Log In

« La » Chronique du week-end… (163)

"La" Chronique du week-end... (163)

Quelle semaine ! Que des plaisanteries agréables pour les uns et tragiques pour certains autres, malheureusement les moins nombreux… Il y a parfois des moments où se pose la question extraordinairement subversive que voilà : avons-nous des cerveaux ? Je vous laisse le soin d'y répondre chacun dans vos alcôves respectives, tout en vous regardant dans un miroir, sans détourner le regard si vous voyez la peur former un rictus mi-figue mi-raisin sur votre visage angélique de consommateur lobotomisé. Ou, si vous ne faites pas partie de cette catégorie d'écervelés institutionnels, ce dont je suis certain si vous lisez ces lignes, posez-vous la seconde question : qu'attends-je pour agir ? Là, vous aurez le droit d'avoir peur parce que cette décision, si vous la prenez en disant « maintenant », changera votre vie ! Mais la peur n'évite pas le danger !

L'autosatisfaction ou la masturbation portée à son apogée

Cambadélis, le 1er secrétaire de ce qui reste du PS était heureux comme tout en annonçant des résultats qui portent déjà des traces de triche avant même que l'opposition se moque. 251 327 personnes ont voté dont 135 027 directement dans les urnes et 116 300 par internet. Faisons mine de croire que tant de gens se sont précipités, qui sur sur ordinateur, qui dans les bureaux de vote, ça nous coûte mais faisons-le par pitié pour les ruines d'un parti qui, jadis, portait les espoirs de millions de gens crédules. Bien évidemment ce référendum qui n'en était pas un, demanderiez-vous à un muet s'il veut parler, à un aveugle s'il veut voir ou à un âne s'il veut attraper la carotte qu'on exhibe devant ses naseaux pour le faire avancer ? Bien sûr que non, nous, les sans dents, nous savons déjà les réponses à ces questions, mais pas les socialistes, question d'intelligence penseront certains, manipulation communicante diront les autres. Non seulement cette opération de communication était ridicule mais elle insulte l'intelligence, justement, des électeurs qui croient encore en un PS moribond et changé en un parti social démocrate d'un autre temps. Le futur échec des régionales fait perdre la tête de nos gouvernants et de leurs affidés, ils errent dans les nimbes de l'enfer qu'ils ont créé.

L'échec certain de la COP21 est signé par 195 états

Vendredi a été signé, à contre-cœur pour les pays en voie de développement, oups, pardon, sous-développement, oups, pardon, en voie de dévastation complète, un document absolument illisible de 50 pages sur lesquelles les auteurs tentent désespérément de parler de décision… Mensonge ! Selon Le Monde, même la négociatrice française en chef, Madame Laurence Tubiana, a appelé les pays à changer de méthode et à arriver à Paris avec « un esprit de compromis » : « Nous n’avons pas réellement négocié cette semaine, nous avons clarifié les options, mais nous ne pourrons pas répéter ça la prochaine fois, vous devez être prêts à négocier à Paris dès le premier jour. Le texte n’est pas exactement ce que j’avais espéré pour le début de la conférence de Paris. » Si, elle, diplomate en chef de notre délégation, le dit en ces termes très « diplomatiques », cela signifie en langage courant, que c'est très loin d'être gagné. La COP21 sera une grande fête, ça c'est sûr pour ceux qui seront là pour se goberger aux frais et aux dépens de leurs fiscalisés respectifs, mais certainement pas pour le climat. Depuis le début, cette mascarade ne sert qu'à manipuler les opinions et leur dissimuler la gravité d'une situation qui devient chaque jour plus irréversible que la veille. Cela fait maintenant 20 fois déjà que nous émettons des vœux pieux pour cacher notre volonté, ou plutôt celle de ceux qui veulent vider sans vergogne la planète de ses matières premières, de continuer sur la voie maudite que nous avons choisie au détriment de l'humanité et de tous les systèmes vivants de notre terre. Tout cela pour toujours plus de profits, plus de pouvoir, plus de choses qui finalement sont sans aucune réelle importance pour le commun des mortels.

La descente aux enfers

Dernier point inintéressant de la semaine passée, le calvaire annoncé de Platini, le roi du ballon rond, tout de suite après Pelé bien sûr. Comment croire qu'il reste des gens probes dans un milieu où l'argent est Dieu ? Comment espérer trouver un peu d'honnêteté dans un monde gangrené par la corruption mais où le droit empêche les corrompus comme les corrupteurs d'être punis ? Notre univers terrien devient de plus en plus glauque diraient des gens branchés, moi je dirais plutôt « pourri ». Je me moque bien de savoir si Platini et son ex-ami Blatter sont vraiment corrompus, ce n'est pas de la justice des hommes civilisés dont je parle. Ce qui m'importe repose sur cette manière honteuse de faire des milliards sur le dos des plus pauvres. Sur le compte de ces gens qui n'ont rien d'autre que le football pour les sortir de leur enfer quotidien. Ceux qui n'ont rien et qui en crèvent comme tous ces pays sous-développés dont tous les mâles rêvent de devenir des vedettes du foot européen. Cette façon d'exhiber des joueurs millionnaires pour empêcher leurs spectateurs de descendre dans la rue pour réclamer le respect en les fixant devant leurs écrans plats, est une honte extrême.

Du pain et des jeux, voilà où nous en sommes, mais… Attention ! La Rome antique avait atteint le même niveau de bassesse juste avant sa disparition… Je dis ça, je dis rien !

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

« L’ASSEMBLEE NATIONALE est toujours otage de Thomas THÉVENOUD et de Sylvie ANDRIEUX qui sont toujours députés. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com