Log In

Chemina(u)de ou Chemina(u)de pas ?

Nos candidats les plus discrets commencent à faire parler d’eux, égalité de temps de parole oblige. C’est ce qui nous a valu une phrase du Cheminade faisant un parallèle entre une mesure sur la santé obamienne et le représentant des médecins américains au procès de Nuremberg… Et, comme d’habitude, le lobby des bien-pensants et des politiquement corrects parle de nazisme… Que de mots pour ne rien dire… Pauvres de nous…

 

jacques-cheminade-2012.jpgCe qui me choque, en fait, ce n’est pas ce que Cheminade dit ou répète, mais plutôt le fait que vous ne pouvez plus rien dire sans être taxé de ceci ou cela… Que Cheminade l’ait voulu ou non, c’est uniquement parce que le politiquement correct existe que les politichiens voyous l’utilise en faisant leurs « bons mots » ou leurs « outrances », cela fait partie du jeu. Les uns donnent dans les »musulmans d’apparence », les autres dans les malheurs passés et leur instrumentalisation comme on dit maintenant. Et puis, un homme qui veut vivre sans la City et Wall Street ne peut être foncièrement mauvais…

 

L’anorexie mentale est une maladie aussi dramatique que l’anorexie tout court. Par défaut d’alimentation en lectures, en informations trouvées par des recherches personnelles et originales, en conversations avec des personnes d’avis différents du nôtre, nous devenons des anorexiques mentaux. Comme l’impossibilité de s’alimenter, celle de s’instruire est très dangereuse et peut mener à la mort de ceux qui en sont les victimes. Ce ne sont pas forcément les mêmes formes de décès, pour l’une physique et pour l’autre mentale et morale, mais toutes deux ont des causes adjacentes voire, parfois, similaires.

L’anorexie est une maladie que je crois d’ordre psychologique, on trouve, consciemment ou non, des raisons de se détruire, ce qui est le but de toutes les maladies quelles qu’elles soient. Ces raisons de se nuire peuvent trouver leur source dans tous les pans de notre vie, mais ce qui est commun à tous ces problèmes repose sur nos relations, envers nous-mêmes, envers les autres en partant des plus proches jusqu’aux plus éloignés de nos interlocuteurs.

L’anorexie mentale est du même type, c’est toujours en fonction de nos relations vis-à-vis de nous et des autres que nous trouvons les motivations de notre élimination du monde des hommes pensants pour entrer dans celui des consommateurs automatiques, ou lobotomisés pour être plus court.

 

C’est donc, en fait, notre positionnement par rapport aux êtres qui génère une réaction, ou plutôt une contre-réaction, qui se veut protectrice mais qui est en définitive castratrice et éliminatrice. Pourquoi est-ce une contre-réaction ? Une réaction dans mon esprit est positive, elle est la conséquence d’une action et engendre par rapport à celle-ci un processus de retour d’action mais sans notion obligatoire de négativisme aigu. La contre-réaction est le phénomène qui s’additionne tout en s’opposant à l’échange primitif, action réaction étant le premier échange, la contre-réaction vient prolonger le débat en marquant une opposition car si l’opposition n’existait pas il n’y aurait pas de contre-réaction et le débat se serait limité au premier et dernier échange. Quand je dis échange il ne s’agit pas d’une phrase mais d’un véritable dialogue, une conversation d’une heure peut être ce type d’échange et ce n’est pas le temps qui détermine la qualité de cet échange mais bien le contenu. On peut ne pas être d’accord et ne jamais entrer dans un mode créant une contre-réaction, tout simplement en acceptant que le partenaire de cette conversation ait une opinion divergente de la nôtre. C’est le refus de cette acceptation qui engendre la contre-réaction.

 

L’anorexie mentale nous retire, par manque d’esprit critique, d’autonomie intellectuelle et de culture volontaire, toutes les voies qui nous permettraient d’éliminer les contre-réactions ou, dans tous les cas, de ne pas les générer. L’adhésion systématique à la volonté du plus fort ou de celui qui parle le plus est la preuve de la contamination, dont nous sommes les victimes, de l’anorexie mentale. C’est pour cela que dès qu’un quidam prend le risque de moduler ses propos en dehors des sentiers plus que battus du politiquement correct les contre-réactions sont nombreuses et avariées. Il est étrange comme on ne peut pas parler de la Shoah, de la guerre d’Algérie, de la collaboration durant la guerre, sans entrainer des contre-réactions virulentes et excessives qui se terminent toujours par l’injure fatidique « nazi ». A croire que nous n’avons que cela en tête ou à la bouche… Cela fait peu, non ?

 

« Obama fait une politique qui était celle qu’a condamnée le représentant des médecins américains au procès de Nuremberg, qui avait dit que lorsqu’on met un chiffre à la vie humaine, on va vers des maux monstrueux dans la vie politique », a-t-il dit.

 

Quand Cheminade répète ce que disait ce médecin, où est le problème ? Je vais vous le dire puisque personne ne se dévoue… Cela ne plait pas d’entendre la vérité, que ce soit Obama ou Sarkozy, en mettant un prix à la valeur humaine, ils dévalorisent les êtres humains en les changeant en vulgaire marchandise. C’est ce qu’a dit ce médecin et c’est la vérité.

 

J’ai une mauvaise nouvelle pour vous tous, mon seul et unique lecteur, chère maman, nous ne sommes plus des humains, nous sommes des pourcentages, des bulletins de vote, des coûts sociaux et seulement cela pour nos politiciens. Et le fait d’insulter celui qui dit cela ne changera rien à ce fait terrible, nous sommes des portemonnaies ambulants et notre existence ne tient qu’à la consommation que nous devons assurer pour pérenniser notre système qui nous anéantit en amenuisant nos capacités intellectuelles et cognitives.

 

Si les nazis ont fixé un prix à la vie et que nos dirigeants font de même, ce n’est certes pas en le taisant que cette mauvaise action disparaîtra. Bien au contraire. Cela prouve que les techniques de gestion appliquées à l’espèce humaine n’ont pas évolué et que nos dirigeants ne valent pas mieux que leurs prédécesseurs, qui soient-ils !

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com