Log In

EDITORIAL – Le dernier…

Même les meilleures choses ont une fin, alors imaginez les pires, aujourd’hui vous lisez mon dernier éditorial. Après quatre années de plaisir et de contentement à essayer de vous satisfaire, je passe le relais…

 

Je profite de ce dernier petit mot que je vous glisse pour vous remercier, abonnés, lecteurs occasionnels, annonceurs, visiteurs de passage et tous les autres que je ne connais pas. L’aventure du Petit Journal au Caire a été riche et plaisante pour moi et d’autres maintenant vont la poursuivre pour votre plus grand plaisir, j’espère.

 

Ce lien d’une communauté francophone, diverse mais toujours assidue et participative, est une idée que je trouve excellente, qui a rempli pleinement son office à mes yeux et qui doit continuer. Malgré mon âge, je souhaite me concentrer sur de nouveaux projets qui ne me permettront plus d’être aussi disponible qu’il fallait l’être pour vous apporter les informations que vous attendiez. Mes successeurs auront certainement la même volonté, qui fût la mienne lorsque l’aventure en question commença pour moi et ma toute première équipe, et feront l’impossible pour vous combler et bien mieux que je ne l’ai fait.

 

L’Egypte est en pleine mutation, celle-ci correspond aux cycles de toute existence, que ce soit pour un pays ou pour tout ce qui vit en ce monde. Ces cycles parsèment, tout au long de nos vies, des choix, des décisions qui, au moment où nous les prenons ont des conséquences de nous inconnues. C’est ce qui fait la vraie richesse de nos itinéraires. Car, quoi qu’on en pense, lorsque nous nous proposons d’atteindre un objectif, il est aussi intéressant de parcourir le difficile chemin qui nous y mène que d’en toucher le but. C’est la voie parcourue qui nous apprend à prendre le plaisir que nous avons en mettant notre flèche au milieu de la cible que nous visions.

 

La nouvelle Egypte vous sera contée par d’autres que moi au Petit Journal et elle nous réserve à tous des surprises, j’en suis convaincu. Vous retrouverez très prochainement les articles qui vous feront partager ces moments avec votre pays de résidence et la communauté de lecteurs que vous formez tous.

 

A partir du 1er mai prochain, je souhaite bon vent au Petit Journal du Caire et j’en remercie son fondateur, Hervé Heyraud, et tous les lecteurs une fois de plus pour l’expérience inoubliable qu’il m’ont fournie.

 

Haroun (www.lepetitjournal.com – Le Caire – Alexandrie) lundi 25 avril 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com