Log In

Editôt ou éditard (26)…

On n’entend plus parler de Jospin, vous savez l’ancien premier sinistre chargé de faire une étude sur la rénovation de la vie politique, peut-être parce que son étude est loin d’être finie, peut-être parce qu’elle n’a jamais vraiment commencé, peut-être même qu’elle ne commencera jamais. Et ne vous y trompez pas, ce n’est pas parce qu’il donnera un « rapport » que le travail aura été fait…

 

renovation.jpg

 

Bien souvent, avec toutes les commissions et autres comités de réflexion, tout a déjà été étudié, mais cela fait bien de relancer un sujet qui est sous le feu de l’actualité, ça occupe le terrain et évite de parler de choses qui fâchent. Alors on ressort le précédent rapport, en demandant à sa secrétaire de changer un peu le décors, et, tout passe comme une lettre à la poste. En fait, il ne s’agissait que de donner du boulot à un copain dans l’attente d’un retour d’ascenseur. C’est fait, merci, au suivant. Pourtant, il y aurait sans aucun doute quelque chose à rénover dans notre système ubuesque. Mais est-ce bien à Jospin qu’il fallait le demander, je ne crois pas, mais pas du tout. Comment espérer des résultats critiques d’un quidam qui en vit depuis des décennies. Qui vit, plus exactement, des travers de ce système plus proche de la mafia que du service au citoyen.

Quand je vois le combat d’arrière garde que mènent les élus socialistes pour ne pas perdre leurs mandats locaux et continuer allègrement la sarabande des représentations, électives, publiques et privées, il y a de quoi rêver. Si Hollande veut faire passer une loi contre le cumul, il aura encore plus de problèmes qu’avec le traité européen. Pour changer les habitudes de nos voyous en costumes de grandes marques, il faudra se lever de bonne heure, mais vraiment de très bonne heure. Et, en plus, ils n’ont même pas honte.

En fait de rénovation de la vie politique, il s’agirait plutôt d’une totale reconstruction après démolition de celle qui existe depuis trop longtemps. Mais je donne une idée à notre mouton de Panurge, Jospin. Qu’il aille se reposer, qu’il ne se triture pas les méninges sur un sujet qu’il ne comprendra de toute façon jamais. Il vaut mieux qu’il laisse cela, dans le même tas d’immondices et de promesses non réalisées de son équipe et de celles de ses successeurs.

 

Pourquoi me prends-je la tête avec cette rénovation putative, parce que nous allons bientôt voter l’acceptation du traité européen négocié par le couple infernal, Angela Sarkozy. Et l’Europe présente l’avantage de nous donner plusieurs raisons de souhaiter un nettoyage de printemps de notre politique nationale. Tout d’abord, lorsque les Français ont donné leur avis, par référendum, sur l’Europe en question, leur réponse fût claire : NON. Mais, c’était sans compter avec la ruse et la roublardise de nos fins limiers de la chasse aux prébendes. Ce qu’ils n’ont pas eu par le peuple, ils l’ont obtenu par la corruption des élus. Qui fût le dindon de la farce ? Je vous le donne en millions, le peuple français bien entendu. Fort de cette expérience, nos politichiens ne sont pas près d’en faire un autre de référendum sur l’Europe. C’est pour cela qu’ils continuent à trafiquer entre eux, même de bords opposés, quand on défend nos intérêts particuliers, on est tous d’accord, hein mes bons ? Mais les verts, qui n’en sont pas, sèment le trouble et la discorde dans ce joli galimatias de sornettes en tout genre. Voilà que ces faux écolos, corrompus au point de ne plus savoir à quel maroquin se vouer, décident aux deux tiers de ne pas voter ce fameux traité qui va ruiner la France d’abord et l’Europe ensuite. Bien sur, ils se croient malins, ils ne votent pas le traité mais votent le budget, nous prenant une fois de plus pour des imbéciles incultes qu’ils sont eux-mêmes. Evidemment la droite va voter pour le mariage Merkoziste et le traité passera mais l’ambiance de politique politicienne de la part du PS comme des verts est fatigant, puant de leur mépris à notre égard, nous qui les avons élus, enfin pas moi, mais vous, oui.

 

Les relents de cette affaire sont nauséabonds. Alors, avant de rénover la vie politique, peut-être serait-il bon de commencer par des choses plus simples. Je vous donne encore une idée Jospin, écoutez bien parce que je ne répéterai pas. Faites en sorte que les élus respectent :

– les électeurs,

– leurs promesses,

– leurs signatures,

– leurs engagements verbaux de campagne.

 

Si déjà nous arrivons à cela, je peux vous dire que le reste ira tout seul. Malheureusement ce n’est pas possible, les hommes politiques ne connaissent pas la ligne droite, leurs parcours sont aussi sinueux que ceux des jésuites qui d’ailleurs les ont formés pour la plupart.

 

Demain, parce que vous êtes sages, je vous dirai pourquoi les verts ne sont plus verts, même si certains d’entre eux sont restés assez jeunes (d’âge mental).

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com