Log In

Fukushima, mon amour…

Quand je vous dis que les informations que nos médias nous font gober, comme des œufs pas frais, pondus par des poules déplumées et bourrées d’antibiotiques, sont tronquées, fausses, manipulées, je suis encore loin de la vérité. Pire encore, la tromperie et le mensonge par omission, apparaissant comme bien moins grave que le mensonge dans son état naturel, en est exactement de la même valeur, c’est-à-dire abjecte et malhonnête. J’en prends ici l’exemple d’une manifestation qui eut lieu le 11 et 12 mars dernier à New York en lien direct avec le deuxième anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

 

Naoto-Kan.jpg

 

Des sommités qui parlèrent de l’énergie nucléaire sans préjugé, sans arrière-pensée contrairement à ceux qui en parlent dans l’espoir de vous vendre quelque chose. Ces gens n’avaient pas d’intérêt à détruire le nucléaire ni à l’encenser. Ils devaient dire ce qu’ils en pensaient et essayer, dans la mesure du possible, de déterminer l’intérêt à long terme que représente cette forme d’énergie. Je vous mets ci-dessous l’introduction de l’article rédigé dans cet article sur le blog qui porte le nom de la ville Fukushima qui représente aujourd’hui la plus grande catastrophe nucléaire civile jamais connue… à ce jour.

« A l’occasion du second anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima, un symposium s’est tenu à l’Académie de Médecine de New-York les 11 et 12 mars 2013. Organisé par la Fondation Helen Caldicott et coparrainé par Physicians for Social Responsibility (Médecins pour une Responsabilité Sociale), ce symposium est intitulé « Les conséquences médicales et écologiques de l’accident nucléaire de Fukushima ». Un groupe d’éminents scientifiques internationaux dans les domaines de la médecine et de la biologie, des ingénieurs nucléaires et des experts en politique ont ainsi présenté des exposés et discuté des conséquences bio-médicales et écologiques de la catastrophe de Fukushima. »

Il est intéressant de noter que les organisateurs sont une fondation mais aussi une association de médecins qui favorisent une responsabilité sociale. « Responsabilité » est un mot trop employé en dehors de son sens réel et malheureusement jamais appliqué par les personnes qui devraient les porter et les assumer. Quant à « social », malgré l’ouverture de l’université d’été des gauchistes caviaristes du PS, cela ne veut plus rien dire du tout, galvaudé, ridiculisé, stérilisé par une droite qui n’a jamais su l’utiliser correctement et par une gauche qui trahit allègrement sa cause, « social » est tout juste bon à être utilisé par les associations qui essaient d’en faire un peu, faute de moyens pour en faire plus.

 

Bien sûr que nos politiciens nous mentent lorsqu’ils nous parlent du bas coût de l’énergie nucléaire, ils le font pour protéger leurs intérêts et ceux de leurs bailleurs de fonds et corrupteurs multinationaux qui financent leurs campagnes électorales et leurs turpitudes. Mais ici, dans cette réunion, lorsque l’ancien premier ministre japonais, celui qui était aux responsabilités au moment des tristes évènements de Fukushima, nous avoue que les avis et appréciations des coûts de cette source de d’énergie ne sont pas ce qu’ils devraient être, nous pouvons peut-être le croire. Ce pauvre homme est grillé, il s’était fait « viré » comme un vulgaire technicien de surface, comme disent les snobs de gauche et les crétins de droite. Qui l’a fait virer d’après vous ? Le lobby nucléaire, pardi ! Il faut savoir que le personnage qui le remplaça était l’ambassadeur du nucléaire pour le Japon, le meilleur vendeur de ces industriels peu scrupuleux qui auront tué des milliers de gens et sûrement plus au total de cet épisode de notre industrie nucléaire florissante. Aujourd’hui le Japon va rouvrir ses centrales sur les chaudes recommandations de ces assassins qui ne seront jamais jugés, qui ne payeront jamais pour leurs crimes avec préméditation. Ils le savent, depuis toujours, que cette électricité magique, financée du début à la fin de son cycle de vie par la misère des hommes, depuis ceux qui le cherchent dans le sol jusqu’à ceux qui l’utilisent en allumant leurs lanternes magiques lobotomisatrices dans leurs douillets domiciles, ils savent tout. Comme de leur incapacité à tout prévoir, d’abord parce que c’est impossible mais surtout parce que cela leur coûtait trop cher de faire ces études, ils ont préféré aller de l’avant, comme disent les scientifiques qui se prennent pour des apprentis sorciers, la tête dans le guidon pour faire des profits, vite et beaucoup. Qu’est-ce que l’homme au regard des profits, de ces petits bouts de papier qui ne servent à rien d’autre qu’à simplifier nos échanges, mais qui sont devenus des Dieux pour les parvenus et les corrompus de tous bords.

 

Fait amusant, nous avons aussi nos fuites radioactives en France et là aussi « silence radio » de nos médias, pas un traître mot de ces imperfections techniques ou humaines qui déclencheront dans notre petit pays franchouillat, notre sympathique petite catastrophe à nous, bien à nous. Mais, une fois de plus, comme pour les émanations venant d’Ukraine lors de l’explosion de la centrale de Tchernobyl, nous n’aurons aucune radiation qui sortira du périmètre de notre centrale défaillante, les radiations françaises sont bien élevées, elles ne veulent gêner personne. Je vous laisse lire l’article d’un de mes bloggeurs attitrés, cela fait rêver. Même « Le Monde », détenu par des défenseurs du nucléaire, parle avec des pincettes des fuites de Fukushima, c’est vous dire qu’elles doivent être abyssales…

 

Quand cessera-t-on d’accepter d’être traités comme des bébés irresponsables et incapables d’assumer nos rôles de citoyens. Je vous signale que c’est une vingtaine de citoyens européens qui traduisent les conférences qui furent données lors de cette réunion à New York. Ils le font bénévolement, pour notre information et pour que nous comprenions que l’avenir est entre nos mains et pas celles de ceux qui nous ont spolié de notre pouvoir de décision et de réalisation, les politichiens professionnels qui garnissent nos assemblées et pourrissent nos vies.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com