Log In

Chavez est mort… Vive Chavez !

Je vous ai déjà expliqué, bien que vous le saviez certainement avant, combien il est facile de démolir une personne, ou une institution, ou une société, uniquement en la couvrant de ridicule ou encore en répandant des rumeurs toutes aussi fausses que malhonnêtes à son sujet. Je vous donne un exemple, il suffit de dire que les pauvres rebelles syriens se font massacrer par Assad pour que celui-ci devienne un monstre et ses victimes des saints. Raison pour laquelle nous devons être très suspicieux dans ce qu’on nous propose de croire.

 

Chavez.jpg

 

Mais, puisque nous parlons de croyance, croyez-vous que les multiples mensonges qui ont généré des millions de morts, toujours dans des pays non industrialisés bien entendu, comme les massacres des Afghans, des Irakiens, des habitants de Gaza, des Vietnamiens, j’en passe et des meilleurs… Croyez-vous, disais-je, que lorsque les puissants parlent, ils nous disent la vérité ? Nous avons le choix entre une multiplicité de réponses, toujours, souvent, de temps à autre, rarement ou jamais. Un de mes bloggers préférés m’envoyait récemment dans un de ses commentaires la sentence suivante : « Is fecit cui prodest ». Pour les non latinistes, en la faisant courte la signification est simple, « le coupable est celui à qui profite le crime ».

Tout d’abord, nous pouvons constater quotidiennement que rien ne se fait aujourd’hui entre différents pays, entre membres de gouvernements, entre êtres humains de façon plus générale, sans qu’il y ait un ou plusieurs intérêts à défendre. Il n’y a guère plus que les minéraux, les végétaux et les animaux qui semblent faire ce que la nature leur a demandé de faire de manière complètement désintéressée, matériellement s’entend. Il faut ensuite noter que les intérêts que nous défendons sont majoritairement univoques et de ce fait sont aussi majoritairement agressifs vis-à-vis des gens à qui nous nous adressons. Vous pensez que j’exagère ? Peut-être mais l’agressivité n’est-elle pas le fondement même des comportements égoïstes, des attitudes égocentrées qui nous mettent toujours devant les intérêts généraux  ou même ceux, moins généraux mais tout aussi importants, que nous pouvons qualifier de tribaux ou familiaux ou encore de partiels. Même si ce n’est pas une agressivité violente et exacerbée, fort heureusement, ce n’en est pas moins une forme pernicieuse de l’agression. Ne pas se souvenir voire volontairement oublier que les intérêts de toutes les espèces présentes sur notre planète ont partie liée est une agression à l’encontre de tous les milieux naturels quels qu’ils soient. Pardon de cette digression mais le Français est une langue merveilleuse par la générosité de son vocabulaire qui permet de toujours mieux expliciter sa pensée.

 

Donc, si Bush dit que Saddam Hussein a des armes de destruction massive, par exemple, il se passe deux choses, au moins, dans nos esprits lobotomisés de dernière catégorie. La première est que nous accordons immédiatement un crédit total aux conneries racontées par cet énergumène stupide et batailleur. Pourquoi ? Parce qu’il est riche, blanc, chrétien et puissant. Vous pensez encore que j’exagère mais réfléchissez avant de parler, regardez comme personne ne discute les propos de ses proches, des gens qui sont comme nous et surtout qui ont les mêmes valeurs. Nous sommes modélisés et nous subissons depuis des décennies l’American Way of Life mais aussi l’American Point of View, car nous sommes suffisamment imbéciles pour penser que le plus riche et le mieux armé a toujours raison (et parce qu’il nous fait peur). Le courage a définitivement disparu de notre monde de pleutres et en particulier dans les milieux politiques qui sont plus préoccupés par leurs prébendes que de la Justice et de la Vérité. Nous accordons donc toujours plus facilement notre confiance à nos semblables qu’aux autres, n’est-ce pas ?

La seconde chose qui advient systématiquement repose, justement, sur la confiance que nous donnons à ceux qui nous ressemblent, et nous discréditons, sans aucune preuve, ceux qui sont les « montrés du doigt » de nos alliés et partenaires. Nous leur retirons même le privilège du doute, Bush a dit Bush a raison et Saddam est un dangereux personnage. Voilà le résultat du jeu. Bien entendu, d’autres réflexes, aussi nauséabonds que les premiers, se mettent en place mais la base est là, tout le reste est du décor.

 

Chavez a été démoli, depuis son avènement, par l’administration américaine, les étasuniens ne supportent pas d’avoir un des pays d’Amérique Latine qui sorte de leur territoire de chasse privé. Sa mort va certainement précipiter les évènements car son successeur semble être encore plus déterminé que son ex patron et a déjà renvoyé deux Américains dans leurs pénates. La seule matière première qui intéresse les USA au Venezuela est le pétrole, comme d’habitude, et il y a fort à parier que la campagne de dénigrement du successeur de Chavez ne fait que commencer et se terminera peut-être par une invasion ou un coup d’état financé et organisé par les boys de notre Obama qui n’a même pas le courage d’être noir.

 

Cela va à contre-courant mais je peux vous inviter à vous renseigner, et pas sur Google, sur les actions de Chavez et vous verrez qu’il a fait beaucoup plus de bien que de mal à son peuple mais cela ne se sait pas car il n’avait pas le bénéfice d’être entendu par les médias corrompus à la solde des occidentaux.

 

Je vais vous dire aussi que les amitiés particulières de Chavez avec Castro, Ahmaddinejad ou encore Kadhafi n’ont rien de plus scandaleux que les amitiés que entretenons nous-mêmes avec le Qatar qui finance les rebelles qu’ils nous aident à combattre ?????? Qu’y a-t-il de mal à fréquenter Castro, nous vendions bien aux Soviétiques nos produits et nous nous embrassions sur la bouche avec eux jadis. Kadhafi fut reçu en seigneur par le nain jaune qui occupait l’Elysée avant Culbuto 1er. Et l’Iran ne devrait pas avoir la bombe atomique alors qu’Israël l’a et fait preuve tous les jours de ses instincts belliqueux et proches de ceux qui les ont massacrés durant la Shoah. L’Iran n’attaque aujourd’hui personne alors que l’allié des USA au Moyen Orient, Israël, a attaqué le Liban, attaque encore Gaza, coule des bateaux de la Croix Rouge et de l’aide internationale, tue des occupants de ces navires, ne respecte aucune des décisions de l’ONU… et plus si affinité… Alors, qui devons-nous croire ?

 

Chavez va aller au paradis des politiciens, c’est-à-dire l’enfer pour le commun des mortels, alors imaginez-vous où iront les Bush, Sarkozy, Hollande, Obama, etc… qui sont bien pires que Chavez ne l’a jamais été… Le Dieu de la politique leur réserve l’enfer de l’enfer, et c’est encore trop bon.

 

Ne croyez aucun de ces politichiens, sinon, vous êtes perdus… Et je ne viendrai pas vous chercher, vous êtes trop nombreux…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com