Log In

C’est beau le sport…

Nous avons été vraisemblablement des centaines de millions à regarder les Jeux Olympiques, peut-être, à entendre les journalistes sportifs analphabètes, des milliards. Que c’est beau le sport, je suis en extase devant mon écran, à voir ces corps s’arcbouter, se tendre, se plier et transpirer… Et tout cela en communion extatique avec des milliards de gens que je ne connais pas et ne connaîtrai jamais qui s’esbaudissent comme moi.

 

athletes-francais-retour-jo-defilent-champs-elysees-13-aout.jpg

 

Dans ma grande naïveté j’avais toujours cru que les Jeux Olympiques étaient réservés aux sportifs amateurs de tous les pays. Je croyais aussi qu’une trêve générale était de rigueur durant ces jeux qui se voulaient transcender les différences et les différents entre les hommes. Je croyais aussi que seul l’esprit du sport animait les acteurs, les spectateurs, les entraineurs et tous les membres des équipes présentes, que tous les êtres, présents ou non, comme un seul homme, ne souhaitaient prouver qu’une seule chose ; la fraternité humaine par l’effort physique et le dépassement de soi.

Première erreur, les sportifs inscrits sont tous professionnels et ceux qui ne le sont pas, grâce justement aux jeux auxquels ils participent, le deviendront dès la fin de ces mêmes jeux…

Deuxième erreur, il n’y a pas plus de trêve que de volonté de la proposer ou de la réaliser, de la part de tous, du plus microscopique état au plus puissant des empires.

Troisième erreur, l’esprit du sport est aux abonnés absents, pour la majorité des participants, quels que soient leurs disciplines et leurs postes dans l’équipe mandatée pour les Jeux Olympiques, le seul esprit qui existe et dont  on sent l’omniprésence permanente est celui du résultat. On n’est pas là pour participer mais pour gagner, tout l’inverse de la définition de Pierre de Coubertin. La fraternité, ou ce qu’il en reste apparait dans quelques débordements, sentimentaux et respectueux, que certains sportifs sont encore capables d’avoir, de façon anarchique et subreptice, hors du pouvoir de leurs coaches, comme l’embrassade du médaillé d’or éthiopien et du médaillé d’argent français à l’arrivée du 3000 m steeple. Cela est magnifique, cela est grand, cela est LE sport où on aime nos adversaires qui partagent les mêmes souffrances que nous. Vous avez sans doute remarqué que les sportifs du tiers monde, les pauvres, sont plus démonstratifs que ceux des pays riches, sinon regardez bien et vous verrez. Jamais un américain aurait embrassé un Français de la manière de ces deux là. Ce ne sont pas des saints, ô non, mais ils sont moins conditionnés, moins bien préparés, en un mot ils sont moins manipulés que ceux qui sont là pour gagner à tout prix.

 

Cela fait beaucoup d’erreurs pour un ancien sportif. Vous l’ignorez certainement mais pendant quelques temps j’ai eu la chance d’arbitrer des combats de Tae Kwon Do. J’ai beaucoup aimé participer à ces manifestations sportives durant lesquelles les enfants essayaient de se surpasser, de devenir meilleur. J’ai arrêté lorsque le Club se délitait, pour des raisons économiques et de jalousie stérile, et qui, pour éviter une issue fatale, poussait ses jeunes à gagner coute que coute. Je ne suis pas prêt à tout pour gagner, la triche, le mauvais esprit est contraire à l’esprit du sport et au sportif, au vrai sportif.

 

Je ne pense pas être le seul à m’être aperçu de ces « détails » disgracieux du sport actuel, mais rares sont ceux qui parlent contre cette lamentable situation et encore plus clairsemés sont les rangs de ceux qui agissent à son encontre. En fait à quoi servent les Jeux Olympiques de notre époque merveilleuse ? A faire de la communication et de l’argent, ce qui est la même chose de nos jours. Evidemment, il va toujours y avoir des gens pour dire que cela relance l’économie du pays qui reçoit les jeux, que cela génère des emplois, une augmentation substantielle du commerce durant les deux semaines des jeux et quelques semaines avant et après ceux-ci. Bien sur. Mais, voyez-vous, en ce qui me concerne, cela me semble être des mensonges éhontés. Tout cela n’est que de la politique spectacle qui utilise le sport comme subterfuge pour atteindre d’autres buts. Que les Chinois veuillent ridiculiser les USA en recevant plus de médailles d’or afin de bien démontrer que leur suprématie est véritablement totale est un argument, c’est certain, mais de quoi parlons-nous ? De sport ou de celui qui a la plus longue, on se croirait à la maternelle. Et quand vous voyez comment pleurent les sportifs chinois quand ils ne sont que médaillés d’argent, c’est vous dire ce qu’ils pensent du traitement qui les attend au retour dans la mère patrie. Où est le sport ?

 

Pour ce qui est de l’économie et de la relance « temporaire » que ces réunions sportives engendrent, c’est du vent. Demandez aux Grenoblois ce qu’ils pensent des installations réalisées pour les JO d’hiver chez eux, demandez-leur ce que tout ce cinéma coûte pour une utilisation nulle ou presque. Il en est de même pour tous les jeux. Et quand vous entendez que ceux-ci ont été rentabilisés ne le croyez pas sans avoir bien tout vérifié, cela ne peut être possible. Comment voulez-vous amortir des milliards d’euros de dépenses pour deux semaines de divertissement en quelques mois ou en quelques années ? Bien sur les sponsors paient beaucoup d’argent, énormément d’argent, mais toujours moins que les contribuables et surtout beaucoup moins longtemps. Les payeurs locaux sont ceux qui vont se régaler de voir de si grands et beaux stades qui leur coûtent des impôts à n’en plus finir. N’acceptez pas ce qu’on vous dit pour argent comptant, vérifiez par vous-même si vous ne me croyez pas et de toute façon je vous interdis de me croire sans contrôler ce que je vous écris. Tout le monde peut se tromper et tout le monde peut vous tromper avec ou sans intention.

 

Il y a beaucoup à dire sur ces jeux du cirque sans lion. Mais ils ont trouvé mieux, un homme avec des jambes en fibre de carbone et qui court comme un lapin. Cela en devient presque ridicule. Sous prétexte qu’on lui a coupé ses gambettes dès son plus jeune âge il a été autorisé à participer à la compétition. Bravo, robocop sera le prochain candidat. Il y a quelque chose d’intentionnel dans cette autorisation, nos organisateurs veulent toujours plus de spectacle, nos politiciens aussi car plus les spectateurs sont nombreux aux jeux et moins ils le sont à réfléchir et rouspéter. Bientôt on verra arriver un coureur sans jambes du tout, un cycliste qu’on aura greffé sur son vélo, des footballeurs avec trois pieds, des basketteurs et handballeurs avec trois mains. Ce ne seront plus des Jeux Olympiques mais des Jeux Technologiques où les états rivaliseront de génie pour étaler leurs compétiteurs bénéficiaires de leurs « miracles » scientifiques. Vous entendrez : « Vous rendez-vous compte cet homme a quatre roues motrices, quel talent… » Pendant que les journalistes lobotomisés s’égosilleront à décrire les centimètres d’avance que « l’Anglais » a sur le « Croate », sans aucune animosité de ma part pour les uns comme pour les autres. Et ces hommes-machines permettront à de nouveaux sponsors de financer ces parodies sportives qui n’auront plus rien à voir avec les jeux grecs.

Mais où est l’homme, je devrais dire l’Homme dans vos satanés jeux. Les uns bourrés d’EPO, les autres se faisant des autotransfusions, pour toujours plus de spectacle et toujours plus de records.

 

Je m’arrête parce que il y a de quoi faire un livre avec toutes leurs bêtises sportives, quelle honte. Mais honnêtes gens, admirez tranquillement vos sportifs qui exacerbent vos nationalismes stupides, les Jeux Olympiques sont soi-disant rentabilisés pendant que des enfants meurent de faim, de soif et de la guerre sur tous les continents de notre petite terre. Heureusement, il n’y avait pas assez d’argent pour envoyer des caméras pour les regarder mourir, elles sont toutes aux JO, on va pouvoir continuer de manger devant la télé en décidant de commencer le sport demain…

Je vais vomir et je reviens, à bon entendeur devenez sourd !

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com