Log In

Editôt ou éditard (40)

Pour un mariage gay c’était plutôt triste, ne trouvez-vous pas ? Cette ambiance cour de récréation, improvisée dans les rues de Paris, pour des enfants qui profitent, pour des ultimes moments, du patronage. Bien sur, peu d’entre vous connaissent ce qu’est le patronage, j’ai cette chance. Jeune enfant pré-pubère, je passais une après-midi par semaine en compagnie de mes camarades sous le contrôle d’un curé, super au demeurant, à jouer entre deux endoctrinements…

 

442380405 seconde journee de manifestation contre le mar

 

Les chiffres sont assez différents, que l’on soit pour ou contre la manifestation, les participants sont plus ou moins nombreux. Mais le fait est là, malgré le fait d’avoir essayé d’ameuter l’école privée catholique, l’échec est patent et épatant. Comme je le disais déjà hier, la démocratie n’est pas facile à supporter lorsqu’on se trouve dans la minorité évincée du pouvoir, mais c’est le prix à payer pour avoir le minimum de libertés que le moins pire des régimes peut faire semblant de nous garantir. J’ose espérer, maintenant que les journalistes qui ne veulent rien dire de sérieux ou rien de ce qui est vraiment important sous prétexte de protéger leurs intérêts et leurs carrières, vont changer de sujet d’articles. Cela m’étonnerait mais on ne sait jamais, un miracle peut arriver. Le fait est que le gouvernement va légiférer en faveur de cette fameuse union entre gens de même sexe, pour respecter une des mesures que Culbuto 1er avaient insérées dans son programme électoral et qu’il ne veut absolument pas remettre à des lendemains un peu plus chantants. Bien évidemment, il n’en est pas de même pour toutes ses propositions électorales mais il faut ce qu’il faut, les socialistes sont des gens de principe, pas de parole mais de principe. Allez y comprendre quelque chose, comment peut-on avoir des principes lorsqu’on n’a pas de parole, lorsqu’on ne respecte que les engagements qui nous intéressent et qui vous font devenir important par les changements sociétaux qu’ils entraînent. C’est ce qu’on appelle de la politique à courte vue, de la politique de bazar, celle qui n’intéresse que les nains en intelligence et en respect de leurs frères humains, mais c’est celle que nous nous sommes résignés à attendre de la part des corrompus qui nous gouvernent. De Gaulle disait que nous étions des veaux, il avait tout à fait raison, ce qu’il n’avait pas dit c’est que les gouvernants étaient des bœufs…

 

Je propose à mes faux amis journalistes un sujet beaucoup plus palpitant pour leurs flashs et leurs journaux télévisés, la guerre au Mali. Ils vont s’y sentir parfaitement à l’aise puisqu’il n’y a rien à dire. C’est un peu comme la guerre en Irak, la première mais la seconde était du même acabit, durant laquelle on nous a passé et repassé les images d’un missile entrant dans un bunker appartenant à Sadam Hussein. Ici, c’est encore pire que dans les sables orientaux, dans le cas du Mali, on n’a même pas d’image du tout. Et ce matin je voyais un pseudo reporter nous parler de Bamako, où rien ne se passe, pour nous dire qu’il n’avait rien à nous dire… Mais mon ami, lorsqu’on n’a rien à dire, on ferme l’égout qui nous sert de bouche, ne serait-ce que pour protéger les autres de notre haleine fétide de faux informateur. Les militaires français ont pour ordre de tenir à l’écart toute la presse, nationale et internationale, ce qui me semble judicieux quand on est en guerre. N’oublions pas que nos terroristes chéris ont aussi la télévision et qu’ils ont aussi des oreilles, sales mais qui entendent tout de même, qu’ils ont des yeux, embués par des théories fumeuses de djihad, mais qui voient aussi nos bêtises et nos égarements journalistiques. Donc, on ne sait rien sur ce qui se passe réellement sur le terrain des opérations. Ce qu’on présume, c’est que celles-ci vont nous coûter bonbon et que les seuls qui vont se gaver, comme toujours, ce sont les fabricants d’armes et de munitions, les Dassault et compagnie, mais on ne peut pas leur reprocher de gagner de l’argent là ou d’autres perdent la vie, chacun son boulot et puis les morts seront surtout des noirs, alors… Ce racisme inavoué est le pire de tous, celui qui verra la mort de milliers de civils maliens pour une poignée de nos braves militaires, il n’y a pas qu’en musique que les blancs valent plus que les noirs, n’est-ce pas ?

 

1944057 WEB AfrikTouaregQ

 

Je sais ce que vous pensez, vous vous dites que je suis contre cette guerre mais que la présence de terroristes aux portes de la méditerranée est un danger pour nous. Est-ce à dire que s’ils étaient plus loin on s’en moquerait ? Que défend-on réellement en allant porter la mort et la désolation au Mali ? Allons-nous défendre vraiment la veuve et l’orphelin, allons-nous réellement empêcher des rétrogrades de massacrer tout ceux qui ne veulent pas épouser leur cause ? Je ne le crois pas, il y a forcément des raisons purement économiques qui reposent sur des comportements politiques et des stratégies dont nous ne sommes jamais informés, comme de bien entendu. Le plus étrange est que nous fabriquons des terroristes qu’ensuite nous avons à détruire, je ne comprends pas tout, quelqu’un pourrait m’expliquer ? On laisse notre partenaire qatari financer des gens qui nous veulent soi-disant du mal tout en le laissant investir dans notre pays, dans notre économie, y compris dans nos banlieues peuplées de gens qui leur sera facile de convaincre de participer au djihad, grâce à quelque argent et des arguments religieux surannés mais efficaces. Mais de quoi parlons-nous messieurs les politiciens, sommes-nous encore des êtres humains ou ne sommes-nous plus que des consommateurs dont on se moque et qui sont corvéables à merci ?

 

Je ne suis pas certain de l’intérêt de cette guerre et ce n’est pas ce que Culbuto 1er et son orchestre vont nous dire qui va me rassurer, ce que je sais et dont je suis certain, est que nous serons les dindons de la farce… Il faudrait peut-être annoncer à ces imbéciles qui nous mènent en enfer que Noël est passé et que pour les dindes farcies, ce n’est pas maintenant…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com