Log In

Allo ! Allo, quoi !

Alors depuis quelques jours nous savons que la NSA a prouvé qu’Obama était un menteur, si cela était encore nécessaire pour les plus naïfs des lobotomisés que nous sommes. On le sait que ce grand noir avec une chaussure blonde nous espionne, on le sait aussi qu’il est là, comme tous ses prédécesseurs pour instaurer la suprématie totale et sans partage des USA sur le reste du monde, dussent-ils réduire en cendres des pays, semer le trouble et la dissension parmi les peuples, organiser de fausses révolutions pour faire tomber des gouvernements qui ne leur sont pas favorables… On le sait… Mais on ne veut pas que cela se sache que nous savons, sinon, nous passerions pour ce que nous sommes… des lâches.

 

troll-the-nsa.jpg

 

Le problème n’est pas d’être écouté ou pas, le problème est qu’ils s’autorisent tout et que même pris la main dans le sac ils continuent de nous mentir et nous continuons de faire mine de les croire. Qu’ils nous écoutent n’est pas foncièrement nouveau, c’est l’audace grandissante de ces espions qui ne rechignent même pas à se moquer de nous, en plus. Les cons osent tout, c’est à cela qu’on les reconnait, disait Audiard. Mais ils ne pourraient pas tout oser longtemps si leur public, parfois composé de gens plus cons qu’eux, n’osait pas aussi prouver sa bêtise en ne leur montrant pas qu’ils étaient découverts et que leurs abus ne servaient plus à rien. Tout dans notre petit monde est bâti selon un concept matérialiste capitalo-libéral qui repose lui-même sur la compétition générale et dans tous les domaines. Cette concurrence dans la recherche de la première place se change en une lutte acharnée, en des combats où les victimes, innocentes par définition puisqu’irresponsables des prises de décision qui les menèrent à leur malheur, se meurent sans savoir pourquoi et quand bien même le sauraient-ils qu’ils n’en seraient pas plus heureux pour autant. Les Etats Unis veulent être les premiers, en tout, pour tout et même le reste. Ils ne souhaitent pas, et font tout pour nous le faire comprendre, envisager une quelconque résurgence d’un empire concurrent du leur. L’URSS n’a, malheureusement pour elle, pas survécu à sa course folle à la première place mais il ne faut pas oublier que la Russie en possède les restes, et, en particulier, les arsenaux dont les nucléaires ne sont pas les plus ridicules… Donc les étasuniens concentrent leur énergie sur la stratégie d’empêchement de la Russie. Mais… Ils en oublient que pendant ce temps les Chinois prennent le large et se préoccupent de l’avenir à un siècle alors que les politiciens occidentaux ont des vues limitées aux prochaines consultations électorales… C’est un autre avantage de la dictature sur la démocratie, la dictature a le temps et le prend pour atteindre ses objectifs. Nos démocraties larvées et corrompues ne peuvent lutter contre ces pouvoirs mafieux qui s’éternisent parce qu’ils font disparaître leurs compétiteurs, souvent par la violence.

 

Beaucoup d’endroits sur la planète sont en effervescence, je ne sais pas si vous avez remarqué mais tous ces pays troublés par des agitations qui sont nées sans qu’on le comprenne vraiment, sont aussi des foyers de développement de l’agriculture spécialisée dans les drogues ou bien contiennent des matières premières vitales pour les économies semi mortes de l’occident qui rêvent encore de croissance. Dans l’un et l’autre secteur, nous sommes les consommateurs des produits tirés de ces pays en destruction lente mais programmée, c’est une forme évoluée de l’obsolescence programmée. La lutte d’influence que se livrent les pays qui en ont les moyens, soit les USA, la Russie et la Chine, le premier grâce à sa planche à billets, le second grâce à ses matières premières énergétiques, le troisième par son implantation commerciale partout dans le monde et la richesse qui en découle, est sans pitié. Mais je vous rassure, ils n’en souffriront pas, ce sont les autres et surtout les moins riches qui vont se faire rouler dans la farine et payer les pots cassés par ces géants aux pieds d’argile. Ils se battent, c’est vrai, mais pas sur leurs terrains respectifs, ils vont se combattre chez les autres, les victimes collatérales, comme ils disent, ne sont pas de leurs troupes ou pas trop, elles sont tirées des populations qui ne peuvent participer à cette bataille pour la première place et qui la subissent sans geindre et dans la résignation.

 

Alors qu’Obama 1er écoute un pays complet, c’est sympa de le confirmer mais, en fait, on le savait et on s’en moque. Nous n’avons rien à cacher puisque nous ne jouons pas à ces jeux de pouvoir réservés aux puissants dont nous ne faisons pas partie… Ecoutez monsieur Obama, écoutez, je vais dire des insultes à chacune de mes communications, sur vous d’abord et vos affidés européens ensuite, vous leur transmettrez…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

2 Comments

  1. Pangloss Répondre

    « Qu’ils écoutent parce qu’on n’a rien à cacher! » Voire!

    Nos pensées, nos opinions peuvent devenir des armes contre nous si le monde évolue vers plus de surveillance et de plus en plus d’états policiers. Qui nous dit que nous ne serons pas fichés un
    jour comme « mauvais citoyens », « déviationnistes », « anarchistes », « complices objectifs » de tel ou tel parti ou mouvement poursuivi par un état qui vire au totalitarisme? Qui nous dit que notre
    opposition manifestée sur les blogs à tel ou tel dirigeant étranger ou fanatique religieux ne nous vaudra pas des ennuis?

    Bonne journée.

     

    1. Point de Vue Incorrect Répondre

      C’est pour cela que fais ce blog, pour mesurer le mètre étalon de leur patience tout en risquant de diminuer celui de mes libertés personnelles…

      Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com