruité des arguments qui veulent prouver ou qui attestent de la supériorité de l'espèce humaine sur les autres. Nous sommes certainement la seule espèce animale à être capable de détruire sa propre espèce et cela en toute connaissance de cause. Je reviens sur la COP21, jouet illusoire entre les mains de faquins et de menteurs, que va-t-elle réellement changer ?

COP21, est-ce bien raisonnable ?

Encore une grande messe qui va dépenser nos impôts pour un résultat nul. Je vous suggère de lire le mensuel « La Décroissance » de ce mois et vous y trouverez tous les arguments concrets, et même les phrases qui seront prononcés par la plus grosse brochette de chefs d'états et de gouvernement hors des enceintes de l'ONU qui constateront qu'un effort a été fait mais qu'il faut encore attendre pour prendre de réelles décisions. Cela signifie que de nouveaux vœux pieux vont être exposés aux yeux et aux oreilles des lobotomisés que nous sommes et, qu'une fois de plus, nous allons les croire sans sourciller. Imaginez-vous qu'un peuple qui voit 10 000 des siens mourir ne veut même pas réfléchir sur une quelconque limitation des outils de mort qu'il laisse entre les mains de chacun. Pas même réfléchir… Comment imaginer les Américains penser un seul instant sur les dangers du CO², du réchauffement climatique alors que le lobby américain des pétroliers et gaziers est le plus grand climato-sceptique de notre planète ? Ils n'envisagent même pas de passer, ne serait-ce qu'un moment, à cogiter sur les sources des embarras climatiques dont leur pays est déjà victime ? Alors comment espérer qu'ils le fassent pour le reste de notre monde. Alors cette foire écologique à grand spectacle ne servira à rien si ce n'est à faire monter ou descendre les statistiques de popularité de celui-ci ou celui-là. C'est d'ailleurs pour cela, qu'avec cynisme, Hollande et son orchestre la prépare si activement.

A qui profite le crime ?

Pour ce qui est de la nouvelle tuerie le crédit est à mettre à celui qui l'a commis, il sera, durant quelques heures ou quelques jours, sorti du néant avant d'y retourner et de devenir une statistique de mort de plus. Mais ce n'est pas lui le vrai, le réel bénéficiaire de la barbarie dont il a fait preuve. Ce sont encore les marchands d'armes, qui, sur la base de la peur qui s'est installée dans la tête de beaucoup d'étasuniens, vont augmenter leurs ventes, leurs chiffres d'affaires et donc leurs profits colossaux. Chaque tuerie à grand spectacle est une aubaine pour ces assassins par procuration grâce à la peur qui s'infiltre dans chaque parent, dans chaque citoyen et fait que plus personne ne fait confiance à personne. En s'armant, l'homme devient solitaire, il prouve qu'il ne compte plus sur la société pour le défendre comme il serait en droit de l'attendre d'un pays civilisé. Il est à la fois victime, policier, juge, jury et bourreau. Et là je ne parle que de ceux des Américains qui ont encore un cerveau, les autres, les candidats au vedettariat momentané ou les désaxés pathologiques, ceux qui achètent des armes pour attester de leur existence, par ailleurs minable et délabrée, eux ne voient que la joie de satisfaire un désir morbide. Il en est de même de la pollution, arme de destruction non pas massive mais totale, nous oblitérons le fait que nos vies, mais surtout celles de nos enfants et petits-enfants, en dépendent terriblement et qu'il nous faudra faire des sacrifices pour sauver ce qui peut encore l'être. Nous agissons jusqu'à maintenant comme les désaxés dont je parlais plus haut, nous refusons d'admettre l'évidence, pour sauver notre confort si futile.

Le crime profite au monde de l'argent, aux multinationales qui sont dirigés par des gens qui croient que leur fortune les mettra toujours à l'abri de ce qui arrivera à tous les autres habitants de cette terre, celles qui sont les reines de l'extraction de tout et des énergies fossiles en particulier, celles qui fabriquent des armes qui tuent partout, chez nous, sur les champs de bataille, dans les rues d'Irak et de Syrie, partout. Je n'oublie non plus les banquiers sans qui rien ne serait possible, car c'est en gérant notre argent qui est devenu le leur qu'ils financent toutes ces exactions.

Si au moins nous pouvions mourir dans le silence honteux des résignés et des lâches, ce serait déjà moins de pollution sonore…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com