Log In

« LA » chronique du weekend (39)… Morsi beaucoup !

Chaque jour nous amène son lot de petits bonheurs et celui d’actions désastreuses accomplies par des personnes qui n’ont d’humain que la forme. On ne peut voir uniquement les uns ou les autres et heureusement, car, nous serions plongés soit dans un monde complètement irréel et truffé de bisounours, soit dans un autre, où la survie serait impossible. Donc, nous sommes condamnés à assister au spectacle affligeant de nos erreurs ou à celui, ô combien préféré, de nos actes d’amour.

 

Morsi-Pharoah-of-Egype.jpg

 

International

Nos écrans, nos lanternes magiques de la consommation, se repaissent de la tuerie qui a eu lieu aux USA ces derniers jours. Tous les journalistes y vont de leurs discours sur les armes en vente quasi libre dans ce pays de cow-boys, du lobby qui en protège le commerce, des hommes politiques sans pouvoir qui gouvernent cette nation qui se veut le gendarme du monde et qui n’arrive pas à maîtriser ses fous de la gâchette. Il est certain que l’inquiétude est grandissante à voir ce que les américains sont capables de faire et ceci est d’autant plus navrant que, quelques années plus tard, tous leurs problèmes sont devenus les nôtres par l’effet d’un mimétisme à la fois stupide et incontrôlé. Je ne comprends toujours pas pourquoi ces étasuniens nous servent à ce point de modèle. Pourquoi les aimons-nous tant et que nos rêves les plus fous tournent autour de notre désir de leur ressembler. Oui, les ricains sont violents, comme toutes les sociétés matérialistes animées par des irréductibles égoïstes qui ne pensent au bonheur que via le développement outrecuidant de leur sens de la propriété. Alors, on peut entrer dans les détails de cette ignominieuse tragédie, nous trouverons sûrement des raisons qui nous diront le comment de cette folie, mais, le pourquoi ne sera jamais certain car il dépend de ce que cet homme avait dans la tête et que personne ne connaîtra. Ceci laissera la place à des myriades de supputations dont les auteurs seront fiers et convaincus d’avoir raison, relayés par les médias et pourra, de ce fait, remplir nos cerveaux lobotomisés en lieu et place de choses autrement plus importantes pour la survie de notre société. Comprenez-moi bien, il ne s’agit pas de dire que ce qui s’est passé dans cette école et le massacre de ces tout petits enfants innocents est nul et non avenu, bien évidemment non, mais ce que je veux en dire c’est que ce n’est pas le traitement que les journalistes en ont fait qui nous fera avancer dans l’arrêt de ce genre de violence extrême. Ils ne réfléchissent pas, ils n’ont pas de cerveaux du tout, ils essaient de meubler les nôtres sans même avoir les leurs. Comme d’habitude, il faut que nous trouvions la solution car nos hommes politiques et dirigeants n’ont pas assez de courage pour s’occuper de ce problème afin de l’éradiquer en profondeur. Ils n’ont pas de courage mais pire encore, ils ont peur de perdre le peu qu’ils ont en résolvant des problèmes qui nous prouveront leur inutilité.

 

La fin du monde est toujours prévue pour le 21 décembre 2012. Je vous prie de vous tenir prêts et d’essayer de finir vos vies un peu mieux que ce que vous avez vécu jusqu’à ce jour. Vous n’aurez pas de trop de ces quelques jours pour vous refaire une réputation devant le Dieu auquel vous croyez, quel qu’il soit. Cependant une chose est absolue, tous les Dieux ont le sens de l’humour. S’ils n’en avaient pas, il y a longtemps qu’ils nous auraient détruits tous et notre planète avec pour en effacer le souvenir de leurs mémoires.

 

Berlusconi, l’autre face de la pièce où DSK apparaît aussi, est de retour. DSK et lui seront tous les deux sur les pièces de 3,5 € dès que notre monnaie européenne sera sortie de l’ornière où ils l’ont mise. Ces deux hommes sont les seuls équipés de slips à cran d’arrêt avec attache rapide, nous avons l’exclusivité mondiale de ce type de désaxé sexuel et cela prouve la grandeur de notre belle Europe. Mais l’idée de créer une pièce de 3,5 € à leurs effigies est absolument géniale et bien sur ce sont eux qui l’ont eue, juste après avoir tirlipoter le schmilblick de plusieurs femmes de ménage et de prostituées pour retrouver toute leur forme. Vive le bunga bunga…

 

La Belgique vient d’entamer un commerce très lucratif. Ce petit et plat pays s’est mis en tête d’importer des porcs très spéciaux. En fait, les Belges ne souhaitent importer chez eux que des cochons qui marchent sur leurs pattes arrières et qui se déplacent en scooter. La première livraison s’est faite cette semaine et la France, avec une fierté à peine voilée, a eu l’honneur, la joie et l’avantage de la réaliser chez nos chers voisins. C’est à Néchin que le premier sus scrofa domesticus, désignant littéralement un « sanglier domestique » qui est un mammifère domestique omnivore de la famille des porcins, ou suidés, est arrivé. On ne sait pas encore s’il pourra se reproduire en captivité mais au cas où ce serait possible, l’administration française a baptisé le suidé Gérard avant son exportation vers les contrées froides qui seront réservées à ses promenades de cochon solitaire, entre deux beuveries et deux chutes de motocyclette. Nous sommes heureux de part et d’autre de la frontière Franco-Belge d’avoir mis en place une affaire qui devrait remettre nos deux pays dans la voie de la croissance. Nous recherchons en France pour maintenir le premier cochon Gérard dans sa forme olympique, un autre porc qui lui ressemblerait le plus possible. Cela leur permettra de se promener dans les bois Depardieu… oups… deux par deux et en se tenant la queue. Dans tous les cas, nous souhaitons de tout cœur à Gérard, le porcin français par excellence, une grosse et grasse vie en Belgique.

 

Morsi, le joyeux frère musulman qui dirige l’Égypte vers la falaise de laquelle elle va tomber fait valider ce week-end sa constitution qui tend vers la charia, comme dirait un mathématicien. Tendre est un doux euphémisme, à quand les lapidations et les mains coupées sur la place Tahrir ?

 

France

Nous comptons six chaînes de télévision de plus dans notre bouquet TNT. Des chaînes gratuites et toutes aussi pleines de publicité que les autres du même acabit. Je pense que le gouvernement français ne cessera jamais ses efforts et même en redoublera pour s’assurer de nos parfaites lobotomies. Les meilleurs outils pour réussir ce pari extraordinaire sont justement les télévisions et toutes les sottises qu’elle contiennent et nous distribuent avec tant de générosité. Merci messieurs les politichiens, tant de bienveillance nous touche vraiment, mais essayez de nous lâcher un peu et nous vous en serons encore plus reconnaissants. Nous vous souhaitons une bonne fin d’année et espérons que lorsque vous serez tous dans les prisons que vous méritez vos cervelles se videront autant que les nôtres devant les écrans que vous nous mettez sous les yeux en permanence.

 

Merci aussi de la part de tous les misérables que vous avez mis sur les trottoirs de nos villes. L’augmentation de 10 % sur 5 ans est trop belle pour être vraie. Vous rendez-vous compte, 47 € sur 5 ans, c’est trop vous les gênez, ils en sont tout rouge. Réduit en année, cette monstrueuse augmentation représente un gain supplémentaire annuel de 9,40 €, soit 78,33 centimes d’euro par mois, soit pas même le prix d’une baguette de pain.

Votre mépris n’a d’égale que votre médiocrité, honte à vous. Il ne s’agit pas de mendicité mais bien de survie dont nous parlons ou je rêve. Les bouffons ne sont pas ceux que l’on croit. Ils sont sous les ors de notre république bananière.

 

Bonne nouvelle pour 1500 salariés de plus du groupe Peugeot. Ils s’inquiétaient de voir 8000 de leurs collègues partir de l’entreprise et craignaient de les voir s’ennuyer chez eux. Varin, le patron de Peugeot, a décidé de déléguer ces 1500 employés supplémentaires pour qu’ils puissent enrichir de leurs propositions de jeux les 8000 déjà sur la liste des partants. Ces 9500 nouveaux chômeurs auront donc le plaisir de se partager des moments de saine et chaude camaraderie, en organisant des parties de foot pour les garçons et de la broderie anglaise pour les dames, dans les files d’attente devant les agences Pôle Emploi où ils viendront chaque mois raconter des histoires drôles aux fonctionnaires qui les recevront avec du champagne et des petits-fours. Quelle chance, merci Peugeot, décidément vous êtes les moins forts…

 

Copé-Fillon… Toujours aussi nuls, rien à ajouter… Plus mauvais tu meurs !

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com