Log In

Joyeux anniversaire !!!

Enfin une bonne nouvelle… Joyeux anniversaire à ce blog, qui se veut aussi peu respectueux du politiquement correct que vertueux dans ses motivations. Et même si l’enfer est pavé de bonnes intentions, il est préférable d’en avoir car, au moins, les diablotins ne fouleront pas un sol fangeux grâce à elles. A quelque chose malheur est bon, dit-on…

 

9d278e4c.jpg 

 

Cela fait juste un an que le premier article paraissait sur ce blog « Point de Vue Incorrect ». Je vous laisse le soin de redécouvrir ce fameux article qui fut suivi par tant d’autres, 225 au total jusqu’à hier. Le premier article parut le 11 octobre 2011 à 16h18 mais la mise en forme du blog et sa mise en ligne datait du 4 du même mois de la même année. Juste un an et il sait déjà marcher… 5 608 visiteurs uniques, 9 715 pages vues, ce n’est certes pas un record mais je dois avouer que pour un blog qui ne fait pas de publicité ni ne fonctionne en permanence sur des réseaux sociaux, je ne suis pas mécontent. Cela pourrait être tellement pire, que ma mère soit ma seule lectrice par exemple, merci maman… Tu as beaucoup de copines dis-donc !

Seule raison d’une relative mélancolie, le trop petit nombre de commentaires. Etant excessif dans mes raisonnements et mes analyses, je dois dire que je m’attendais, de votre part, à plus de participation, à plus de remises en question de mes arguments. Alors, est-ce que les arguments en question vous ont convaincu ou les partagiez-vous déjà avant mon propos, je ne sais pas, mais je vais faire semblant de le croire, cela flatte mon égo mais ne reflète certainement pas la réalité. C’est comme ça, les gens sont peut-être plus timides que je ne le croyais.

Maintenant, le blog est rodé et je ne changerai absolument rien de ma façon de procéder puisque personne ne s’en est plaint. Et quand bien même quelqu’un l’aurait fait, je ne sais pas si j’y aurais changé un iota.

Alors merci à tous mes lecteurs, qu’ils partagent ou non mes opinions, ils connaîtront au moins la mienne et font montre d’intérêt, ne serait-ce qu’en parcourant ma prose. Merci et restez-moi fidèle, j’essayerai de l’être aussi et surtout à ma façon incorrecte de penser et de communiquer sur les faits et gestes des gens de pouvoir qui nous gouvernent ou espèrent le faire. Et on continue…

 

Connaissez-vous le principe de la micro-finance ? C’est relativement simple, il s’agit simplement de faire crédit à une multitude de très petites entreprises de toutes petites sommes d’argent qui leur permettent de se développer et de grossir. Le point le plus important de cette finance, plus spécifiquement adressée aux pays en voie de développement, aux pauvres qui y habitent et dont les réseaux bancaires sont quasiment inexistants. La première conclusion que nous pouvons tirer sur cette expérience positive repose sur le remboursement total des crédits accordés aux clients, porteurs de petits projets, qui en bénéficient. Contrairement aux emprunts contractés par des entreprises plus importantes où le risque d’impayés est nettement plus important, surtout dans les pays en voie de développement.

Cela signifie que les emprunteurs se font un point d’honneur à retourner le capital qu’on leur a prêté et de développer l’affaire pour laquelle il a été mis à leur disposition. Ces prêts sont faits de tous petits montants à rembourser sur des périodes de quelques mois à deux ou trois ans maximum. Beaucoup de femmes en profitent, surtout en Afrique, mais c’est relativement vrai dans tous les continents. Ces femmes, souvent mères de famille parfois nombreuse, se lancent dans les affaires afin d’y trouver les revenus susceptibles de faire vivre leurs familles et cela fonctionne bien. Elles y gagnent en autonomie, en qualité de vie et financent par la même occasion le développement scolaire et culturel de leurs enfants qui n’auront plus qu’à pérenniser des actions de même type pour assurer un avenir meilleur à toute leur société.

 

Pourquoi suis-je en train de vous parler de micro-finance ? Parce que beaucoup de petites fondations privées se sont lancées dans ce créneau de façon philanthropique, juste pour aider les habitants, victimes de la misère, des pays pauvres et surendettés. Mais, comme à l’accoutumée, lorsque quelque chose fonctionne, on cherche à en tirer quelque argent et si possible beaucoup. C’est comme cela que de grandes compagnies financières commencent à s’intéresser à ce procédé. Le problème des sociétés capitalistiques qui s’y projettent, est la création de profits. Si les fondations et autres ONG travaillent avec des taux d’intérêt quasi nuls, il n’en sera pas de même avec les banques.

Pire encore, une société de réassurance, Munich RE, aidée par l’Organisation Internationale du Travail, vient de publier un guide dont le titre est révélateur de leurs intentions, « Protéger les plus démunis : guide de la micro-assurance ».

En quoi est-ce mal ? Sur plusieurs points, le premier étant que le risque étant nul, prendre une prime de 3 % du capital emprunté revient à se garantir une certitude de profits pour une absence quasi totale de risque réel. Cette prime vient en diminution des revenus de ces petites entreprises où le moindre centime compte, est-ce bien nécessaire de dépenser un argent si durement gagné pour des risques illusoires. Vous me direz que c’est le propre du fonctionnement des assurances, et, je vous répondrai que je le sais mais que dans ce cas précis, les fondations et autres ONG permettront un rééchelonnement de la dette, annuleront leurs intérêts déjà très bas, afin d’aider les emprunteurs et cela suffit. Ces 3 % sont de trop, mais ils sont importants pour les dividendes à payer aux actionnaires en fin d’année. Surtout que les banques qui vont de plus en plus se substituer aux organismes philanthropiques, elles, imposeront une assurance pour garantir le paiement de leurs intérêts diablement plus importants. Sans compter que les compagnies bancaires et d’assurances sont souvent très liées pour ne pas dire financièrement partenaires.

A chaque fois que de l’argent est à prendre, les vautours de la finance ne tardent pas à pointer leurs becs crochus de rapaces avides.

 

Voilà comment d’une idée généreuse vous en créez une calamiteuse, qui va mettre des pauvres dans un état de dépendance financière encore plus grand, comme ces requins, jamais repus, l’ont déjà fait avec les pays industrialisés maintenant exsangues.

 

Refusez de jouer à ce triste jeu, peuples du tiers monde, regardez où nous en sommes, avec nos I phones 5 et nos grosses voitures, vous avez une richesse que les voyous rêvent de vous voler, la satisfaction. Nous avons tout et nous sommes insatisfaits, vous n’avez rien mais ne l’êtes pas, ou pas encore… La balle est dans votre camp, gardez-la !

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

4 Commentaires

  1. Lucien Répondre

    Félicitations et Bon Anniversaire.
    C’est vrai que je lis régulièrement vos articles et
    je n’y inscris pas de commentaires.
    C’est parce que vos articles sont très interressants
    et très pertinents, et nous ne pensons pas à écrire
    des commentaires (d’ailleurs en général les gens
    qui écrivent des commentaires le font pour critiquer,
    ou trouver à redire) ce n’est pas mon cas?
    J’apprecie beaucoup blog, et pense que beaucoup
    de personnes sont dans ce cas.
    Alors ne soyez pas trop déçu de ne pas avoir de
    commentaire, pour ma part j’essayerais de vous en
    envoyer plus souvent.
    Merci de votre contribution à essayer de nous faire
    comprendre les dérive de nos civilisations
    et encore félicitations.
    Bien respectueusement
    Lucien

    1. point-de-vue-incorrect Répondre

      Merci beaucoup Lucien (je me permets, j’espère que cela ne vous gêne pas).

      Votre commentaire, du coup, m’a drolement enjoué, merci beaucoup même si je ne mérite pas forcément vos aimables propos, ils m’ont touché.

      Merci et à bientôt.

      Haroun.

  2. Jokari Répondre

    Joyeux anniversaire à PVI !

    Merci pour tous ces billets fort bien documentés/argumentés. C’est peut-être la raison pour laquelle il y a peu de commentaires ? Que pourrions-nous ajouter à ce qui y est dit ?

    Continuez et longue vie à ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com