Log In

Editôt ou éditard (58)

Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, il ne faut pas s’étonner de penser ce qu’on pense… Coluche ! Vous avez sûrement entendu parler des prix Nobel, du nom de celui qui inventa de quoi s’éclater… C’est dire que lorsque le prix Nobel est décerné pour la paix, il y a quand même du souci à se faire comme dirait ma grand-mère… Prenons quelques prix Nobel de la paix qui ont été décernés, que des nuls… La communauté européenne, Obama, Mendela… Mendela nul mais pourquoi ?

 

prixnobel.jpg

 

Ce fameux prix décerné à Nelson Mendela n’est pas bien intitulé, ce brave homme, qui n’en finit pas de mourir, n’a rien fait pour la paix, il a juste œuvré pour que les noirs d’Afrique du sud soient reconnus comme des êtres humains à part entière, ce que n’admettait pas le régime politique qui avait instauré l’apartheid. Il ne s’agit pas de paix mais bien de société, de tolérance, de respect. Ce n’est pas travailler pour la paix que dire que tous les hommes sont égaux, c’est bien plus que cela, c’est défendre l’humanité contre les plus bas instincts que l’être humain puisse posséder. La paix, la guerre sont des concepts politiques, l’attaque de la Libye par les forces de l’OTAN ressemble bien à la guerre mais on ne l’appelle pas ainsi, bizarre n’est-ce pas ? L’attaque du Mali idem… En revanche, la seconde guerre mondiale en est une, comme son nom l’indique. Comment peut-on faire la différence entre les vraies guerres, celles dont nous sommes d’accord de leur attribuer ce nom et les fausses guerres qui ne le méritent pas ? Quand on analyse les comportements assassins d’Obama le Grand, qui a envoyé ou conservé ses troupes partout, Afghanistan, Irak, Libye, etc, pour semer le désordre et rétablir ses droits sur la propriété de toutes les matières premières disponibles dans les pays dont il se croit le détenteur. Quand on regarde attentivement le comportement, idiot et symptomatique de tous les faibles, qu’a pu avoir la communauté européenne face à tous les traquenards tendus par son allié le plus puissant, les USA, y compris dans l’affaire des écoutes décrites par Snowden, nous sommes en droit de nous poser la question relative à la putative intelligence de ces hommes qui nous gouvernent en dépit du bon sens, voire simplement dans l’absence totale de sens commun. Quant au jury du prix Nobel, leur sénilité précoce devrait nous inquiéter et nous le faire mettre dans un hospice avant qu’il ne nous fasse encore d’autres sottises. Mais là aussi, c’est magouille et compagnie, triste univers que le nôtre… Regardez dans le jury qui est proche de la communauté européenne et qui a fait que c’est elle qui a eu ce fameux prix donné bien souvent à des voyous, malheureusement… De plus, Mendela n’est pas encore froid que déjà sa famille organise ses rentrées d’argent soit en fabricant des tee-shirts, soit en déménageant des cadavres des membres de la famille pour faire un parc d’attraction des tombes de ces défunts. Tu parles d’un prix Nobel de la pet… Vous me direz, hormis mes remarques ci-dessus sur la mauvaise imputation du prix Nobel de la paix à ce pauvre Mendela, sa famille n’est pas lui et si ces gens font preuve de la plus vile bassesse, ce n’en est pas pour autant sa faute… Enfin, apparemment dans tous les cas, les chats ne font pas les chiens, dit-on, l’éducation aurait dû palier à ce manque évident d’éthique. Enfin, personne n’est parfait, pas même Mendela et encore moins sa famille.

 

Tout ce cirque ne représente pas la réalité mais juste le monde étrange des détenteurs du pouvoir qui n’a rien de commun avec le nôtre, celui des cochons de payeurs d’impôts que nous sommes à leurs yeux, celui des marionnettes que nous acceptons avec résignation de devenir en échange d’un semblant de bonheur matériel qui se délite chaque jour un peu plus. Les prix Nobel ou autres ne sont que des évènements qui nous cachent la vérité des rapports entre les donateurs et les bénéficiaires de ces récompenses, souvent imméritées. Sous des dehors généreux et bienfaiteurs, les cadeaux se distribuent toujours entre les mêmes mains et au profit des mêmes personnes, appartenant à la caste des chefs de notre société mondialisée et esclave des riches multinationales qui se partagent le gâteau depuis trop longtemps. Qu’a fait l’Europe pour la paix ? Rien que je sache ou si discrètement que ce serait plutôt le prix Nobel de la discrétion qu’elle aurait dû gagner. Qu’a fait Obama pour la paix, rien non plus, tout comme Mendela et bien d’autres… Aung San Suu Kyi, cette Birmane qui laisse massacrer des musulmans sans même dire un mot à ce sujet en prévision des futures élections présidentielles qu’elle espère remporter. Il y a très peu de prix Nobel de la paix, depuis la fin de la seconde guerre mondiale qui ait vraiment du sens. Même Anouar El Sadate et Menahem Begin ne le méritent pas, il ne s’agit pas de récompenser des tentatives mais bien des actions qui sont menées à terme et de façon positive. L’enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on aussi, je pense que les prix Nobel en font partie. Gorbatchev, Arrafat en sont aussi de bien tristes exemples…

 

Alors, Mendela est arrivé au terme de sa vie comme tous les êtres humains de son âge et je ne crois pas qu’il faille le déifier pour sa lutte contre quelque chose qui aurait dû nous faire tous lutter, tous revendiquer plus d’humanité de la part des esclavagistes et des « êtres supérieurs » ou qui se prennent pour tels. Fichons la paix, et là c’est le cas de le dire, à ce vieil homme dont la noblesse du combat n’a d’équivalence en volume que dans la lâcheté du reste du monde. Laissons le mourir et retirons nos caméras de son environnement, cela évitera peut-être à ses enfants de vouloir faire de l’argent avec sa dépouille.

 

Que tous les Dieux le protègent et que le diable emporte les imbéciles qui l’ont persécuté.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com