Log In

Arrêtez de faire les… thons !

En cette période estivale où des bancs de thons viennent s’échouer sur nos plages, en espérant prendre un joli t(h)on hâlé, plages qu’ils restituent ensuite à la Méditerranée dès les premiers frimas de l’après Assomption. Je vous rappelle qu’en janvier dernier le record absolu fut battu lors d’une vente aux enchères de thons, justement, au Japon. Messieurs, restez calmes, j’en vois déjà qui commande des billets d’avion pour emmener leurs conjointes à Tokyo pour les mettre à l’encan, soyez polis, à défaut d’être respectueux… Attendez la fin de cet article…

 

thon_rouge_record_vente.jpg

 

Pourquoi vous parle-je de ce fait d’hiver (bien sûr puisque c’était en janvier) ? Parce que nous avons eu une bonne nouvelle, mardi dernier, la société nippone (ni mauvaise mais plutôt odieuse) TEPCO a annoncé que « des légères fuites de liquides radioactifs se répandaient dans la nappe phréatique sous la centrale de Fukushima et pouvaient se déverser dans l’océan ». Je traduis en langage franc : « la nappe phréatique est d’ores et déjà plus que contaminée et nous ne savons pas comment endigué le processus de pollution océanique qui ne fait que continuer depuis plus de deux ans ». Alors je signale à Kiyoshi Kimura, acquéreur du thon le plus cher du monde, que l’année prochaine, en janvier, il pourra acheter le thon le plus étrange qui soit. Celui-ci sera doté d’une paire d’yeux éclairants aux rayons X qui autoriseront des traitements de radiothérapie directement dans l’océan, ce qui permettra à ce restaurateur d’utiliser les réserves de ses restaurants en cabinets de radiologie. Ce n’est pas tout, la radioactivité du thon sera telle qu’elle soignera aussi les maladies de peau et chaque personne touchant ses écailles, en constante ébullition, aura la joie de changer son acné en brulure au 118ème degré, ou de permuter sa mycose en plantation de champignons de Tokyo. Effectivement le thon de 222 kg qu’il acheta en début 2013 pour 1.31 million d’euros ne sera que de la roupie de sansonnet près du thon d’une longueur de 12 mètres, d’un poids de 2 tonnes, avec une peau à damier jaune et bleu du plus bel effet et qui sera à une température de 150°C. Je vous ai déjà parlé des yeux mais ce n’est rien à côté des bras rétractables dont sera doté ce thon, bras parachevés par des mains à douze doigts et des aiguilles à tricoter.

 

Grâce à la bénédiction des fuites qui débutèrent le 11 mars 2011 et qui permirent aux pompiers, et autres candidats au suicide, de déverser plus de 11000 tonnes d’eau qui, après avoir bien capté des particules radioactives, se sont disséminées dans la nappe phréatique d’abord, tous les cours d’eau externes et souterrains pour finir dans le pacifique, lieu de prédilection des thons, comme chacun le sait, ces fameux poissons ont un bel avenir devant eux dans tous les cirques régionaux. Fort de cette pollution qui n’a jamais cessé depuis plus de deux ans, le nouveau gouvernement japonais (pro-nucléaire) et TEPCO nous communiquent que 300 tonnes d’eau radioactive se déversent quotidiennement dans le même océan dont je vous parlais ci-dessus. Quelle joie, quel bonheur, nous allons vraiment avoir une pêche miraculeuse, Jésus n’a qu’à bien se tenir. Non seulement nous aurons des poissons énormes mais on pourra s’en servir pour décorer ou éclairer nos appartements. C’est comme cela que j’aime la nature, lorsqu’elle est surprenante et magique, dommage qu’on ne puisse en profiter longtemps, le cancer de la thyroïde et autres joyeusetés nous guettent. Mais, mon père me le disait souvent, « mieux vaut vivre 10 ans de lion que 100 de couillon », avec le thon luminescent de Fukushima, ce sera deux ou trois ans de thon valent mieux de 10 ans de lion ou 100 de couillon. C’est ce qu’on appelle la mutation culturelle. Au fait, avez-vous entendu nos journalistes corrompus parler de cela dans leurs éditions de vingt heures ? Non, bien sûr, ce serait faire du tort aux centaines d’emplois d’Areva et des autres EDF et compagnie. C’est vrai qu’il vaut mieux préserver les emplois d’aujourd’hui qu’empêcher une hécatombe demain, bravo les écolos du gouvernement, toujours aussi nuls ? Je vous suggère de vous suicider rapidement, et, je vous propose même de vous préparer une visite guidée des installations subsistantes de Fukushima, haut lieu, s’il en est, de la radiothérapie de groupe.

 

Quand je pense qu’ils nous saoulent tous les jours, avec plus de la moitié de leurs journaux télévisés réservés aux écarts de température et aux orages… On a quand même du souci à se faire, et l’autre bouffon qui fait le tour de France pendant que les UMPistes font la manche et que les centristes se cherchent pendant que les Verts se perdent…

 

Aller voter mes frères, allez-y, ne m’attendez pas, je crois que je vais trainer un peu au lit aujourd’hui, et, pour les années qui me restent, avant de quitter un monde auquel je n’appartiens plus par le dégoût qu’il m’inspire du fait de la résignation des bœufs que nous sommes…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com