Log In

l’Islam, une religion qui fait peur… (2)

Parallèlement au développement du Christianisme, une autre religion se développa rapidement aussi mais pas dans les mêmes sphères d’influence ou géographique, l’Islam. Son axe de développement ne pouvant pas s’étendre sur l’Europe suite à l’arrêt provoqué par Charles Martel à Poitiers en 732, il restait l’orient dans toute son immensité.

 

citadel-salah-el-din.jpg

 

Le meilleur ambassadeur de la foi musulmane, fut aussi le premier roi de la dynastie ayyoubide, qui régna en Égypte de 1169 à 1250 et en Syrie de 1174 à 1260, Salah El Din, ou Saladin pour les européens. Roi brillant par son intelligence et son opportunisme, il récupéra Jérusalem après la troisième croisade grâce à un traité signé avec le roi Richard avec qui il entretenait une relation très respectueuse de part et d’autre. Lors de cet accord, il garantit, malgré sa possession de la ville sainte, une libre circulation des pèlerins chrétiens. Durant les batailles qui le firent finalement vainqueur, il eut la générosité de laisser les troupes croisées défaites aller jusqu’à la côte pour pouvoir rentrer en Europe. Il fit preuve de sagesse et de finesse tactique et diplomatique et unifia le Moyen Orient pour la première fois. Il était très pieux et appliquait officiellement le plus rigoureusement les préceptes de l’Islam.

 

Ce qui semble étonner beaucoup de chrétiens est son implication totale dans la défense des communautés chrétiennes et juives de son royaume. Ces communautés religieuses et leurs membres étaient soumises à un impôt qui leur était demandé pour financer leur défense contre leurs ennemis car il leur était interdit d’avoir leur propre armée. Il faut savoir que tout musulman a le devoir de défendre toutes les « religions du livre ». Ces religions sont au nombre de deux, le Judaïsme et le Christianisme. Le Coran, étant la suite logique de la Bible et du Nouveau Testament, dicté par Dieu à Mahomet selon les textes sacrés. Pourquoi la suite logique ? Parce que dans le Nouveau Testament, il est écrit que Jésus annonça la venue d’un dernier prophète avant la fin des temps, Mahomet étant celui-ci. La filiation est donc directe entre Abraham et Mahomet via Jésus, descendant du roi David, ce qui fait que l’Islam respecte, ou plutôt devrait respecter, à la fois le livre sacré des Juifs comme celui des Chrétiens et le Coran bien entendu. Ces trois religions, au nom desquelles tellement de gens se sont fait trucider durant les derniers cinq mille ans, n’en feraient finalement qu’une seule n’en déplaise aux religieux de toutes obédiences qui ont fait de leur pré carré une propriété privée qu’ils défendent mordicus de leurs becs et ongles.

 

L’axe de développement comme dit ci-dessus se dessina vers l’est, les caravanes commerciales apportant des denrées en extrême orient et en ramenant des textiles et d’autres produits comprenant aussi des épices et des produits alimentaires étaient les outils pacifiques de cette invasion qui n’avait rien de belliqueux. Ce fut aussi un outil remarquable d’influence religieuse car les commerçants musulmans de l’époque, étant particulièrement respectueux de leurs obligations et directives religieuses étaient d’une probité exemplaire. Ceci à tel point que les orientaux admirent que seule la religion pouvait permettre à ces gens d’être aussi bons et honnêtes et c’est ainsi que l’Islam se développa dans les pays du sud est asiatique, en Inde, dans les îles indonésiennes, etc. Saladin insuffla à l’Islam un air neuf empreint de respect et de justice, et n’eut pas la nécessité de guerroyer à l’est pour obtenir la paix et même l’amitié des peuples environnants.

 

La croissance de la religion musulmane se faisant aussi par un accroissement considérable des populations du Moyen Orient et d’Afrique, elle devint la seconde religion de notre petite planète. Sans reprendre in extenso l’histoire d’une religion, ô combien riche, que vous trouverez par ailleurs et avec un plus haut niveau de qualité que mon humble travail, l’Islam a continué de se développer constamment depuis ces temps reculés et connaît une recrudescence depuis quelques années. Même la chute des deux tours de New York n’a pas fait fléchir la courbe de croissance de ses adeptes, au contraire, aux USA mêmes, il y eut une envolée des conversions à la suite de cet événement. Ceci s’explique par le fait que le pseudo attentat attira l’attention sur une religion méconnue aux États Unis. Le fait que, une quantité considérable d’Américains se soient documentés et aient constaté que le Coran n’était pas ce que les intégristes eussent souhaité qu’il soit, en convainquit certains de l’intérêt d’être adepte d’une religion au demeurant belle et pacifique.

 

En effet, c’est une religion pacifique et où le message d’amour de Jésus est prolongé par celui de Mahomet. Il faut d’ailleurs noté qu’il y a une complémentarité certaine entre les messages apportés par ces deux saints. Le message de jésus fut plus théorique et plus spirituel. Il s’agissait de divulguer l’idée d’un amour fraternel entre les hommes. Mahomet, peut-être fort de l’expérience de Jésus et de sa triste fin, fut beaucoup plus pragmatique. Comprenant que les hommes étaient facilement corruptibles et qu’ils étaient parfaitement incapables de respecter leur engagement trop abstrait aux préceptes communiqués par Jésus, il entreprit de leur donner les siens sous une forme beaucoup plus concrète. C’est ainsi que toutes les opérations que doivent effectuer les musulmans sont organisées de a à z. Cela concerne aussi bien les ablutions avant les prières, l’art de se vêtir et jusqu’à l’alimentation ou la conception des enfants. Tout est organisé clairement et nul ne peut se tromper s’il suit les recommandations écrites précisément. Les musulmans vont me hurler dessus car bien entendu, pour eux, ce n’est pas Mahomet qui a fait le contenu du message mais Dieu qui le lui a dicté, qu’ils me pardonnent comme il est conseillé dans le Coran.

 

Après ces quelques informations historiques et religieuses, nous entamerons dans le prochain article les perversions de la religion musulmane par les intégristes de tout poil et les radicaux de toutes origines. Enfin si le Dieu des noircisseurs de papier veut bien me prêter vie jusque là.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com