Log In

Editôt ou éditard (24)…

Les deux semaines passées nous ont montré comment le politiquement correct nous empêche de réfléchir librement, comment nos égoïsmes étriqués nous réduisent à la triste position de béni-oui-oui qui veulent surtout ne s’opposer à rien. Pire encore, lorsque vous ne respectez pas la position qui se veut la position à tenir, vous êtes immédiatement et irrémédiablement insulté et en particulier traité de nazi si vos opinions touchent l’Islam ou les israélites ou les étrangers de façon générale. Est-ce « normal » Monsieur le président ?

 

danse_musulmans.jpg

 

L’islamophobie est une invention des médias qui relaient avec empressement toutes les idées saugrenues des gens de pouvoir. Ceci est d’autant plus grave que le terme en question n’est jamais ou rarement pris dans son sens réel qui signifie uniquement « la peur de l’Islam ». La plupart du temps il est utilisé, par erreur volontaire ou non, par inculture notoire ou par stupidité par ceux qui s’en servent le plus souvent, les journalistes, les faiseurs d’opinion, les brouilleurs de sondage et les politichiens qui ne servent que leurs intérêts personnels bien entendu.

Quiconque peut craindre l’Islam, ce n’est pas un péché ni interdit par la loi ni par l’éthique. Je dirais même que ceux qui n’ont pas peur de l’Islam sont soit des musulmans qui connaissent vraiment cette belle religion lorsqu’elle n’est pas l’otage de fous, ou des résistants à la programmation de nos émotions par les médias. Cependant, je connais des musulmans qui ont aussi peur que les autres, non pas la frayeur de l’Islam mais celle de ceux qui veulent nous faire croire qu’ils en sont les possesseurs et les seuls interprètes.

 

Nous perdons notre liberté dès lors que nous acceptons des compromis qui ne sont que des abandons. Tout se négocie, j’en suis enchanté, mais qui a dit qu’une négociation ne devait aller que dans l’intérêt d’une seule des parties. Une vraie négociation, qui génère un accord durable, ne peut reposer que sur des bénéfices croisés qui permettent à tous les intervenants de faire un gain, de générer une avancée positive générale qu’ils n’auraient jamais obtenue sans cette discussion. Or force est de constater que, vis-à-vis de l’Islam mais c’est aussi vrai de toutes les autres communautés, juifs, Arméniens, etc, les négociations sont toutes faussées par cette opinion qui se veut générale et bonne, que les minorités doivent avoir plus que la majorité. Ceci est antirépublicain et va dans le sens exactement opposé à la devise française, liberté, égalité, fraternité. Si nos opinions ne sont plus libres, si l’égalité ne règne pas entre et parmi toutes les communautés et groupes, il ne peut y avoir de fraternité.

 

Ce dont nous parlons maintenant ce sont des fondements mêmes de notre République, si ceux-ci ne sont pas respectés, celle-ci est morte. Les jugements express dont nous faisons preuve à l’égard d’un malin qui ne partagerait pas les préceptes du politiquement correct sont extrêmes et injurieux. La tolérance, qui fût à l’origine des premiers révolutionnaires républicains, l’acceptation de l’autre, se meurent. La seule tolérance qu’il vous est autorisé d’appliquer est celle réservée aux bénéficiaires des protections montées de toutes pièces par des intellectuels qui ne le sont pas. S’ils étaient des intellectuels, ils ne se limiteraient pas à penser comme il le faut mais trouveraient d’autres façons de penser. Dites un mot de travers sur les maghrébins et vous serez taxé de raciste, pareil pour les juifs, etc. Le communautarisme, fabriqué par nos édiles, ne les sert qu’à court, très court terme, mais ce sont les seules échéances électorales qui les motivent alors, cela se comprend. Ce n’est pas parce que je raconte une blague sur tel ou tel que je suis raciste, premièrement. Secondement, est-il répréhensible d’être raciste ? Ce n’est pas interdit par la loi et ceci touche à la sphère privée des opinions de chacun. Ce qui est interdit c’est de troubler la société par des actes néfastes à l’ensemble de celle-ci qui seraient générés par des intentions racistes. Je n’aime pas, et vous le savez, le Front National et ses membres, mais… Cela ne m’autorise pas à leur interdire de penser ou d’exister sinon je serais pire que ces mêmes gens. Ce n’est pas en devenant aussi mauvais que les mauvais que le bien sortira vainqueur mais bien en les traitant comme ils le méritent mais dans le respect de leurs opinions. Ces attitudes de nos gouvernants permettent ensuite aux communautés de croire qu’elles peuvent utiliser les arguments reposant sur le racisme, l’antisémitisme, afin de nous culpabiliser si nos opinions sortent du politiquement correct et nous insulter à la plus petite occasion.

 

Ce procédé crée un mouvement d’opinion qui tend vers l’exacerbation de sentiments outranciers et violents de rejet des autres de la part de la majorité qui est, pour l’instant encore, silencieuse. N’oublions pas que beaucoup de dictatures ont commencé par de simples élections où les dictateurs apparaissaient comme des messies, impression qui leur valait d’être élu sans fracas. Tout ce que font les partis politiques bien pensants ne fait que renforcer l’importance des extrêmes dont celle de droite est la plus proche d’obtenir des résultats électifs. Je ne supporterai jamais de vivre dans un pays sous la férule d’un parti extrémiste, quel qu’il soit, et, certainement encore moins sous une quelconque dictature. Notre liberté n’est pas négociable, elle est totale ou elle n’est pas. Ce raisonnement peut paraître manichéen mais malheureusement avoir 95 % de liberté ce n’est déjà plus la liberté. La liberté c’est tout ou rien.

 

Mon opinion est simple, chacun pense comme il l’entend et ne peut être coupable de le faire tant que ses actes respectent les lois de la République ainsi que les droits et devoirs des citoyens à l’égard de celle-ci et de ses concitoyens.

 

Preuve est encore faite que le communautarisme n’est qu’un outil de manipulation sur la population à des fins électoralistes

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com