Log In

Aaaaahhhh ! JT de 20h = 0

Je ne sais pas ce que vous avez regardé à la télévision hier soir mais je peux vous dire que, quoi que vous ayez vu, vous êtes passé à côté de quelque chose de mieux. Ce n’est pas compliqué quand je regarde mon écran éteint, c’est pénible, mais quand je l’allume, c’est pire ! Hier soir c’était le pompon…

 

Cope-fillon.jpg

 

Que vous aimiez la politique ou les films ou encore les séries, tout ce que vous proposent les acteurs du média majeur qu’est la télé est nul ou presque. De plus, incapables d’avoir un peu d’imagination, nos producteurs sont tout juste bons à copier des émissions et programmes créés dans le monde anglo-saxon majoritairement. Et comme vous pouvez vous en doutez, ils ne prennent pas le meilleur mais ce qui rapporte le plus d’écrans publicitaires. En fait, je crois que les lobotomiseurs sont eux-mêmes lobotomisés, sinon on ne leur confierait pas leurs postes clefs dans une société en déliquescence.

 

Parmi les records de nullité, nous retrouvons bien entendu les journaux télévisés. Présentés par des « Monsieur Propre » ou madame, parité oblige, ils sont creux et ne contiennent que des remplisseurs d’espace. Qu’est-ce ? C’est juste des mots et des images, qui n’ont aucun intérêt mis à part le fait de combler le temps alloué au présentateur qui se dit journaliste. Triste moment que celui des informations mais cela nous fait encore plus apprécié le moment où cela s’arrête, n’est-ce pas ?

 

Hier, sommet de l’inutilité télévisuelle, le grand débat entre deux amis ennemis ou deux ennemis amis, à vous de choisir. Non seulement on se paye le Pujadas pour les infos de tous les jours mais en plus, il nous enfarine avec son émission politique, née avec la présidentielle et qui a le mérite de servir d’oratoire à tout ceux qui pensent avoir quelque chose à dire aux Français. Eux le pensent mais pas nous, en tout pas nous tous. Hier, premier débat du genre, on opposait deux membres du même parti qui bénéficia de plus de deux heures de publicité gratuite à une heure de grande écoute. En bref, ils nous ont refait le coup de la primaire socialiste, qui nous a pris la tête pendant trop longtemps. Même cinq minutes eurent été de trop me direz-vous.

Je ne vous parlerai pas de ce que se sont dit ces deux guignols de Fillon et Copé, qu’ils osent encore se présenter devant les Français prouve le peu de cas qu’ils font de nous, ils n’ont aucune vergogne, aucune retenue, aucun sens de la mesure. Ce type d’émission n’est fait que dans un but, réaffirmer le monopole des deux grands partis, UMP et PS, affermir leur positionnement dans les boîtes crâniennes des lobotomisés que nous sommes, pour mieux continuer à nous manipuler.

 

Ces débats n’apportent rien, surtout s’ils sont organisés entre larrons qui vont ensemble en foire. Au contraire, ils obscurcissent notre réflexion, quand on en a un tant soit peu. C’est justement en brouillant les cartes que les vedettes du bonneteau de la politique mènent le mieux leur triste jeu. Leur langage ne sert qu’à effrayer les sans grades, qui acceptent l’idée que la politique est quelque chose de trop sérieux pour la mettre entre toutes les mains, raison pour laquelle le professionnalisme de celle-ci est entériné par tous, trop contents qu’ils sont d’avoir trouvé des gens suffisamment fous pour vouloir s’en occuper. Non, il n’est pas nécessaire d’être très intelligent pour faire de la politique, un peu de bon sens suffit. Non, il n’est pas nécessaire d’être très instruit, quand on voit le résultat produit par ces gens qui sont plus ou moins tous des bac + 4 ou 5, on se demande même si des bacheliers ne feraient pas mieux. Parce que s’il faut faire des études si longtemps pour détruire notre planète, peut-être serait-il moins préjudiciable de supprimer l’école ? Je plaisante bien sur, mais nous sommes en droit de nous poser la question. Tout se complique à loisir, nous avons de plus en plus d’experts et de génies, mais tout va quand même de plus en plus mal… J’ai l’habitude de dire à mes étudiants que « les hommes aiment compliquer les choses pour pouvoir prouver leur intelligence ». Mais ils se trompent, le génie est simple, l’intelligence aussi, seule la médiocrité veut se parer des ors de la sagesse en étalant un savoir mal assimilé et non dominé.

 

Peu d’émissions trouvent grâce à mes yeux, si elle contient des éléments qui vous poussent à réfléchir, qui vous oblige à vous questionner, à chercher par vous-même pour découvrir ce que vous ignorez, là vous pouvez dire que cette émission vaut la peine de lui consacrer le temps que vous auriez pu accorder à vos enfants, vos conjoints, votre famille, vos amis, vos voisins. Car c’est l’homme qui est intéressant pas son utilisation par quelques uns qui se croient autorisés à le faire par notre résignation permanente.

 

Conclusion : à part quelques magazines et documentaires, rien à voir. Tout l’art de la télé est de nous rendre suffisamment conscients de son immaturité pour pouvoir l’éteindre et nous cultiver par ailleurs et surtout par nous-mêmes.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com