Log In

Je sais où est l’avion…

En attendant de connaître les prochaines victimes de mes sarcasmes, tout à fait mérités cela dit, je veux parler des ministres et autres « amis » et ex de Culbuto 1er roi des joufflus, qui a délégué à son sicaire Valls, le pouvoir de les trier sur le volet tout en surveillant et intervenant dans tous les domaines, je vais vous avouer que cette histoire d’avion dont on ne sait plus rien depuis des semaines commence à me lasser. Je dirai même exténué d’entendre toutes les fadaises racontées par celui-ci ou celui-là qui ont tous en commun de ne rien savoir du tout ou pire, de savoir sans pouvoir le dire…

 

maman_j_ai_perdu_l_avion.jpg

 

Quand on pense que des satellites sont capables de compter les cheveux que nous avons sur la tête, quand on voit les milliards de dollars, qui seraient bien mieux investis dans la recherche médicale et les approvisionnements en eau et en nourriture de zones en péril, quand on sait que la NSA est capable d’enregistre les conversations téléphoniques et les échanges de courriers électroniques de tout un pays, peut-on encore croire qu’un centimètre carré de notre planète ne soit pas surveillé. En ces temps de retour à la guerre froide, en ces moments où les désirs les plus fous des Américains risquent de nous plonger une fois de plus dans des guerres destructrices et barbares, voudrait-on vraiment nous faire penser que nous perdons des avions comme des boutons de culotte ? Et pas un petit, non, non, un gros, un costaud… C’est bien une preuve de plus que nous ne sommes rien pour les gens qui nous gouvernent, ils se moquent de nous et nous croient incapables de comprendre quoi que ce soit… Le pire est qu’ils ont raison, nous sommes des veaux et même pas élevés sous la mère… Nous serions plutôt sous l’amer ou sous la mer, tellement nous n’avons aucun respect de nous-mêmes en supportant tant de mauvais traitements et d’irrespect de la part de gens que nous avons choisis pour nous représenter, mais qui ne représentent qu’eux-mêmes. Alors parce que je sais que, au moins l’un de vous, se pose la question, que s’est-il passé avec cet avion ? Pour ma part, l’affaire est très simple… Il y avait quelqu’un dans cet avion qui gênait un ou des puissants. Que ce soit un mafieux, un homme politique, un terroriste, ce qui revient sensiblement au même pour nous, ce ou ces personnes devaient disparaître pour ne pas déranger. Plusieurs solutions dans ce cas sont possibles. On « élimine » les personnes concernées par des opérations précises et circonscrites, ou on les enlève pour les utiliser ou les faire parler dans un endroit discret, Guantanamo par exemple, et si l’une ou l’autre de ces techniques de nettoyage ne fonctionne pas, on éradique le problème avec les victimes collatérales qui s’imposent à cette issue violente. Autrement dit, la vérité se trouve dans la liste de passagers, point final. Qu’on nous raconte qu’il y a des morceaux de métal qui flottent et qu’on ne peut les récupérer, qu’on nous dise que l’avion a été détourné et qu’il est caché quelque part dans le sud-est asiatique, enfin qu’on nous dise toutes ces sottises ne rime à rien. Pour ma part, rien n’est vrai, tout est manipulé. Oui, oui, je sais je suis un dangereux malade mental qui croit en la théorie du complot… Mais dites-moi, comment faites-vous pour croire qu’elle n’existe pas cette théorie, avec tout ce que nous savons et qui ne représente qu’une infime parcelle des pouvoirs de nuisance des puissants qui nous assiègent et nous pourrissent la vie ? Comment peut-on encore croire en la bonne volonté et en l’honnêteté de nos dirigeants ? Comment peut-on espérer en leur sincérité ? J’attends les réponses…

 

En prélude à mes hurlements après la nomination des clowns qui vont garnir les ors de la république bananière de France, nos sinistres chéris, je voudrais juste revenir sur l’attitude de nos écolos de service, et, en particulier, celles des Duflot et Canfin… Comment ces gugusses, qui ont supporté pis que pendre du gouvernement Ayrault, prennent-ils peur et se sauvent à la nomination de Valls ? Est-ce encore une stratégie post-électorale, qui viserait à augmenter la potentielle bonne surprise des municipales pour les Verts et la confirmer aux européennes ? Ou est-ce que les couleuvres, avalées durant presque deux ans, ont-elles pris toute la place dans leurs estomacs de bobos gavés de caviar payé par nos soins ? Pourquoi fallait-il être à l’intérieur pour changer les choses et maintenant, alors que rien n’a changé, pourquoi faudrait-il être extérieur à ces mêmes choses, qui n’ont donc pas changé et qui ne changeront pas de si tôt ? Que de questions pour leurs petits cranes remplis de fierté et d’égoïsme, de médiocrité et de petitesse. Pour ma part, il était temps pour les écolos de se démarquer de leurs « amis » du PS qui, comme ils le prouvent tous les jours, ne sont pas capables de tenir aucun de leurs engagements de fond. C’est donc une stratégie qui ne vise qu’une réussite aux prochaines consultations électorales, les européennes en mai et les régionales l’an prochain. Ils ont un an pour se refaire une santé sur le dos du PS auquel ils vont s’opposer et sur le nôtre puisque nous payerons pour tout cela.

 

Alors, frères humains, de France et d’ailleurs, apprêtez-vous à connaître les affres de l’humiliation, ces gens vont continuer à se goberger, à se moquer de nous et de notre avenir dont ils n’ont strictement rien à faire…

A vos mouchoirs…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com