Log In

Houuuuu ! Le mauvais perdant !

Houuuuu ! Le mauvais perdant !

En sport comme dans le commerce la concurrence est d'autant plus ardue que les prix à gagner sont importants. C'est aussi dans ces compétitions de haut niveau que nous retrouvons les meilleurs compétiteurs. Mais ne dit-on pas que le fair-play est le fils spirituel, pour ne pas dire naturel, du sport ou de toute compétition ? Alors que sont les mauvais perdants, sont-ce des imbéciles ou des ennemis du sport avec un S majuscule ? En est-il de même justement dans le commerce ? Jadis, les corporations se regroupaient par quartier, celui des ébénistes, celui des chausseurs, etc. La concurrence jouait mais en toute complémentarité et dans le respect de chacun. Il faut croire que les mœurs ont changé aussi dans ce domaine à se remémorer les propos du président Hollande lors du conseil des ministres du 23 septembre dernier.

Jeu de Coluche : à qui perd perd

Pour vous rafraîchir la mémoire Le Canard Enchaîné reprend ses mots par le menu. Il accuse les USA de vouloir utiliser leurs réglementations pour nuire au succès commercial des marques étrangères sur son territoire. En sus, il ose affirmer que ce mauvais partenaire utilise les sanctions financières pour arriver à ses fins… Je suppose qu'il fait allusion, comme l'a compris le journaliste, aux ennemis de la finance qui se sont faits prendre les mains dans le pot de confiture. Il devrait être content de voir punir ses ennemis sans avoir à prendre la décision de le faire lui-même. Pour conclure, Hollande, l'autre pays du fromage, ose dire que « cela pose des problèmes dans la relation franco-américaine ». Il faut savoir que ce n'est pas beau de dire des choses comme cela pour un président, surtout lorsqu'il parle d'un allié. Mais, si notre plus haute personnalité politique se permet de donner ce jugement qui n'a rien de juste, ce n'est que parce qu'il ne respecte pas les règles de son propre pays et donc ne peut comprendre que d'autres puissent faire autrement. Les lois et les réglementations sont faites pour défendre le pays, la nation, le peuple, car si l'on en croit notre Constitution, la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.

Belote avec les règles du tarot

Les lois sont connues de tous, ou sont censées l'être, mais vous pouvez être certains que les multinationales, elles, les connaissent bien et toutes. Leurs avocats sont richement payés pour les protéger contre toute forme d'attaque de leurs intérêts et c'est pour cela que bien des micro entreprises de notre pays paient plus d'impôts que les transnationales aux milliards de bénéfice. Pouvez-vous m'expliquer comme le Crédit Agricole ou la BNP pouvaient ignorer ce que votre serviteur savait ? Impossible ! Absolument impossible ! Alors pourquoi jérémier comme un mauvais perdant monsieur le président ? Lorsque nous jouons à un jeu, il faut en appliquer les règles et assumer que le risque de gagner a pour pendant celui de perdre. Si vous trichez vous serez pénalisé en sus de votre échec à la compétition à laquelle vous participez malhonnêtement. Ces deux banques méritaient leurs sanctions et même bien pire puisqu'elles se sont empressées de payer leurs amendes sans coup férir, bien contentes de ne pas avoir à payer bien plus. Le problème vient du fait qu'en France nous ne respectons plus beaucoup de règles, les premiers mauvais exemples nous proviennent de nos propres gouvernants. Sans parole, menteurs, ne respectant ni leurs amis ni leurs ennemis, ne tenant jamais ou rarement leurs promesses leur principale activité est la trahison. Je sais, je suis sévère mais ils le méritent.

Le cas Volswagen

Dans le cas précis du tricheur fabricant de voitures, c'est pire encore. Non seulement il ne respecte pas les règles de pollution mais il triche volontairement et insidieusement pour tromper ceux qui sont chargés de contrôler la véracité de leurs belles promesses publicitaires. Prendre la défense d'un accusé qui avoue sa faute est d'une telle stupidité que personne ne l'aurait fait, sauf… Hollande. Reprocher à un allié de respecter les lois que celui-ci établit pour son pays et de les appliquer est encore plus stupide, même si on a l'excuse de ne pas respecter, ni appliquer les siennes dans son propre pays. Mais là nous touchons au vrai souci, celui qui est démontré si brillamment par ce constructeur automobile. Aucune multinationale n'a de valeur morale, elles ont toutes un amour passionnel et fusionnel avec le profit mais rien de commun avec l'éthique. Or, force est de constater que la pollution engendrée par les mensonges éhontés des directeurs de cette compagnie nuit au monde entier, y compris à eux-mêmes. Mais le profit est plus fort que tout, il fait disparaître toute conscience, toute éthique, toute valeur autre que celle des billets de banque. Lorsqu'un politicien défend ce type de comportement cela en dit long sur ce qu'il est prêt à accomplir pour réaliser ses vœux personnels. Nous avons eu le prédécesseur de Hollande, Sarkozy, et maintenant, pour nous prouver que la gauche est aussi pourrie que la droite c'est un élu socialiste (si ça existe encore) qui donne dans l'irrespect total de toute valeur et de toute humanité. Quant aux relations entre la France et les USA, croyez-vous monsieur Hollande que nos alliés tiennent compte de nos avis ? Non puisque ce sont eux qui nous les dictent… Alors, cessez d'obéir et vous deviendrez grand. Ce n'est pas gagné.

Alors, avez-vous trouvé la réponse à ma question ? Le mauvais perdant est-il un imbécile ou un ennemi du sport ? Répondez mais assumez ! Pour ma part, j'ai choisi, c'est un…

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com