Log In

Editorial du passé au présent…

fs05-mini.jpgMes Chers Lecteurs, je dis « mes » par prétention, peut-être n’êtes-vous que « un », en l’occurrence, moi… Mes Chers Lecteurs, disais-je donc, vous avez eu la surprise de voir surgir des articles concernant des faits passés qui sont d’ordre économique et qui, comme cela se devait, ont été mis dans la catégorie économie de ce blog.

 

Ils sont au nombre de cinq et sont parus dans un journal sur Internet entre octobre 2008 et 2011. Pour un maximum de transparence, ne tombons pas dans le travers des gens de qui nous sommes les détracteurs, n’est-ce pas ? Donc, pour cette fameuse transparence, je vous ai communiqué les liens de ces articles toujours en ligne sur le support en question.

 

Il va en être de même pour un certain nombre d’éditoriaux qui vont paraître dans les jours qui viennent et qui sont parus sur le même support et pour lesquels vous aurez aussi les liens vous menant vers les articles originaux. Ils seront placés dans la catégorie « Editoriaux passés ».

 

Pourquoi fais-je cette édition de « vieux » articles sur un support nouveau ? En plus d’être un lobotomisé en chef, il y a des raisons qui justifient leur parution à défaut de la rendre nécessaire.

 

Au fait, je profite de l’occasion pour vous prier de m’excuser…

En effet, je me traite souvent et tous mes frères humains dans la foulée de lobotomisé(s)… Pourquoi ? Parce que cette société que nous avons bâtie ne vise, par la décision consciente des gens qui détiennent le vrai pouvoir sur elle, qu’à nous rendre la vie plus agréable… Enfin, en apparence seulement, elle parait agréable mais en échange de cela nous devons faire :

– l’abandon de notre sens commun,

– la destruction de notre capacité d’analyse,

– l’anéantissement de toute réflexion personnelle menant à des solutions originales et donc politiquement incorrect.

Si nous acceptons, de gré ou de force cela, nous devenons des lobotomisés… Avis aux amateurs…

 

Alors, que justifie cette actualité à l’envers ? En fait, sans être présomptueux ou fier d’avoir raison, il s’agit simplement de montrer que ces articles ont décrit des faits et leurs conséquences au moment où ils sont survenus. Cela sous-entend que, si un quidam aussi limité que moi, avec des moyens d’information triviaux et simplistes, arrive à comprendre ce qui se passe et fournit une analyse juste, comment nos dirigeants, avec leurs renseignements secrets ou pas, leur espionnage systématique, leur personnel pléthorique et leur intelligence illimitée, comment donc ces surhommes sont-ils incapables de fournir les mêmes analyses et de prendre les bonnes décisions.

 

Enfin, en conclusion, ne prenez pas tout cela pour une vantardise primaire mais juste un comparatif en faveur de notre habileté lorsque nous réfléchissons contre la volonté de nous cacher la vérité des super grosses têtes qui nous manipulent…

 

Qu’on se le dise !

 

A bientôt.

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com