Log In

Editôt ou éditard ? (19)

Eh bien voilà, c’est fait… Hollande peut gouverner tranquillement sans trop s’inquiéter, ses futurs absents du Palais Bourbon pourront voter par la présence d’un seul tous les textes, toutes les lois que papa voudra. La Vème République, pour être efficace, nécessite une majorité absolue. Pour deux raisons, parce les hommes politiques sont des imbéciles, parce que les partis politiques leur permettent de le rester.

 

WEB-assemblee2012-estim22h-.jpg

 

J’ai l’habitude de dire que la connaissance nous donne une responsabilité que l’ignorance nous épargne. Il en est de même du pouvoir, d’ailleurs la connaissance n’est-elle pas la plus haute forme de pouvoir ? Demandez aux Grecs, pas aux nouveaux élus d’hier, mais aux vrais Grecs, les philosophes de l’Antiquité… Maintenant les Grecs ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes, avec les handicapés congénitaux qui les gouvernent depuis la fin de la dictature des colonels. Donc, j’y reviens, la responsabilité est la fille du pouvoir. Le fait d’avoir toutes les responsabilités recouvre d’un voile pudique la vérité, avec l’Assemblée, le Sénat, 21 régions sur 22, des département et des grandes villes dont la capitale, le PS est le maître du jeu sur tous les terrains. S’il tient ses promesses, ce qu’il ne fera pas par l’impossibilité concrète de les réaliser, il est au pouvoir pour les 15 à 20 prochaines années. Il a l’occasion de faire toutes les réformes qui s’imposent et qui permettront de changer le mode politique figé dans lequel nous nous débâtons depuis 1958.

Si Hollande est courageux il changera la Constitution pour nous faire entrer dans une ère nouvelle où démocratie, qui est un mot vide de sens depuis que les USA l’utilise, sera remplacé par République dans sa définition la plus pure, celle justement de nos philosophes grecs. Mais il n’en aura  pas le courage, il n’en aura pas la force et quand bien même l’aurait-il que ses lieutenants le trahiraient bien vite pour garder leurs prébendes et avantages. Hollande ne s’opposera jamais aux marchés, ce n’est pas dans son modèle de société que de faire une révolution, de s’opposer à l’argent roi, aux multinationales et pourtant c’est le devoir d’un parti de gauche. Je ne réclame pas le « grand soir », je réclame l’éthique tout d’abord, ensuite la Justice, et pour finir l’application intelligente de la devise de notre pays, Liberté, Egalité, Fraternité.

C’est trop pour les socialistes qui ne sont finalement que des centres gauches (et vraiment gauches, les pauvres), qui n’ont plus rien à voir avec la structure égalitaire de la société. Ne me prenez pas pour un communiste, mais non, l’égalité n’est pas un nivellement subjectif par rapport aux biens accumulés ou à d’autres standards idiots, l’égalité c’est de pouvoir être enfant d’ouvrier et d’aller à l’université, de pouvoir postuler à tous les postes sans discriminations, de profiter de ses droits et d’assumer ses devoirs comme tout un chacun, tout cela n’est plus vrai chez nous et le petit n’a fait qu’achever ce que ses prédécesseurs avaient allègrement commencé, honte à lui. On va vraiment souffrir, je vous assure que j’aimerai me tromper mais sans changement à 180 °, la France ne s’en sortira pas, le monde non plus d’ailleurs et une conflagration sans précédent nous attend.

Bienheureux les simples en esprit, le royaume des Cieux leur est acquis.

 

Pour la droite française, un problème grave se pose… Depuis l’arrivée du petit à l’Elysée, ils n’ont fait que perdre toutes les élections qui se sont présentées sans jamais changer de comportement. Champion du monde de la stupidité, ils s’entêtent à ne présenter que des clowns sans programme et sans aucune foi et encore moins d’éthique à toutes les votations. C’est vrai que l’intelligence ne suffit pas, il faut savoir s’en servir. Ils ont des cerveaux brillants parmi leurs équipes mais aucun ne darde ses rayons en dehors de sa petite sphère. Ils brillent entre eux et se complimentent, se congratulent pour toutes leurs bonnes idées. L’UMP est morte, l’Union des Mauvais et des Pourris a bel et bien pris sa dernière gifle, et Copé devrait se remettre en mémoire le Mea Culpa, avec ses petits copains. Ils ne valent même pas la peine que j’en parle, ils sont le zéro, intéressons-nous plutôt à l’infini.

 

Amis Français, vous n’avez pas fini de souffrir, bon courage mes bons…

 

Les Grecs votaient aussi hier. La Nouvelle Démocratie a gagné mais sans avoir la majorité qui lui permettrait de gouverner toute seule. Un mariage est prévu dans le cadre d’un gouvernement d’union nationale des proeuropéens dont les socialistes du Pasoc. Comme vous pouvez le constater, la peur n’évite peut-être pas le danger mais elle fait voter à droite. Il est vrai que le parti socialiste est laminé et remplacé par Syriza, la gauche radicale, mais malheureusement celle-ci n’est pas arrivé à mobiliser suffisamment. Il en est des Grecs comme de tous les citoyens du monde, ils sont tellement piégés dans leur société de consommation qu’ils ne peuvent imaginer la vie sans elle. Cette consommation stupide qui fait croire à ses admirateurs que la science pourra solutionner tous les problèmes même celui de l’extinction des ressources naturelles, mensonge et trahison de nos enfants, des enfants de nos enfants et de l’avenir de notre planète. Non, les Grecs n’ont pas bien voter mais ils ont des excuses, ils sont lobotomisés, tout autant que nous et tous nos frères humains.

Il est étrange de voir comme, forts de ce succès, tous les dirigeants européens se sont mis en contact avec le vainqueur grec. L’un d’entre eux, sinistre des finances allemand, a même dit une grosse bourde. Ecoutez-le ce niais :

Il a souligné que la Grèce avait connu « une paralysie politique ces dernières semaines en raison des élections ». « Les citoyens normaux ne doivent pas en être les victimes, notamment ceux qui ont déjà dû supporter des coupes drastiques », a estimé M. Westerwelle tout en martelant qu’il n’y aura « aucun chemin en dehors des réformes ».

Autrement dit il y a des citoyens « normaux » et des citoyens « anormaux ». Mais tous devront continuer de souffrir de toute façon. Qu’est-ce qu’un citoyen « normal » Monsieur Westerwelle ? Y aurait-il des citoyens qui n’auraient pas subi vos « coupes drastiques » ?

Ah ces Allemands, quand ils se mettent à être stupides, ils ressemblent à des Américains.

Amis Grecs, vous n’avez pas fini de souffrir, bon courage mes bons…

 

Les Egyptiens ont aussi élu leur président hier et avant-hier. Ils ont choisi, semble-t-il, Mohamed Morsi, président des Frères Musulmans, les résultats officiels seront connus le 21 juin, on peut encore espérer…

Mais l’armée ne laissera pas partir ses pouvoirs si facilement, les jeux ne sont pas faits et la violence risque de poindre.

Aucune théocratie n’a réussi à diriger un pays sans tomber dans les excès que le fanatisme motive, quelle que soit la religion.

Amis Egyptiens, vous n’avez pas fini de souffrir, bon courage mes bons…

 

Comme vous le voyez, tout va bien, je vous souhaite une bonne journée, parce que vous le valez bien, mes pauvres…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com