Log In

Je me suis bien A… Musset !

Vous connaissez sans aucun doute Alfred de Musset. Ce poète, pour le moins talentueux, écrivit une petite phrase qui résonne souvent à mes oreilles, voire très souvent : « Les larmes du passé fécondent l’avenir. » Nos vies quotidiennes nous montrent chaque jour la vérité qui est contenue dans ces quelques mots qui se suivent et s’entrechoquent en une signification lourde de sens, pour nous, enfants gâtés d’une génération qui voulut supprimer les épreuves à leur progéniture.

 

mmusset.jpg

 

Au sortir de la guerre, mes parents, riches de cette expérience forte mais dont ils se seraient bien passés, se jurèrent, mais un peu tard, qu’on ne les y prendraient plus et firent tout leur possible pour ne plus connaître les malheurs d’une nouvelle conflagration. Comme tous leurs contemporains, leurs premiers efforts visaient à mettre en place une civilisation qui évitera, de toutes les manières possibles, une telle catastrophe une fois de plus. Comme après le conflit mondial de 14/18, il fut décidé, tacitement par nos parents, que cet affrontement entre humains serait le dernier. Comme nous l’avons vu et comme nos livres d’histoire nous le confirment, 39-45 succéda à la grande guerre et le prochain conflit succédera au dernier, encore fraîchement imprimé dans notre mémoire collective tant il fût horrible.

 

Quel rapport avec Musset me direz-vous, curieux que vous êtes. Le premier est que notre Alfred était un sacré optimiste, qu’il avait foi en l’homme et en ses capacités de mémorisation et de cognition. Si l’on en croit ce qu’il a écrit, les larmes versées hier engendrent l’avenir mais lequel ? Est-ce pour répéter inlassablement les mêmes erreurs ou pour utiliser les infortunes de la veille pour faire un lendemain radieux ? Nous sommes en droit de nous poser cette question car, au regard des informations qui garnissent notre quotidien, il semblerait que le passé n’a absolument aucune influence sur nos décisions d’aujourd’hui et encore moins sur nos projets de demain ou d’après-demain.

A l’inverse nous serions en droit, aussi, d’attendre de notre expérience passée, des résolutions dans le présent qui nous mettraient à l’écart des larmes qui nous coûtèrent tant dans nos passés proches et lointains. Que nenni, nous nous entêtons à faire et refaire les bévues passées, non seulement nous les faisons et refaisons, mais nous les aggravons grâce à notre évolution technologique qui démultiplie les effets dévastateurs de nos stupides facéties. S’il est vrai que notre expérience n’est que la liste exhaustive de nos échecs, à quoi sert-elle si nous ne modifions pas nos comportements afin d’éviter le renouvellement continu des mêmes causes générant les mêmes effets.

 

Ou alors, ai-je peut-être mal compris sa sentence ? Parce qu’en fait on ne comprend que ce que nous avons envie de comprendre et ce qui correspond à nos attentes propres. C’est ce qui fait nos joyeuses différences et surtout nos incompréhensions mutuelles. Mon interprétation ci-dessus correspond à une interversion dans mon esprit du verbe féconder avec le verbe fertiliser. Or Musset a bien écrit féconder. Il me plaisait de comprendre fertiliser car je suis de ceux qui espèrent une amélioration positive de l’espèce humaine en fonction de ses expériences. Mais le romantique Alfred, prit entre son spleen et ses états d’âme perturbés par une sensibilité à fleur de peau, n’a que faire de mes désirs, il se contente, et avec brio, des siens. Donc il ne parle pas de l’expérience, point du tout, mais bien de l’ensemencement de l’avenir par le passé sans y ajouter de jugement de valeur ou de caractère d’apprentissage ou même de recherche empirique sur l’influence du passé sur le futur. Il entérine le fait que nous ne progresserons jamais et que les graines d’hier donneront les mêmes fleurs demain. Elles seront parfaitement identiques, dans leur beauté comme dans leur longévité, comme dans leur nocivité ou utilité éventuelles.

 

Je ne suis pas un romantique, le spleen, la prise de tête ne sont pas vraiment dans mon style. Je recherche plutôt des solutions pragmatiques aux problèmes très concrets qui se posent à nous, tous les jours. La littérature et la poésie sont des sujets que j’adore et que j’ai plaisir à traiter mais, je ne suis pas prêt à abandonner tout espoir à la première déconvenue et même à la milliardième. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, surtout si nous servons de nos cerveaux et que nous gardons à l’esprit que nous sommes tous les mêmes, malgré les différences apparentes, et que nous sommes, bon gré mal gré, voisins établis sur cette minuscule planète et que nous devons apprendre à vivre ensemble. Alors, faisons-le dans la joie et l’allégresse…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

6 Commentaires

  1. visit here Répondre

    When I think about the top poet and writers from the country, Alfred de Musset always strike my mind first as he is one of the best and I am a fan of his work. In spite of all the struggle and misfortune, he was the one to make history and touch the lives of many through his works.

    1. Haroun Répondre

      Hello,
      Many thanks for your comment, the richness of Musset is not recognized enough in his own country. Anyway, for me… and for you, he is one of the best poet we ever had.
      Have a nice day.

  2. grammar checker online Répondre

    Influences antiques ont aidé interprétations variantes spawn de la nature de l’histoire qui ont évolué au fil des siècles et continuent de changer aujourd’hui. L’étude moderne de l’histoire est vaste, et comprend l’étude des régions spécifiques et l’étude de certains éléments d’actualité ou thématiques de la recherche historique.

  3. best argan oil Répondre

    Comme les langues évoluent souvent indépendamment de leurs systèmes d’écriture, et les systèmes d’écriture ont été empruntés pour des langues qu’ils ne sont pas conçus pour, la mesure dans laquelle les lettres d’un alphabet correspondent aux phonèmes d’une langue varie considérablement d’une langue à l’autre et même au sein d’un seul langue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com