Log In

« LA » chronique du weekend (40)

A l’approche de Noël, après une fin du monde ratée, et, en prévision de la nouvelle année qui arrive à grands pas, serait-il temps pour moi d’être agréable, gentil voire affable. Eh bien non ! Je ne sais pas faire ce genre de choses où les bons sentiments cachent la misère du monde et celle de mes frères humains. C’est pour cela que Noël ou pas, votre chronique va encore vous donner de mauvaises nouvelles… Mais, surprise…

 

phyto_blague.jpg

 

Elles ne sont pas si mauvaises que ça ! Je vais même commencer par la moins pire… Je vais même débuter par un jeu question réponse, auquel je vous convie avec joie et même « allez graisse » (oups… allégresse) en ces périodes de gavage et de surconsommation…

 

International

Savez-vous à quoi sert l’Europe ? Vous avez toute votre vie pour répondre puisque la majorité des Européens s’en moquent comme de leurs premiers impôts ? En ce qui me concerne, je n’attendrai pas si longtemps, je vous donne ma solution. L’Europe permet de faire passer des réglementations et des lois que les pays membres ne pourraient pas faire voter chez eux tellement elles sont inacceptables et impossibles à présenter aux assemblées et surtout aux peuples des pays considérés. Je vous connais, vous souhaitez que je vous donne un exemple car un « bon dessin vaut mieux qu’un long discours ». Et aimable comme je le suis je vous le donne cet exemple demandé à corps et à cris… La bonne nouvelle est que, selon le service de la répression des fraudes, le taux de fruits contaminés par des pesticides est deux fois moindre que les années précédentes. Il est tombé à 1,5 % de fruits et légumes qui excèdent les taux autorisés. Bonne nouvelle n’est-ce pas ? Pas du tout ! C’est simplement la modification de la méthode de calcul qui nous a permis d’atteindre ce niveau record. Je vous la fais courte, en fait les nouveaux calculs permettent de diviser par deux les résultats obtenus au cours des tests, ce qui fait que les ratios réels sont pires que les précédents. Et c’est pour cette Europe là que nous avons dit non et que nos élus de droite et de gauche nous l’ont tout de même imposée. L’Europe réglemente stupidement et prive notre administration de faire son travail qui défend nos intérêts. Quelle belle démocratie que voilà, vive l’Europe, vive la France et vive la démocratie oligarchique que ces deux structures respectent plus que leurs peuples.

 

Pour continuer sur nos institutions internationales, vous connaissez le TPI, Tribunal Pénal International, vous savez cette cour de justice qui s’occupe des criminels de guerre et autres assassins de l’ex Yougoslavie. Après que tous les témoins à charge aient été sacrifiés sur l’autel des monstrueux arrangements entre amis européens, cinq criminels contre l’humanité ont bénéficié des largesses d’une justice qui n’en est pas une et qui nous fait honte. Je vous laisse lire un article sur ces faits car mon dégoût m’empêche de le faire moi-même…

 

France

Une devinette ? Sans tenir compte des conséquences sur nos pays voisins, combien coûterait un événement catastrophique du type Fukushima en France ? 430 milliards d’euros… Continuons le nucléaire, il paraît que c’est très économique et de toute façon on en a les moyens… A vos poches ! Marche !

 

Quand vous achetez du lait pasteurisé de chez Lactalis, en fait, vous payez du lait de longue conservation mais au prix du lait frais pasteurisé, ce qui n’est pas pour nuire aux profits de ces gangsters. Quelle est la différence entre le lait frais pasteurisé et le lait longue conservation me direz-vous ? Elle est notable pour les consommateurs mais pas pour cette société de voyous. La température de traitement est la source de cette différenciation. Le lait longue conservation dépasse la température d’ébullition du lait, elle est de 130 ° C, alors que le lait frais pasteurisé est chauffé en dessous de cette température d’ébullition. La belle affaire pensez-vous ? Eh bien vous devriez y réfléchir à deux fois car le lait pasteurisé perd par son échauffement toutes ses bactéries nocives mais conserve toutes ses vitamines et protéines qui nous font tant de bien. Le lait longue conservation n’est que de l’eau de couleur blanche où tout a disparu, les mauvais ingrédients mais aussi les bons, il ne représente plus aucun intérêt nutritif ou quasiment. Mais la grande distribution peut le conserver plus longtemps dans es rayons et il coûte moins cher à fabriquer d’où plus de profits pour le fabricant mais aussi pour ses complices de la distribution qui vend du lait faussement indiqué comme pasteurisé alors qu’il ne l’est pas. Joyeux Noël et surtout ne laissez plus de lait devant votre cheminée pour le père Noël, s’il lit ça, il ne le boira pas.

 

Comme vous le voyez, je reste discret grâce ou à cause de Noël que je ne souhaite pas vous gâcher. Cependant, sachez que des nouvelles comme celles qui précèdent, j’en ai des tas, chaque semaine, chaque jour que tous les Dieux font, y compris les Dieux Inca, et ça me navre, ça me fatigue, ça me lasse de voir le peu de recherche et d’attention des gens sur leur propre monde et donc leur avenir et ceux de leurs enfants.

 

Heureusement les magasins sont ouverts aujourd’hui et je vais me saouler de dépenses pour oublier que je suis un décroissant qui ne vit que contre la consommation…

 

A bon entendeur, devenez sourd…

 

Haroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com