Log In

« LA » chronique du weekend (32)

Cette semaine a été riche en évènements sans aucune importance, si on en croit les nuls qui nous informent, comme d’habitude me direz-vous… Donc c’est, une fois de plus, un triste constat à faire sur le compte de nos journaleux et scribouillards inutiles qui préfèrent lécher les pieds de leurs donneurs d’ordre plutôt que d’informer réellement, en prenant le risque de dire la vérité à ceux qu’ils trahissent quotidiennement.

Nobel_medal_dsc06171.gif

Que nous ont raconté les guignols qui font la publicité des gens de pouvoir, plutôt que de les obliger à devenir honnête, et, les forcer à accomplir les missions pour lesquelles nous les avons élus ? Triste situation qui fait que si nous voulons vraiment connaître ce qui s’est passé, chez nous et dans le monde, il faut que nous recherchions nous-mêmes les informations nécessaires à la compréhension de l’univers qui nous entoure. C’est bien pour nous car cela nous oblige à écouter toutes les versions, de tous les antagonistes des faits, de telle manière que nous pouvons analyser en fonction de ces infos et nous faire notre propre opinion, sans les altérations des gugusses qui font semblant de nous tenir au courant. Donc, j’en viens au fait, qu’est-ce qui m’a intéresser dans ce tissus de nullités et fausses informations ?

 

France

– Nous avons ratifié le traité européen qui a fait beaucoup parler tous les partisans du oui et du non à cette Europe de l’austérité. Les pas de deux et les entrechats de nos verts nous ont bien fait rire, dommage que nous les payions si cher pour si peu de rigolade. Donc, ils ont voté pour en partie et non en partie aussi, pareil pour les dangereux extrémistes du PS, les copains de Hamon et de Chevènement. En fait, tout cela ne sert à rien, comme vous vous en apercevrez très vite. L’Europe est morte et si elle ne l’est pas déjà ce n’est qu’une question de temps et pas des années, je peux vous l’assurer. La Grèce, l’Espagne, l’Italie, l’Irlande et plus si affinité vont nous tirer de ce mauvais pas en nous donnant l’exemple de la conduite à tenir pour sortir du piège qu’elle représente pour ses membres. Cependant on voit de plus en plus, grâce aux corrections apportées par le FMI et beaucoup de gouvernements européens sur les taux de croissance de l’an prochain, que les 3 % de déficit ne pourront pas être respectés et que la récession avance à grands pas. Raison pour laquelle, la Lagarde, trop contente d’allumer le Culbuto, somme les Européens de générer un minimum de croissance sans laquelle la récession et le chômage deviendront meurtriers pour nos économies.

Gentiment, nous allons accepter des taux de déficit supérieurs, et, comme à l’accoutumée, on va financer la consommation par du crédit qu’on se sait incapable de rembourser. Autrement dit, nous allons continuer à creuser le trou dans lequel nous avions pensé toucher le fond. On va vite se réveiller avec un gros mal de crane, un peu comme celui d’un lendemain de beuverie.

Combien de fois faudra-t-il que je le dise ? Il faut sortir des schémas éculés, des théories fumeuses d’une économie de marché qui ne vise qu’à la désocialisation des civilisations. Il faut créer des solutions nouvelles au lieu de prier pour que les anciennes fonctionnent. Mais cela voudrait dire, une complète disparition des gens au pouvoir au profit d’une nouvelle lignée de futurs gouvernants qui ne tarderont pas à devenir aussi corrompus que ceux qu’ils auront remplacés. L’homme est ainsi fait que, non seulement il ne tire pas de leçon des expériences des autres hommes, mais, de plus il ne tient même pas compte des siennes propres. L’homme corrompt tout ce qu’il touche… Mais là aussi j’ai la solution… Bientôt, très bientôt !

 

– DSK, le retour de l’enfant pourri ! Oups… Prodigue ? Prodige ? Prolixe, oui c’est ça prolixe vu tout ce qu’il dit au crétin qui mène l’interview. Voilà à quoi ces journalistes nauséabonds passent leur temps, à nous raconter des fadaises et des choses sans importance pour ne pas qu’on s’occupe de choses plus sérieuses. DSK, on s’en fout et qu’il aille au diable, si des sociétés sont prêtes à payer des centaines de milliers d’euros pour écouter ce néolibéral de gauche, c’est leur problème, mais nous, on ne veut rien savoir ni de ses soucis de luxure et de stupre ni de sa pseudo haute technicité de la finance mondiale. C’est un suppôt du néolibéralisme imposé à toutes les organisations supranationales par les milieux d’affaires multinationaux et les conservateurs américains. Aucun intérêt. J’ai posé une question à DSK qui m’a fait « jouir » de sa réponse…

Moi : Ecoute-moi bien Dominique, n’as-tu jamais pensé au suicide ?

DSK : Oui, souvent… A celui de mes ennemis et des proxénètes qui me ruinent !

 

International

– Autre information très importante, je dirai même aussi importante qu’inutile, Sarkozy est de retour ! Voilà le petit en train de commencer une tournée de conférences de par le monde. Première victime de ce Machiavel en herbe (même en graine vu la taille), une banque brésilienne. Celle-ci lui avait commandé une conférence sur le nanisme et il a préféré parler de ce qu’il connait le moins, l’économie. Quelle déception, vous imaginez… Croyez-vous nécessaire de faire parler toutes ces vedettes du journal télévisé des émoluments du petit pour raconter des sornettes. D’ailleurs, comment peut-on payer 100 000 €, pour une heure et demi de palabre, à quelqu’un qui a creusé le trou de son pays de plus de 500 milliards d’euros en cinq ans, qui a détruit l’école de son pays, la police et la gendarmerie, les hôpitaux et la santé d’une façon générale, qui a pris l’argent des pauvres pour enrichir les nantis ?

Les Brésiliens sont joueurs, je crois…

 

– Le prix Nobel de la paix a été attribué à la Communauté Européenne ??? Mais de quoi parlons-nous, en quoi l’Europe a-t-elle œuvré pour la paix, après ne serait-ce que l’exemple de la Lybie, comment peut-on faire une chose pareille ? Vous voyez bien que c’est une bande de copains qui se balancent des fleurs à travers le visage, pour s’auto-congratuler entre eux, de toutes les choses qu’ils auraient pu et dû faire et qu’ils ont évitées, non sans un certain brio, de réaliser. C’en est tellement ridicule que la honte resurgit sur ceux qui l’ont attribué comme sur ceux qui l’ont reçu. En quelques années, ces gens m’ont fait passer du stade de fan de l’Europe à son ennemi le plus déterminé.

Il faut définitivement démolir l’Europe telle qu’elle est pour mieux la refaire sans les pourris qui la dirigent sans même avoir été élus.

 

A bon entendeur, devenez sourd…

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com