Log In

Enfin une tournante verte…

Hier soir, mal m’en pris, j’ai tenté de regarder le playmobil du journalisme, l’inénarrable Pujadas, cireur de chaussures durant ses moments de liberté et de ménage (le ménage pour nos stars du petit écran est leur façon de faire de l’argent dans des spots publicitaires ou autres en plus de leur travail habituel). « Des paroles, des actes » est le titre de l’émission brosse à reluire de France 2. La vérité est que j’ai regardé quelques minutes. J’ai quitté ma chère télé après que les deux sinistres Moscovici et Montebourg se soient échangés des compliments comme le ferait un couple de jeunes mariés.

 

7-_nuit_du_4_aou_t1.jpg

 

Et vas-y que je trouve efficace, performant, que nous nous complétons l’un l’autre, on aurait dit des candidats au mariage pour tous qui se présenterait au jeu, dont j’ai oublié le nom, durant lequel des garçons et des filles étaient sur un plateau tournant et devaient se trouver leur âme sœur via la télévision. Un couple de vrais homos n’aurait pas fait mieux que ces deux clowns. Quand Montebourg a dit « nous formons un beau couple… » j’ai éteint la télé et vomi dans mes toilettes, seul endroit digne où ce type de programme peut être regardé. Ils nous prennent vraiment pour ce que nous sommes… des lobotomisés. Ils n’ont aucune pudeur, aucune honte et nous mentent comme leur ancien confrère Cahuzac, les yeux dans les yeux, ce n’est pas de la politique, c’est du spectacle. Qu’ils aillent au diable, bien que je doute qu’il les accepte…

 

Alors j’ai décidé de vous parler de l’incongruité de l’Europe, de l’inconsistance de nos écologistes, de l’inconséquence de nos politichiens. Une fois de plus, me direz-vous… Oui, c’est vrai, mais avouez qu’il n’y a pas un jour où ils ne font pas ou disent de sottises. Et encore, c’est cent articles par jour qu’il faudrait que j’écrive s’il fallait parler de toutes leurs combines, astuces et autres entourloupes qu’ils mettent en place pour leur seul profit et ceux de leurs amis et collatéraux. Figurez-vous que le magazine « Le Point » et le journal « Libération » en ont même fait des articles, pas gros, pas dithyrambiques mais quand même, pour des lèche-bottes ce n’est pas si mal. Voilà l’affaire…

Emmanuel Giboulot, viticulteur dans le département de Côte-d’Or, exploite depuis les années 1970 dix hectares de vignes en agriculture biologique sur la Côte-de-Beaune et la Haute-Côte-de-Nuits.

Aujourd’hui, il encourt jusqu’à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour avoir refusé de mettre un dangereux insecticide sur sa vigne.

La Préfecture a voulu imposer cette année un traitement systématique à l’ensemble des vignobles de la Côte-d’Or, avec un insecticide qui détruirait toute la faune auxiliaire. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

Il a donc subi une inspection de la direction régionale de l’Agriculture, et fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur de la République du tribunal d’instance de Beaune.

Cette convocation était fixée au 12 novembre mais a été reportée sans qu’une date n’ait été proposée… Est-ce l’effet de la presse sur les cervelles de moineaux de nos gouvernants en ces temps de campagne naissante des municipales ??? Certainement, il n’y a guère que cela qui les fasse bouger…

 

Bien évidemment, l’Europe, très amie des groupes pétrochimiques ne peut s’empêcher, pour remplir les poches des gens qui la dirigent, de légiférer, de multiplier à foison les directives obligeant les paysans, productivistes comme il se doit dans notre société consumériste et sans vision à long terme, à nous proposer des céréales, fruits et légumes tous aussi couverts de pesticides, de fongicides, d’herbicides et de tous les mots savants en ides susceptibles de nous communiquer tous les cancers et autres joyeusetés qu’ils ont l’habitude de nous concocter. Ils font un beau métier nos chimistes adorés, ils fabriquent ce qui nous rend malades, qui fait le trou de la sécurité sociale et ensuite ils nous guérissent, ou essaient, en nous vendant les médicaments qui nous soignent et qui agrandissent le trou de la sécurité sociale et qui, par leurs effets secondaires, génèrent d’autres maladies qui sont guéries, elles-aussi, par de nouveaux produits pharmaceutiques qui pérennisent le trou de la sécurité sociale mais sans jamais nous rendre la santé que nous avions avant le début de ce cycle infernal. Bien entendu, je ne critique pas les progrès scientifiques mais dès lors que ces progrès deviennent le terrain de jeu des faiseurs de profits, tout est pollué, tout est vicié, tous se pourrit lamentablement pour atteindre au nirvana de l’horreur. Que font nos deux ministres écolos au gouvernement ? Ils coiffent la girafe avec leur pantalon sur les chevilles pour ne pas gêner leurs amis socialistes qui les sod… à tour de rôle, c’est ce qu’on appelle la tournante verte…

 

Il ne nous est plus possible de faire ce que nous voulons, de produire ce que nous voulons, de créer et d’imaginer d’autres solutions que celles proposées par des fonctionnaires au-dessus des lois et qui ne rendent de compte à personne puisque non élus et propriétaires de leurs postes comme le furent jadis les détenteurs des charges cédées par les rois à des bailleurs de fonds fortunés.

 

Il est temps, je crois, de refaire la nuit du 4 août 1789, l’abolition des privilèges n’est pas ce qu’elle aurait dû être après avoir été séquestrée par les petits bourgeois et les nouveaux riches. On y va ?

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

2 Comments

  1. Pangloss Répondre

    J’avais vu cette info qui m’avait mis en colère. l’obligation d’utiliser des produits chimiques contre un viticulteurs bio! A-t-on voulu faire un exemple de la lutte contre le bio au profit de
    Monsanto et de ses copains empoisonneurs?

    Un oenologue de mes relations m’a dit un jour » Le vin a en France un statut particulier: il est intouchable. Un autre produit qui contiendrait la même dose de pesticides et autres saloperies
    serait déclaré impropre à la consommation ».

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com